Témoignages

Bonjour,

Cette page est pour vous.

Vous pouvez témoigner anonymement via le formulaire en bas de page, en utilisant un pseudo ou pas. Votre e-mail n’apparaîtra pas sur le site, il sert juste à éviter que « n’importe qui poste n’importe quoi ».

Si vous le souhaitez, vous pouvez indiquer votre sexe, votre âge et votre pays.

En vous remerciant par avance,

L’équipe de Relais VIH Aveyron

 


11 Commentaires

  1. Mich
    Posted 15 septembre 2022 at 11 h 24 min | Permalink | Reply

    Salut à tous,

    Je dois apporter mon témoignage qui pourrait aider certaines personnes et me soulager moi-même car, je vous assure, il est très difficile d’oublier ce genre d’expérience.

    Voilà je vis au Cameroun. J’avais eu une situation à risque en octobre 2020, quelques temps après j’ai une grosse douleur à la jambe, de là, le stress commence. J’avais déjà eu des rapports avec ma copine, puis j’ai directement classé une multitude de différents symptômes comme primo infection.
    Je décide de consulter 1 mois et demi après, juste pour avoir l’avis d’un médecin. Il me dit de passer à 3 mois du risque pour faire un dépistage, c’est à dire en janvier.

    Je vous assure je sais pas comment j’ai fait pour attendre les 3 mois en question – j’avais vraiment perdu du poids, j’étais méconnaissable, je n’avais jamais vécu ce genre de stress de ma vie.
    Le jour J arrive, je me fais prélever du sang pour analyse, il fallait repasser le lendemain pour les résultats. J’ai pas fermé l’œil de la nuit. Très tôt le lendemain j’étais déjà à l’hôpital pour mes résultats on me remet mon enveloppe je l’ouvre avec le médecin, résultat est négatif pour tout. J’avais fait hépatite, syphilis, VIH. Puis ma copine a fait les mêmes tests tous négatifs aussi. ‘Ouf’ de soulagement et le médecin me dit « OK c’est bon y a pas de soucis ».

    Je me sens revivre sauf que ça ne va pas durer. Deux mois plus tard le VIH est toujours présent dans ma tête, mais je fais l’effort d’oublier – un médecin m’a déjà dit que c’est bon.

    Sauf qu’en juillet 2020 à prés de 10 mois du risque, impossible de supporter et là je décide de refaire le test pour être réellement sûr de mon résultat et là encore tout est négatif. À ce moment je me dis d’accord faudrait que j’arrête de stresser surtout que j’ai déjà des problèmes de peau. Le stress est vraiment très destructeur, je vous assure. Cette année 2022 ma copine et moi on décide de faire un bébé, du coup en mai 2022 je refais mes bilans et elle aussi dont VIH, c’est toujours négatif elle tombe enceinte, mais malheureusement elle a fait une fausse couche.

    Aujourd’hui j’essaie d’oublier petit à petit, mais je vous assure c’est pas facile. Il suffit que ma copine se sente un peu mal et hop les idées reviennent. J’espère que ce témoignage va aider des gens et moi même aussi me soulager.

  2. Lestress
    Posted 15 septembre 2022 at 16 h 55 min | Permalink | Reply

    Personne pour me répondre !!! Je vous salut tous. Maintenant je ressens des brûlures au niveau des tempes des deux côtés. Merci

  3. Anonyme 6
    Posted 16 septembre 2022 at 15 h 15 min | Permalink | Reply

    Bonjour à tous ..
    Je suis une femme et j’ai couché avec un homme avec qui je suis, je me suis protégée.
    A un moment, j’ai remarqué qu’il n’y avait plus de préservatif et j’ai beaucoup flippé..
    Je lui ai demandé s’il est ok, il m’a répondu qu’il n’a rien .. Tard dans la nuit, j’ai remarqué des petits boutons sur son torse et je me suis dit qu’il avait perdu quelque kilos. Il m’a dit c’est dû à la cigarette.
    Mon stress a commencé. Les hôpitaux ici ne m’ont vraiment pas aidé. Beaucoup ne savent même pas ce que s’est qu’un TPE. Quand j’aborde le sujet avec lui il s’éloigne. Il présente presque tous les meme symptômes que moi et récemment il m’a juste bloqué .. voici mes symptômes:

    _ maux de tête
    _ mal au ventre
    _ diarrhée
    _ des boutons sur ma jambe
    _ ganglions aisselles
    _ langue blanche
    _ aphtes et une ‘linea alba’
    _ et des démangeaisons vaginales
    _ mes yeux me font mal (peut-être aussi parce que j’ai trop pleuré)

    Je viens à peine de subir une opération, mon corps est trop faible pour lutter et le stress me tue. Mon premier test est négatif .. je voulais savoir si cela pourrait être une autre infection ??
    Je me mets déjà dans la peau d’une infectée. Et si je suis positive, je dois le dire autour de moi ou à mon ex conjoint ? Aidez moi svp si vous êtes dans le même cas que moi je vous en prie!

  4. Lestress
    Posted 17 septembre 2022 at 8 h 10 min | Permalink | Reply

    Bonsoir,

    1. Une pénétration vaginale sans préservatif et sans plaies sur le gland après avant et après rapport, peut-elle être une cause d’infection au VIH? (Surtout si la partenaire est en primo ou déjà détectable)

    2. Peut on être en primo pendant plus de 3 mois? Ou la primo peut-elle commencer 3 mois après la prise de risque?

    3. À quel moment apparaît l’adénopathie ? Les éruptions cutanées ? Les démangeaisons sur les bras, les dos?

