Témoignages

Bonjour,

Cette page est pour vous, vous pouvez témoigner anonymement via le formulaire en bas de page, en utilisant un pseudo ou pas. Votre e-mail n’apparaîtra pas sur le site, il sert juste à éviter que « n’importe qui poste n’importe quoi » Vous pouvez  si vous le souhaitez indiquer votre sexe, votre âge et  votre pays . En vous remerciant par avance.

Questionnaire réalisé par l’association Relais vih : connaissance vih ist prevention
Nous vous remercions pour votre participation

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScmMatb-7weSfZgpInx46fxPvnAKmxqyVtSTk3S4KPbsEdahw/viewform?vc=0&c=0&w=1
Vous pourrez obtenir les réponses en faisant la demande par mail à l’adresse suivante relaisvihprevention@gmail.com .


88 Commentaires

  1. nicolasvar
    Posted 14 décembre 2018 at 22 h 42 min | Permalink | Reply

    Bonsoir,
    Alors voila avant toute chose je tiens à préciser que je suis un peu parano. Je vous explique ma situation.
    – Le 2 novembre j’ai eu un rapport anal non protégé (j’étais passif) avec un mec qui est sous Prep (lui en continu) et moi en Prep à la demande mais le problème c’est que ce soir là j’ai pas attendu les 2 h recommandées avant de passer à l’acte mais plutôt 1 h 30. Alors je me demandais si le fait de pas avoir attendu les 2 h ça a pu présenter un risque d’infection. Sachant que le mec n’a pas éjaculé en moi et qu’il ne mouillait pas.
    – Je précise que le 10 novembre j’ai eu un rapport mais cette fois j’ai attendu bien plus que 2 h. Du coup je me demandais comme il y avait eu un risque le 2 novembre et que j’avais pris la Prep à la demande le 12 (donc arrêtée le 14) ça pouvait augmenter la durée de la période de séroconversion ?
    – J’en ai parlé au médecin du Cegidd de ma ville et comme je lui avais dit que j’avais des symptômes du style vertiges fatigue mais pas de fièvre, il m’a fait un test de recherche de l’ARN qui était négatif à 18 jours. Apres tout ce temps je me dis que ces symptômes venaient peut être d’un gros stresse que j’avais depuis des semaines puisqu’ aujourd’hui je ne les ai plus
    – Le 27 novembre le mec avec qui j’avais eu un risque m’a envoyé les résultats de son test VIH qui était négatif après 5-6 semaines. Il m’avait dit que son dernier rapport avant le notre datait de mi octobre (donc prise de sang faite à plus de 5-6 semaines)
    – Aujourd’hui j’ai fait un dépistage (car ça fait 6 semaines pile) qui est négatif et je voulais vous demander si il était fiable ?
    Je cherche la petite bête mais ce qui m’inquiète c’est le fait d’avoir pris la Prep (le 12) après le potentiel risque (du 2) et que ça allonge la période de séroconversion ce qui ferait que le test à 6 semaines ne serait plus fiable.

    Merci de votre réponse

    • Posted 20 décembre 2018 at 11 h 45 min | Permalink | Reply

      Bonjour, je pense que tu n’as pas à avoir peur puisque étant déjà tu as refait un test et en plus vous étiez tous les deux sous Prep. Donc pas de soucis et passes de bonnes fêtes de fin d’année.

  2. Leila
    Posted 14 décembre 2018 at 23 h 15 min | Permalink | Reply

    Coucou tout le monde, j’ai 20 ans et j’ai le vih depuis 1 ans, je pense que j’avais plusieurs partenaires, je ne sais plus trop qui me l’a donné et j’essaye de ne pas y penser. J’essaye de prier peut être que Dieu me guérira des fois j’oublie que je suis malade jusqu’à ce que ça revient après je n arrête pas de penser à la mort . Euh je ne sais pas vraiment quoi dire mais j’espère trouver des gens à qui parler .Merci

    • Kamal
      Posted 17 décembre 2018 at 14 h 21 min | Permalink | Reply

      Bonjour Leila,

      Je comprends ta frustration .. je suis là si t’as besoin de parler.

