Témoignages

Bonjour,

Cette page est pour vous.

Vous pouvez témoigner anonymement via le formulaire en bas de page, en utilisant un pseudo ou pas. Votre e-mail n’apparaîtra pas sur le site, il sert juste à éviter que « n’importe qui poste n’importe quoi ».

Si vous le souhaitez, vous pouvez indiquer votre sexe, votre âge et votre pays.

En vous remerciant par avance,

L’équipe de Relais VIH Aveyron

 


12 Commentaires

  1. Lala
    Posted 4 juillet 2024 at 2 h 47 min | Permalink | Reply

    Salut,
    Je reviens après plus de 6 semaines de mon risque et j’ai toujours peur d’avoir été infecté.
    Les symptômes se sont aggravés pendant une semaine avant de disparaitre et chaque symptômes me ramène au VIH, j’ai peur. Est-ce que un test Eliza 4eme génération fait à 3 semaines du risque est fiable ?

    • Mathie
      Posted 9 juillet 2024 at 11 h 13 min | Permalink | Reply

      Non, il est fiable à partir de 6 semaines.
      Tu peux à nouveau le faire !

  2. Mathie
    Posted 9 juillet 2024 at 10 h 58 min | Permalink | Reply

    Hello,

    J’ai fait une erreur il y a 2 semaines : j’ai eu une relation gay réceptive avec un gars que je connaissais pas, rencontré sur une application. Il y a pas eu d’éjaculation, ça n’a pas duré longtemps, mais n’empêche…
    Le mec dit avoir fait un test en mai et être négatif, mais qui sait …
    C’était ma première fois en réceptif…

    Je dois attendre encore 4 semaines pour faire un test et avoir le verdict.

    10 jours après (donc vendredi), je commence à avoir un mal de gorge, mais ni fièvre, ni rhume :

    – La nuit / le matin j’ai eu mal à la gorge sur ces deux derniers jours
    – La journée, aucune douleur, juste une petite gêne

    J’ai très rarement de la toux : juste 3 – 4 fois depuis vendredi, avec des glaires jaunes.

    Aujourd’hui ça va mieux, juste une petite gêne mais sans +

    Je stresse depuis vendredi : une angine est signe d’une primo infection. Je sais que sans test, rien n’est confirmé mais il faut que j’attende encore 4 semaines, 4 semaines de stress…

  3. Nathan
    Posted 9 juillet 2024 at 16 h 00 min | Permalink | Reply

    Bonjour,

    J’ai été déclaré porteur VIH voila 4 ans. J’ai refait un test 4 ans après, deux fois espacé, et je suis séronégatif 2 fois de suite et fait en laboratoire.
    Je ne prends pas de traitement, je ne comprends pas, merci de m’éclairer.

    • Expérience
      Posted 11 juillet 2024 at 14 h 15 min | Permalink | Reply

      C’est que tu n’as jamais été contaminé, ou soit Dieu t’a fait grâce tout simplement.

  4. Anoh Vincent
    Posted 10 juillet 2024 at 1 h 11 min | Permalink | Reply

    Depuis le mois de mai, précisément le 21, j’ai eu des rapports sexuels non protèges et à partir du 6 juin j’ai une toux avec des dyspnée orientant vers un asthme. Actuellement je vais pas du tout bien, je fréquente les centres de santé en vain j’ai eu aussi une diarrhée, des vomissements, des il création au niveau du pénis je fais le ‘détermine’ mais négatif à ce jour.
    Svp orientez-moi, je suis infecté ou pas.

    • Expérience
      Posted 11 juillet 2024 at 14 h 13 min | Permalink | Reply

      Tous rapports non protégés ne sont pas forcément contaminants, et certains symptômes sont liés à la peur et au stress.
      Attends le délais requis pour faire ton test soit en laboratoire (à partir de 6 semaines), soit le test rapide (à partir de 3 mois) du dernier risque.

      • Peur
        Posted 16 juillet 2024 at 20 h 32 min | Permalink | Reply

        Les effets du stress peuvent-être vraiment puissants ?

