Témoignages

Bonjour,

Cette page est pour vous, vous pouvez témoigner anonymement via le formulaire en bas de page, en utilisant un pseudo ou pas. Votre e-mail n’apparaîtra pas sur le site, il sert juste à éviter que « n’importe qui poste n’importe quoi » !

Vous pouvez  si vous le souhaitez indiquer votre sexe, votre âge et  votre pays . En vous remerciant par avance.


38 Commentaires

  1. nicolasvar
    Posted 14 décembre 2018 at 22 h 42 min | Permalink | Reply

    Bonsoir,
    Alors voila avant toute chose je tiens à préciser que je suis un peu parano. Je vous explique ma situation.
    – Le 2 novembre j’ai eu un rapport anal non protégé (j’étais passif) avec un mec qui est sous Prep (lui en continu) et moi en Prep à la demande mais le problème c’est que ce soir là j’ai pas attendu les 2 h recommandées avant de passer à l’acte mais plutôt 1 h 30. Alors je me demandais si le fait de pas avoir attendu les 2 h ça a pu présenter un risque d’infection. Sachant que le mec n’a pas éjaculé en moi et qu’il ne mouillait pas.
    – Je précise que le 10 novembre j’ai eu un rapport mais cette fois j’ai attendu bien plus que 2 h. Du coup je me demandais comme il y avait eu un risque le 2 novembre et que j’avais pris la Prep à la demande le 12 (donc arrêtée le 14) ça pouvait augmenter la durée de la période de séroconversion ?
    – J’en ai parlé au médecin du Cegidd de ma ville et comme je lui avais dit que j’avais des symptômes du style vertiges fatigue mais pas de fièvre, il m’a fait un test de recherche de l’ARN qui était négatif à 18 jours. Apres tout ce temps je me dis que ces symptômes venaient peut être d’un gros stresse que j’avais depuis des semaines puisqu’ aujourd’hui je ne les ai plus
    – Le 27 novembre le mec avec qui j’avais eu un risque m’a envoyé les résultats de son test VIH qui était négatif après 5-6 semaines. Il m’avait dit que son dernier rapport avant le notre datait de mi octobre (donc prise de sang faite à plus de 5-6 semaines)
    – Aujourd’hui j’ai fait un dépistage (car ça fait 6 semaines pile) qui est négatif et je voulais vous demander si il était fiable ?
    Je cherche la petite bête mais ce qui m’inquiète c’est le fait d’avoir pris la Prep (le 12) après le potentiel risque (du 2) et que ça allonge la période de séroconversion ce qui ferait que le test à 6 semaines ne serait plus fiable.

    Merci de votre réponse

    • Posted 20 décembre 2018 at 11 h 45 min | Permalink | Reply

      Bonjour, je pense que tu n’as pas à avoir peur puisque étant déjà tu as refait un test et en plus vous étiez tous les deux sous Prep. Donc pas de soucis et passes de bonnes fêtes de fin d’année.

  2. Leila
    Posted 14 décembre 2018 at 23 h 15 min | Permalink | Reply

    Coucou tout le monde, j’ai 20 ans et j’ai le vih depuis 1 ans, je pense que j’avais plusieurs partenaires, je ne sais plus trop qui me l’a donné et j’essaye de ne pas y penser. J’essaye de prier peut être que Dieu me guérira des fois j’oublie que je suis malade jusqu’à ce que ça revient après je n arrête pas de penser à la mort . Euh je ne sais pas vraiment quoi dire mais j’espère trouver des gens à qui parler .Merci

    • Kamal
      Posted 17 décembre 2018 at 14 h 21 min | Permalink | Reply

      Bonjour Leila,

      Je comprends ta frustration .. je suis là si t’as besoin de parler.