    • Posted 19 décembre 2018 at 19 h 54 min | Permalink | Reply

      Bonjour Leila , Bienvenue sur ce site . Nous sommes une association de soutien aux personnes séropositives. Elle a été crée il y a 10 ans par des personnes infectées. Nous sommes à Rodez , dans le département de l’ Aveyron en France. Si tu vis vers nous, nous proposons des groupes de paroles Ici tu peux nous parler librement de ce que tu veux . Sinon par mail au relaisvihprevention@gmail.com. Par contre, nous ne pourrons te répondre avant le 7 janvier. Les membres de l’équipe prennent un peu de vacances. A bientôt .

    • Gueye
      Posted 31 décembre 2018 at 1 h 07 min | Permalink | Reply

      Bsr Leila, je suis Saïd et sero aussi si cela ne te dérange pas; nous pouvons échanger voici mon adresse email beugdiamrek@gmail.com

  3. jjp
    Posted 17 décembre 2018 at 2 h 14 min | Permalink | Reply

    salut, ben moi je vis en république dominicaine , j’ai eu un rapport protégé . Le problème c’est que j’ai ma main dans le préservatif et je l’ai mis dans ma bouche façon de prendre de la salive pour faciliter la pénétration NB : après pénétration, j’ai touché la capote , je l’ai mis dans ma bouche à dix reprises… et ses seins ont été dans ma bouche, j’ai de la fièvre, sueurs nocturnes, taches blanches dans le pharynx plutôt au fond de la bouche, douleur à la tête ( depuis début décembre) statistiquement le risque est de combien????

  4. Bass
    Posted 17 décembre 2018 at 12 h 09 min | Permalink | Reply

    Bonjour , cela fait 2 mois que j’ai eu un rapport sexuel avec une fille rencontrée dans un bar. Après m’être rendu compte de l’erreur faite, j’ai commencé à stresser et à aller sur plusieurs sites et forum sur le VIH . Après avoir lu quelques articles sur les symptômes d’une possible infection, j’ai commencé à en sentir certains sur mon corps comme des maux de tête et des brûlures aux yeux, 2 jours après le rapport. Puis des douleurs au cou jusqu’à l’oreille , de la fatigue . J’ai fait un test à 2 semaines qui s’est avéré négatif . Mais je continue à être anxieux sachant que le test n’est pas fiable à 2 semaines. Parfois, j’ai la langue qui devient blanche . Chaque jour, j’ai l’impression d’avoir de nouveaux symptômes comme des douleurs aux aisselles , au dos et à l’arrière des genoux . Mais j’ai un pote qui me dit que l’anxiété peut aussi causer ces différents symptômes . A noter que je n’ai eu ni fièvre , ni rhume , ni diarrhée ou perte de poids . Mais j’ai souvent des pertes d’appétit la nuit

    • Oeaf
      Posted 14 avril 2019 at 13 h 59 min | Permalink | Reply

      Je me trouve dans la même situation que toi. Je n’ ai ni fièvre ni rhume mais mes yeux brûlent et j’ai des maux de tête qui ne veulent pas finir même après prise de médicaments . Je me trouve à 5 semaines de la prise de risque. Encore une semaine d’attente avant daller faire le test mais pour l’instant je panique j’aimerai savoir comment ça s’était passé avec toi….Merci

  5. Landry
    Posted 19 décembre 2018 at 10 h 37 min | Permalink | Reply

    J’ai fait un test VIH qui était négatif à 6 mois de l’exposition mais je voulais m’assurer de mon test alors après 3 jours, je change l’hôpital pour refaire le test qui sort indéterminé. La peur, je pars le même jour à un autre hôpital je fais le test qui est négatif j’ai peur, aidez moi.