  5. Stress Total
    Posted 12 juillet 2024 at 12 h 01 min | Permalink | Reply

    Bonjour, voilà j’aimerai savoir si le fait d’avoir effectué un dépistage sanguin ist 9 mois après la prise de risque est fiable. C’était pour la syphilis l’hépatite et le VIH. Tout était négatif. J’ai aussi fait une analyse d’urine pour le reste quelques mois après. Je n’en ai parlé à personne donc j’aimerai bien savoir si je peux me fier totalement aux résultats. Car depuis presque 2 ans j’ai un bouton qui pousse sur la verge et il part au bout de 1 ou 2 mois puis revient après 6 ou 8 mois ça dépend. Il ne me fait pas mal et a chaque fois il y avait un poils sur le bouton mais qui était en extérieur genre la racine se trouvais sur le bouton et comme je suis négatif aux ist je me demande si les test ont pas rater quelques chose. Voilà merci d’avance pour vos réponse

  6. Amir
    Posted 12 juillet 2024 at 14 h 13 min | Permalink | Reply

    Bonjour,

    Bonjour, j’étais testé positif au VIH il y’a environ un mois et demi, suite à une prise de risque avec un mec. J’ai l’impression que la personne savait et il voulais me le transmettre volontairement. Il est toujours connecté sur Grindr, il ignore mes messages et me dit  » fais ce que t’as à faire « .
    Je crois pas être sa première victime, ni la dernière, que puis-je faire ?

  7. Nathan
    Posted 13 juillet 2024 at 14 h 13 min | Permalink | Reply

    Bonjour,

    Voila 4 ans j’ai passé une prise de sang électrophorèse. Le doc m’a dit c’est le VIH qui fait ça. Diagnostic posé, je suis suivi pour les reins, sans mise en place d’un traitement VIH. J’ai repassé deux tests VIH de suite après 4 ans et en laboratoire, retour pas d’anticorps VIH, donc séronégatif. L’erreur est-elle possible, j’en doute (je suis rassuré aussi ;). Le doc me dit qu’il y a des dysfonctionnements des IGG immuno-gammaglobulines polyclonales, je ne comprends pas, c’est le flou total.
    Merci de vos réponses

  8. Céline
    Posted 16 juillet 2024 at 5 h 45 min | Permalink | Reply

    Bonjour,

    Il y a 2 ans, j’ai eu un rapport non protège avec un homme dont je ne connais pas le statut sérologique. J’ai su par la suite que cet homme a une grande activité sexuelle (bi) et change de partenaires régulièrement.
    Trois jours après cette relation, j’ai eu des vertiges positionnels. J’ai cherché et tout de suite su ce qui m’arrivait.
    Puis tour à tour, j’ai eu quasi tous les symptômes d’une primo-infection au VIH :
    langue blanche, douleurs abdominales, perte d’appétit, perte de 4kg, douleur à l’avant-bras droit, nausée (1x de manière intense), 1 aphte, 1 bouton dans les parties intimes, démangeaison du cuir chevelu, immense fatigue, sueurs nocturnes, puis tout s’est arrêté.
    Un an plus tard, j’ai fait une candidose que je réussi seule à éliminer grâce à un régime stricte. un nième rdv cette fois avec une infectiologue vient à nouveau confirmer que je n’avais rien. Cette fois avec un test prévu à la base pour les séropositifs.
    Tous mes tests effectués à différents intervalles étaient négatifs : 14 j, 3 mois, 1 an. J’ai eu en revanche diagnostic hépatite vaginal B positif.
    Aujourd’hui, cela fait 2 ans quasi jour pour jour et j’ai encore des symptômes. Malgré tous ces tests, je reste PERSUADÉE que j’ai le VIH. Aucun médecin ne me croit et tous me proposent de consulter un psy. J’ai de plus en plus d’infection type ORL infection oreille, petit rhume au réveil, légers maux de tête, douleurs musculaires par moment, nez bouché quasi tout le temps…
    Je suis démunie je sais que tous va aller de mal en pis à compter de maintenant. Tant que le test est négatif aucun médicament possible. Donc j’attends de flancher un bon coup pour pouvoir être prise en charge mais cela sera trop car hépatite et VIH ne font pas bon ménage!
    J’ai peur d’être en phase d’une ouverture prochaine aux maladies opportunistes.
    Tous ces symptômes correspondent à ce qui est décrit dans la littérature scientifique à ce sujet, mais aussi à de nombreux témoignages dans les forums. Ils sont arrivés exactement après cette relation. Le mec en question me balade et ne veut pas m’en dire plus sur son statut! Je connais mon corps et je me connais. Ça me sidère qu’on n’entende pas suffisamment les maux des patients comme nous et que dans ce cas on ne cherche pas plus loin avec des tests plus poussés.
    Je suis maman de 3 enfants et je vois mes enfants au quotidien tout en me sachant en sursis et sans pouvoir rien dire ni faire autre chose que de pleurer sur mon sort en cachette.
    Je tiens au courant mon médecin infectiologue, pour que elle puisse témoigner de mon cas le jour où je ne serais plus là…

    Ce qui est très dommage sur ce site c’est que, très souvent, des cas similaires comme le mien disparaissent dans la nature et on ne sait pas ce qu’il est advenu des personnes qui témoignent!

    Svp si quelqu’un est dans mon cas merci de me contacter.

Laisser un commentaire

*
*