    • Posted 19 décembre 2018 at 19 h 54 min | Permalink | Reply

      Bonjour Leila , Bienvenue sur ce site . Nous sommes une association de soutien aux personnes séropositives. Elle a été crée il y a 10 ans par des personnes infectées. Nous sommes à Rodez , dans le département de l’ Aveyron en France. Si tu vis vers nous, nous proposons des groupes de paroles Ici tu peux nous parler librement de ce que tu veux . Sinon par mail au relaisvihprevention@gmail.com. Par contre, nous ne pourrons te répondre avant le 7 janvier. Les membres de l’équipe prennent un peu de vacances. A bientôt .

    • Gueye
      Posted 31 décembre 2018 at 1 h 07 min | Permalink | Reply

      Bsr Leila, je suis Saïd et sero aussi si cela ne te dérange pas; nous pouvons échanger voici mon adresse email beugdiamrek@gmail.com

  3. jjp
    Posted 17 décembre 2018 at 2 h 14 min | Permalink | Reply

    salut, ben moi je vis en république dominicaine , j’ai eu un rapport protégé . Le problème c’est que j’ai ma main dans le préservatif et je l’ai mis dans ma bouche façon de prendre de la salive pour faciliter la pénétration NB : après pénétration, j’ai touché la capote , je l’ai mis dans ma bouche à dix reprises… et ses seins ont été dans ma bouche, j’ai de la fièvre, sueurs nocturnes, taches blanches dans le pharynx plutôt au fond de la bouche, douleur à la tête ( depuis début décembre) statistiquement le risque est de combien????

  4. Bass
    Posted 17 décembre 2018 at 12 h 09 min | Permalink | Reply

    Bonjour , cela fait 2 mois que j’ai eu un rapport sexuel avec une fille rencontrée dans un bar. Après m’être rendu compte de l’erreur faite, j’ai commencé à stresser et à aller sur plusieurs sites et forum sur le VIH . Après avoir lu quelques articles sur les symptômes d’une possible infection, j’ai commencé à en sentir certains sur mon corps comme des maux de tête et des brûlures aux yeux, 2 jours après le rapport. Puis des douleurs au cou jusqu’à l’oreille , de la fatigue . J’ai fait un test à 2 semaines qui s’est avéré négatif . Mais je continue à être anxieux sachant que le test n’est pas fiable à 2 semaines. Parfois, j’ai la langue qui devient blanche . Chaque jour, j’ai l’impression d’avoir de nouveaux symptômes comme des douleurs aux aisselles , au dos et à l’arrière des genoux . Mais j’ai un pote qui me dit que l’anxiété peut aussi causer ces différents symptômes . A noter que je n’ai eu ni fièvre , ni rhume , ni diarrhée ou perte de poids . Mais j’ai souvent des pertes d’appétit la nuit

  5. Landry
    Posted 19 décembre 2018 at 10 h 37 min | Permalink | Reply

    J’ai fait un test VIH qui était négatif à 6 mois de l’exposition mais je voulais m’assurer de mon test alors après 3 jours, je change l’hôpital pour refaire le test qui sort indéterminé. La peur, je pars le même jour à un autre hôpital je fais le test qui est négatif j’ai peur, aidez moi.

  6. Tom Frager
    Posted 19 décembre 2018 at 14 h 18 min | Permalink | Reply

    Je ne sais pas où faire les dépistages ; je suis au Cameroun

  7. jcm
    Posted 21 décembre 2018 at 17 h 30 min | Permalink | Reply

    La présentation de la Prep n’incite pas à la prendre, elle est discréditée par une présentation biaisée laissant entendre un risque résiduel important.
    Sur les boites de capotes, il est écrit qu’elle ne protège pas à 100%, pour éviter des procès contre le fabricant.
    Mais jamais on n’a entendu des organismes affirmer qu’elle « réduisait » le risque, on a toujours dit qu’elle « protégeait ».