    4. Un test à 6 semaines est-il fiable s’il est fait par prise de sang?

  5. azidan
    Posted 17 septembre 2022 at 16 h 19 min | Permalink | Reply

    Bonjour,

    Voila, j’ai eu beaucoup des rapports bien protèges, avec des préservatifs, avec plusieurs de partenaires à la fois et je suis toujours en bonne santé.
    Et grâces à Dieu je n’ai toujours pas des dysfonctionnements globales.
    Le conseil est d’être vigilant par rapport au VIH et de toujours s’amuser avec plaisir.

  6. Lestress
    Posted 17 septembre 2022 at 19 h 07 min | Permalink | Reply

    Maintenant, je constate que j’ai perdu plus de 6kg. Je suis vraiment dépassé. J’ai eu une éruption cutanée, genre brûlures, picotements, démangeaisons et puis apparition de boutons dans le dos et les bras. Un mal de gorge aussi, genre je passe le temps à la racler sans toutefois trop tousser (toux modérée).
    Besoin de votre aide, juste un rapport sans blessure sur le gland.

  7. Lestress
    Posted 19 septembre 2022 at 8 h 07 min | Permalink | Reply

    Bonjour Chouchou,

    Ton histoire me touche vraiment. Je constate qu’il est difficile pour un homme hétéro d’être contaminé et pourtant la femme est plus vulnérable.
    Moi j’ai eu une relation à risque, j’ai demandé à la jeune fille de faire son test à 6 semaines (après sa propre prise de risque) qui s’est avéré négatif. J’aimerais savoir, comme il y a eu pénétration est-ce possible que je sois contaminée sans avoir eu des blessure sur le gland? Même s’il s’avère que ma copine est contaminée ?
    Merci de me répondre.

  8. Lestress
    Posted 20 septembre 2022 at 12 h 26 min | Permalink | Reply

    @Harry j’attends tes résultats.
    Je suis presque dans la même situation que toi. Mais la mienne me disait avoir fait un test à 6 semaines de son avant-dernière prise de risque, qui s’est révélé négatif (je n’en suis pas sûr). Rassures-moi de tes résultats, merci!
    Je stresse

  9. Curatranssi
    Posted 21 septembre 2022 at 19 h 53 min | Permalink | Reply

    Salut à tous,

    Je vous explique ma situation le plus détaillé possible.

    Le 29 ou 30 août, je me rends chez une escorte girl (prostituée), elle me lubrifie le pénis et me fait une fellation sans préservatif…
    Quelques jours plus tard, je commence à tomber malade et à avoir les mêmes symptômes que celui du VIH. Du coup je me rends directement chez mon médecin traitant pour un examen médical. Je lui raconte mon risque et il me fait comprendre qu’il est très rare d’attraper le VIH par fellation mais le risque n’est pas nul, du coup pour me rassurer il me propose de faire un dépistage VIH « Ac VIH 1+2 ag p24 » à J+16 de la prise de risque, pour voir si c’était vraiment une primo infection.

    Donc, 2 jours plus tard je reçois mes résultats et les consultes avec mon médecin et là tout est négatif. Mon médecin me fait comprendre que le test n’est vraiment fiable qu’à partir de 6 semaines après la prise de risque, mais qu’avec ce test on pouvait déjà voir s’il y avait une primo-infection. Il a essayé de me rassurer en me disant que c’était sûrement un Covid qui passe mal, que je n’avais rien, mais le stress et les symptômes m’envahisses depuis quasiment 3 semaines.
    Là je vais refaire une dépistage a J+24 de la prise de risque car je deviens limite fou en me faisant des scènes comme ‘est-ce que le préservatif était en bon état, bien mis’, etc.

    Du coup, pour les spécialistes de ces IST, pensez-vous que mon risque est grand ? Est-ce que un test de primo infection est fiable à partir de 16j ?

  10. Billy
    Posted 23 septembre 2022 at 17 h 59 min | Permalink | Reply

    Bonjour,

    J’ai besoin de votre aide svp.
    Lors du relation sexuelle avec une prostituée, le préservatif a craqué, tout de suite je me suis retiré. Après s’être nettoyé correctement, j’ai remis un nouveau préservatif jusqu’à la fin de l’acte.

    Trois jours après je sentais mal lorsque je faisais pipi, j’avais des sensations de gêne et de brûlures à l’intérieur de mon urètre. Le le quatrième jour je suis allé au Ceggid de mon lieu de résidence et on m’a fait une prise de sang et urine.
    Prise de sang négatif pour relation antérieure au 1er Septembre
    (prise de reste le 29/août /2022)
    Sans attendre un traitement de chlamydia m’a été donné (je précise que pour avoir déjà attrapé le chlamydia, c’était les mêmes symptômes et une question dans ce sens m’a été posée pour pouvoir me donner un traitement sans attendre les résultats). Rendez-vous le 10 octobre pour une prise de sang .

    Dix jours plus tard on m’appelle pour me dire que les examens urinaires étaient négatifs.

    Mais depuis là, mon corps est devenu bizarre – mal de tête, frissons et des sensations de chaleur, mais je n’ai pas de fièvre ni d’autre symptômes.

    D’où ma question
    Est ce que c’est une primo infection ?

  11. Billy
    Posted 23 septembre 2022 at 18 h 01 min | Permalink | Reply

    Par rapport à ce que je viens d’expliquer est ce que le risque existe, si oui, est il élevé ou faible ?
    Le 10 octobre est trop loin pour moi, aidez-moi svp.
    Je panique, ressens des choses très étranges dans mon corps.

Laisser un commentaire

*
*