    Les messages délivrés sur ce site alimentent la peur autour d’une maladie vaincue. Il faut faire tout le contraire, la France prend un retard considérable et en gardant la même priorité en faveur du seul préservatif, en discréditant d’autres politiques qui sont les seules à avoir fait leur preuve ( information rectifiée sur le TASP , la PREP et banalisation du vih ) on risque de se contenter de cette prévention dite combinée dont l’efficacité est nulle, car il s’agit en réalité du discours ancien ( capote et peur ) qui garde sa priorité: cela ne marchera pas plus demain qu’hier.
    Les résultats comparatifs avec les pays ou grandes métropoles qui ont changé de stratégie sont pourtant clairs.
    la France est désormais en queue de peloton du dépistage des pays riches, et va clairement le rester.

    des médecins de la prévention abusent de leur statut de médecin pour faire autre chose que de la médecine, ils n’agissent pas comme des responsables d’Etat, mais donnent des injonctions . C’est à peine si les données épidémiologiques comparatives infléchissent leur stratégie : nécessité oblige heureusement.

    néanmoins l’occultation du TASP pendant plus de 10 ans , qui aura couté des drames humains et des années de retard dans le recul de l’épidémie, ne leur suffit pas. Ils en rajoutent une couche avec le préservatif comme seul comportement responsable : ils oublient que ce n’est pas à eux de choisir : ils ont informé peu et mal, et ordonné beaucoup : pour un échec annoncé à l’heure du bilan.

    Pour changer de politique et suivre ceux qui réussissent dans le recul des nouvelles contaminations, il faut changer les responsables.

  8. Angola
    Posted 10 janvier 2019 at 9 h 40 min | Permalink | Reply

    salut, j’ai pris un risque avec une femme en primo-infection (sans le savoir )au mois de juin 2018, elle a été déclarée positive en septembre, environ 4 mois, après une hospitalisation.
    Dans La foulée , j’ai pris mon courage à 2 mains pour faire un test rapide qui s’est avéré négatif .
    En début de ce mois de janvier, j’ai des raideurs au Cou, douleurs chroniques aux articulations des membres supérieures, maux de tête par moment, douleur dans la poitrine.
    Mon inquiétude est la suivante:
    -Ces signes évoquent-ils le vih?
    -Puis-je faire la primo 7 mois après un risque?
    Aidez moi s’il vous plait.

    • Posted 15 janvier 2019 at 9 h 14 min | Permalink | Reply

      Bonjour, pour répondre a ta question non tu ne peux pas faire une primo-infection à 7 mois de la prise de risque . Les dépistages que l’on fait à 6 semaines ( par prise de sang) ou à 3 mois (test rapide d’orientation diagnostic) permettent justement d’être sûr qu’il n’y a pas infection . Donc tes symptômes proviennent d’autre chose . Essaye de voir un médecin. Bon courage.

  9. Thesun
    Posted 15 janvier 2019 at 10 h 57 min | Permalink | Reply

    Bonjour,

    J’ai pris un risque avec une femme que j’ai rencontré lors d’une fête. Nous avons couché ensemble et je me suis protégé.Le problème, c’est qu’avant de retirer le préservatif ; elle m’a essuyé avec du sopalin et ensuite elle m’a retiré le préservatif et a essuyé mon gland avec le même sopalin en sachant que le préservatif était mouillé de sa « sécrétion » je pense que je suis infecté.
    J’ai eu les symptômes grippaux : fièvre, douleurs à la mâchoire, et je ne tousse quasiment pas alors que je suis sensé avoir la grippe, j’ai mal à la nuque aussi. J’ai pris le risque le 3 décembre soit un peu plus d’un mois déjà. J’angoisse comme un fou et je ne vis plus …

  10. rab
    Posted 16 janvier 2019 at 14 h 18 min | Permalink | Reply

    Bonjour
    J’ai eu une relation mais le préservatif a craqué alors je me suis lavé rapidement . Trois jours après, j’ai eu une grippe accompagnée d’une angine qui a duré trois jours. Sachant que j’ai pris des antibiotiques 7 jours, j’ai repris mes forces mais quatre jours après l’arrêt des antibiotique, je sens une fatigue musculaire et une faiblesse qui dure cinq jours
    j’ai consulté un médecin et il m’a dit que la fatigue est une réaction normale après une forte grippe, mais j’angoisse tellement qui peut me donner un conseil S’il vous plait. Merci

  11. Couli
    Posted 22 janvier 2019 at 8 h 41 min | Permalink | Reply

    Bonjour à vous, il y a environ 3 mois (22 octobre) j’ai eu une relation préalablement protégée avec une fille mais le préservatif a glissé,je me suis retiré aussitôt que je l’ai su. Environ 4 semaines après, j’ai ressenti comme un état de fatigue, puis j’ai consulté les symptômes du VIH sur internet. Dès ce jour, presque tous les symptômes se sont mis à apparaître(état grippal, légère angine, et à force de penser aux ganglions, ils se sont mis à gonfler au niveau de la mâchoire (2 jours) mais pas ailleurs. Puis le 21 novembre, j’ai fait un test(TROD) qui s’est avéré négatif . Le 27 décembre, j’ai eu un rapport non protégé avec ma copine du coup depuis hier elle a une forte angine au point de perdre l’usage de sa voix s’il vous plaît j’attends vos réactions qui pourront certainement m’être utiles.

    • Gera
      Posted 23 janvier 2019 at 19 h 50 min | Permalink | Reply

      La fille a-elle été hospitalisée à cause des symptômes du vih? Pour toi , est ce que le gland était toujours protégé ? Pour ta copine .. une angine en ce moment c’est la période.. Il faudra faire un test 3 mois après la prise de risque

  12. Seydou
    Posted 29 janvier 2019 at 9 h 20 min | Permalink | Reply

    Sènègalais, amoureux de la vie, je suis séropositif indétectable et en bonne santé. Je fais ce post que j’espère sera publié afin de sortir de mon isolement et de ma solitude. Je souhaite échanger et partager avec des séropositifs ou pas sur La vie, nos peurs et nos espoirs…. dialoguer en toute amitié. Et pourquoi pas se rencontrer…
    E-mail:beugdiamrek@gmail.com

  13. alfonso
    Posted 29 janvier 2019 at 12 h 19 min | Permalink | Reply

    je fais une fixation sur le vih . J ‘ai un enfant de 21 mois en très bonne santé. Y a-t-il même un pour cent de risque qu’il soit contaminé. Aidez moi s’il vous plait.

    • Posted 30 janvier 2019 at 14 h 07 min | Permalink | Reply

      Bonjour, comment voulez vous que votre enfant soit séropositif si sa mère est séronégative ?

  14. Al
    Posted 29 janvier 2019 at 13 h 09 min | Permalink | Reply

    Bonjour
    J’ai pris un gros risque avec une fille, le 1er octobre 2018. Comme j’étais ivre, j’avais pas mis le condom. Mais le 7 octobre, je vois apparaître des petits boutons rouges sur ma cuisse gauche, puis sur mon avant-bras gauche, un peu sur mon avant bras droit aussi. Au bout de 2 semaines, ils ont disparu. Puis j’ai commencé à sentir des douleurs musculaires aux genoux et dans le bras gauche, ça chauffait grave. Après la douleur du bras gauche est passée, j’ai ressenti la même chose dans le bras droit, juste pour une journée. A la fin du mois de novembre, j’ai vu des boutons réapparaître mais en faible quantité…. 4 sur la jambe gauche, et 5 sur chaque bras. Mais j’ai commencé à sentir de la fatigue accompagnée de malaise généralisé, puis des picotements sur la peau. En décembre, j’ai remarqué une perte de poids et une couche légèrement blanchâtre sur ma langue qui persiste jusqu’à aujourd’hui. Hier j ai vu 3 boutons rouges sur mon poignet gauche, et la fatigue est toujours présente,les picotements aussi mais un peu. j’ai peur car tout ça ressemble aux symptômes relatifs à la primo infection.

    • Dref
      Posted 4 février 2019 at 3 h 35 min | Permalink | Reply

      Bonjour,
      As-tu découvert d’autres symptômes?
      As tu fais des tests?
      Merci

      • Al
        Posted 7 février 2019 at 14 h 36 min | Permalink | Reply

        Bonjour Dref .
        Au fait, il n’ y a pas d’autre signe, les ganglions ne sont pas gonflés, je n’ai pas de fièvre, ni de maux de tête, je ne transpire pas la nuit, les boutons n’apparaissent plus. Mais je sens un malaise général. J’attends de voir un autre signe avant d’aller passer le test.

  15. Gera
    Posted 5 février 2019 at 12 h 22 min | Permalink | Reply

    Bonjour à tous voilà j’ai parcouru toutes les pages du relai VIH et ai lu tous les témoignages.

    Je vois qu’on est plusieurs à présenter des symptômes persistants et des tests négatifs, que ça soit test négatif au trod ou au test ELISA de 4e génération.
    Pour mon histoire, j’ai eu une prise de risque il y a 6 mois et je présente des symptômes inexpliqués= 
    fièvre persistante, ganglions lymphatiques, sueurs nocturnes, langue blanche ,douleurs articulaires , ulcères buccaux, rougeurs sur la peau ,démangeaison
    , maux de ventre . J’aimerais être en contact avec des personnes qui subissent les mêmes symptômes que moi. Avez-vous trouvé l’origine de vos symptômes? J’ai quand même l’impression qu’au vu des tests négatifs,  il y a bien quelque chose
    Merci de m’avoir lu.

    • Replay
      Posted 14 février 2019 at 22 h 16 min | Permalink | Reply

      Salut : Moi aussi, j’ai eu la langue blanche, des candidoses buccales, des douleurs musculaires et même des douleurs neuropathiques .J’ai des ulcères buccaux aux même endroits depuis 5 mois. J’ai eu le traitement post exposition , mon dernier test est négatif à 16 semaines post tpe. Mon partenaire a fait son dernier test, 11 semaines après notre rapport et un test kit 20 semaines après ; il est négatif aussi.

  16. leonardo
    Posted 18 février 2019 at 2 h 31 min | Permalink | Reply

    Bonsoir, je vais raconter un peu mon histoire: le 3 janvier dernier, je sortais avec une femme, on a fait l’amour, mais le préservatif a craqué. 15 jours plus tard, j’ai eu une diarrhée qui dura plus de 15 jours, et une semaine après ma langue était devenue blanche, je transpirais pendant 3 nuits, je ne sens jamais de fièvre, ni maux de tête, ni maux de gorge, j’ai seulement une mycose, pas d’éruption cutanée..
    Est ce que je risque d’être infecté? j’ai très peur.. Je laisse mon adresse mail: nadoleo917@gmail.com ; si vous pouvez me renseigner plus sur la primo infection .

  17. Michel
    Posted 18 février 2019 at 18 h 59 min | Permalink | Reply

    Bonjour Leonardo, le meilleur façon de savoir est de faire un dépistage. De plus tu as dépassé les 6 semaines du rapport à risque! Dans l’attente de tes résultats, bon courage!
    Mais ne te focalise pas sur tes symptômes, ils sont la plus part du temps dû au stress.

  18. Ricardo
    Posted 19 février 2019 at 1 h 30 min | Permalink | Reply

    Salut à tous. J’ai eu un rapport sexuel à risque (préservatif percé) avec une fille le 30 janvier 2019. Le lendemain j’ai commencé avec le Traitement Post Exposition que je suis actuellement en train de suivre. La fille en question refuse de faire son test et il semble que c’est elle qui a percé le préservatif. J’aimerais connaître le taux d’efficacité des TPE. Et aussi la qualification de l’acte si je veux mener les actions pénales à l’encontre de la fille. Merci. Je suis au Cameroun.

    • Posted 19 février 2019 at 10 h 11 min | Permalink | Reply

      Pour répondre à ta question : j’ai trouvé des infos sur une étude suisse entre 1998 et 2007, soit 1 233 patients qui ont été sous TPE sachant que 734 personnes venaient suite à une exposition sexuelle : dont 527 après un contact hétérosexuel. Dans 208 cas (23%), la personne source était signalée infectée par le VIH. plus de la moitié de ces patients n’étaient pas sous traitement ARV lors de l’exposition avec une charge virale détectable. ). Pour conclure : au cours du suivi, 2 séroconversions ont été rapportées, dont aucune n’a pu être attribuable à un échec de la PEP.
      Source: http://vih.org/20110217/dix-ans-prophylaxie-post-exposition/57575. Si cela peut te rassurer.
      Concernant la seconde question , nous sommes une association française et je ne connais pas les lois de ton pays. En France , contaminer un partenaire est un délit passible de 6 ans de prison .Pour cela il faut prouver être bien séronégatif avant ce rapport , et que ta partenaire se savait séropositive.

  19. Akbarali
    Posted 22 février 2019 at 20 h 40 min | Permalink | Reply

    Bonjour
    J’ai eu un rapport non protégé il y a plus de 5 mois.
    Aujourd’hui, j’ai des boutons rouges sur le dos et le torse qui démangent, de la somnolence et un peu de fatigue, et un œil qui voit légèrement flou.
    Je n’ai ni ganglion, ni aucune douleur, ni maux de gorge, ni nausée et vomissement.
    Mais vu ce qui m’arrive, je stress beaucoup.
    Pensez vous que ça peut être des signes du vih svp?

  20. loudia
    Posted 27 février 2019 at 17 h 09 min | Permalink | Reply

    Bonsoir, j’aimerai avoir une réponse: il y a 6 semaines; j’ai eu un rapport protégé avec un homme et avant une longue pénétration qui a duré au moins 15 secondes le condom s’est écrasé de côté et immédiatement il a retiré et changer de préservatif . J’ai eu peur en lisant des trucs sur le net, j’ai eu des douleurs qui sont passées en prenant des antibiotiques . Il y a 3 jours, il m’est apparu une glande au niveau de la gorge et j’avais la langue blanche avant et une plaque rouge qui a disparue en ouvrant la bouche et maintenant j’ai le nez qui me brûle légèrement et qui coule un peu. Est ce que j’ai le vih ?

  21. Alex
    Posted 27 février 2019 at 17 h 30 min | Permalink | Reply

    Bonjour, j’ai eu un rapport le 15 février avec une fille dont je ne connaissais pas le statut sérologique. Après je lui ai demandé si elle n’était pas malade: elle m’a dit non. Mais j’étais angoissé, j’ai alors fait l’auto test après 3 jours négatif après 8 jours j’ai fait un test prise de sang détection p24 et anti hiv négatif aussi. Mais bon d’après les forums je vois 6 semaines. J’ai alors demandé à la fille de faire l’auto test si elle avait rien elle l’a fait devant moi le 25 févier et c’est négatif. Ma question est la suivante malgré tout ça est-ce que je pourrais être toujours dans le doute. J’ai un mal de gorge depuis 3 jours et ça m’inquiète. Si vous pouvez m’aider je vous en serai reconnaissant. Merci d’avance et bon courage à ceux qui sont dans le même cas que moi.

  22. Amir
    Posted 28 février 2019 at 3 h 16 min | Permalink | Reply

    Bonsoir tout le monde. Je voudrais commencer ce témoignage par rendre hommage aux séropositifs qui luttent quotidiennement contre ce virus. J’admire leur courage et je les respecte du fond du coeur. Il ya presque 6 mois maintenant, le 1er septembre 2018 j’ai pris de gros risques avec une femme dont le statut sérologique m’était inconnu. 2 semaines après le rapport sexuel je tombe malade, grosse fievre, enorme fatigue, langue blanche, maux de tête, diarrhée, nausées et pertes d’appétit. Tout cela pendant 10 jours, j’avais perdu à peu prés 5 KG. Pris de panique je vais à la capitale 30 jours après la prise de risque sachant que les symtpomes persistaient toujours, on a testé avec un test de 4 eme generation resultat après une semaine négatif. Le soulagement m’atteint mais pas pour longtemps. Les symptomes ne sont plus les même mais y’en avait de nouveaux, j’étais sujet à des sueurs nocturnes. A des douleurs articulaires, une sorte de neuropathie, langue toujours blanche et aussi des rougeurs sur le dos et la poitrine, toujours pas satisfait des résultats je retourne vers la capitale pour refaire le test a 47 jours après exposition soit en 18 octobre, résultat toujours négatif. Apres ce résultat je me suis senti léger et sans soucis ni stresse mais ça na pas longtemps duré, car y’avais une voix dans ma tête qui me chantait la même chose et les même doutes. Je devais attendre les trois mois. Trois mois passés. J’etais coincé dans le désert a cause de mon travail, j’avais les même symptômes sauf qu’au moment je sentais une douleur au niveau des ganglions comme si quelque chose me poignardait. J’ai du être patient jusqu’au 22 janvier soit 4 mois et 21 jours. J’ai refais le test qui s’est avéré négatif. J’ai donc decidé d’arrêter de stresser et de faire confiance en la science, depuis je me sens mieux. J’ai toujours la langue blanche, des vertiges tout le temps, je compte consulter un médecin et mettre fin a cette histoire qui m’a changé à tout jamais. Pour conclure, je compte dire à toutes ces personnes qui stressent pour rien que le VIH ne peut être diagnostiqué à travers les symptômes. Soyez prudent et merci pour le soutien moral. Je souhaite à ceux qui n’ont pas eu ma chance du courage et de la volonté je crois en vous.

    • Pierre
      Posted 2 mars 2019 at 20 h 45 min | Permalink | Reply

      j’ai les même symptômes que vous, tenez moi au courant de vos avancées.

  23. Kablan
    Posted 1 mars 2019 at 17 h 22 min | Permalink | Reply

    Bonjour, aidez moi ça fait depuis le mois de décembre, j’ai fait une perte de poids rapidement 7 kilos. J’ai une diarrhée et des sueurs nocturnes, j’ai des boutons qui viennent puis disparaissent. Aujourd’hui , nous sommes en mars, j’ai les même symptômes grippe mal de tête céphalées. Je crains que je sois séropositif j’ai fait mon test en janvier et en février aidez moi s’il vous plaît je crains que dans la 6eme semaine je sois positif.

  24. Eilena
    Posted 1 mars 2019 at 17 h 47 min | Permalink | Reply

    Bonsoir, c’est un soucis, depuis quelques temps je suis malade, j’ai eu la grippe auparavant, une toux sèche (bronchite), douleurs aux pieds, je voudrai savoir si ce sont les causes du vih/sida?

  25. Dja
    Posted 12 mars 2019 at 20 h 02 min | Permalink | Reply

    Bonjour, je voulais depuis pas mal de temps exposer mes craintes mais je me suis décidé à faire les tests.
    Je viens de recevoir mes tests je n’ai pas le VIH mais je me sens tellement coupable, oui coupable d’avoir eu un comportement à risque là et d’être sain, alors que d’autres, après un seul rapport sexuel ont attrapé cette foutue maladie. Aujourd’ hui je reviens vous dire que je suis là. J’ai envie de faire parti de vos vies, discuter avec vous rigoler échanger. Vous n’êtes pas seuls. ♥️♥️♥️

  26. Hussein
    Posted 17 mars 2019 at 19 h 25 min | Permalink | Reply

    Salut, j’ai le même problème que vous. J’ai connu une fille avec qui on s’aimait, après une rupture de 5 mois, nous nous sommes réconciliés. Alors, j’ai passé l’acte avec elle sans se protéger; c’étai le 14 janvier 2019 . A partir 18 février, j’ai commencé à avoir des symptômes jusqu’à aujourd’hui, j’ai fait la diarrhée, il y a eu des mycoses dans la bouche, la langue est devenue tout blanche, des gonflements de ganglions..
    Auparavant, j’ai cru que c’était une dent qui me dérangeait, je suis parti chez le dentiste, et on l’a extraite. mais les symptômes restent toujours là. j’ai même peur de me faire dépister. Que me conseillez vous chers ami(e)s?

Laisser un commentaire

*
*