    • Fg
      Posted 29 mai 2019 at 16 h 52 min | Permalink | Reply

      Centre pasteur de Yaoundé

  6. Tom Frager
    Posted 19 décembre 2018 at 14 h 18 min | Permalink | Reply

    Je ne sais pas où faire les dépistages ; je suis au Cameroun

  7. jcm
    Posted 21 décembre 2018 at 17 h 30 min | Permalink | Reply

    La présentation de la Prep n’incite pas à la prendre, elle est discréditée par une présentation biaisée laissant entendre un risque résiduel important.
    Sur les boites de capotes, il est écrit qu’elle ne protège pas à 100%, pour éviter des procès contre le fabricant.
    Mais jamais on n’a entendu des organismes affirmer qu’elle « réduisait » le risque, on a toujours dit qu’elle « protégeait ».

    Les messages délivrés sur ce site alimentent la peur autour d’une maladie vaincue. Il faut faire tout le contraire, la France prend un retard considérable et en gardant la même priorité en faveur du seul préservatif, en discréditant d’autres politiques qui sont les seules à avoir fait leur preuve ( information rectifiée sur le TASP , la PREP et banalisation du vih ) on risque de se contenter de cette prévention dite combinée dont l’efficacité est nulle, car il s’agit en réalité du discours ancien ( capote et peur ) qui garde sa priorité: cela ne marchera pas plus demain qu’hier.
    Les résultats comparatifs avec les pays ou grandes métropoles qui ont changé de stratégie sont pourtant clairs.
    la France est désormais en queue de peloton du dépistage des pays riches, et va clairement le rester.

    des médecins de la prévention abusent de leur statut de médecin pour faire autre chose que de la médecine, ils n’agissent pas comme des responsables d’Etat, mais donnent des injonctions . C’est à peine si les données épidémiologiques comparatives infléchissent leur stratégie : nécessité oblige heureusement.

    néanmoins l’occultation du TASP pendant plus de 10 ans , qui aura couté des drames humains et des années de retard dans le recul de l’épidémie, ne leur suffit pas. Ils en rajoutent une couche avec le préservatif comme seul comportement responsable : ils oublient que ce n’est pas à eux de choisir : ils ont informé peu et mal, et ordonné beaucoup : pour un échec annoncé à l’heure du bilan.

    Pour changer de politique et suivre ceux qui réussissent dans le recul des nouvelles contaminations, il faut changer les responsables.

  8. Angola
    Posted 10 janvier 2019 at 9 h 40 min | Permalink | Reply

    salut, j’ai pris un risque avec une femme en primo-infection (sans le savoir )au mois de juin 2018, elle a été déclarée positive en septembre, environ 4 mois, après une hospitalisation.
    Dans La foulée , j’ai pris mon courage à 2 mains pour faire un test rapide qui s’est avéré négatif .
    En début de ce mois de janvier, j’ai des raideurs au Cou, douleurs chroniques aux articulations des membres supérieures, maux de tête par moment, douleur dans la poitrine.
    Mon inquiétude est la suivante:
    -Ces signes évoquent-ils le vih?
    -Puis-je faire la primo 7 mois après un risque?
    Aidez moi s’il vous plait.

    • Posted 15 janvier 2019 at 9 h 14 min | Permalink | Reply

      Bonjour, pour répondre a ta question non tu ne peux pas faire une primo-infection à 7 mois de la prise de risque . Les dépistages que l’on fait à 6 semaines ( par prise de sang) ou à 3 mois (test rapide d’orientation diagnostic) permettent justement d’être sûr qu’il n’y a pas infection . Donc tes symptômes proviennent d’autre chose . Essaye de voir un médecin. Bon courage.

  9. Thesun
    Posted 15 janvier 2019 at 10 h 57 min | Permalink | Reply

    Bonjour,

    J’ai pris un risque avec une femme que j’ai rencontré lors d’une fête. Nous avons couché ensemble et je me suis protégé.Le problème, c’est qu’avant de retirer le préservatif ; elle m’a essuyé avec du sopalin et ensuite elle m’a retiré le préservatif et a essuyé mon gland avec le même sopalin en sachant que le préservatif était mouillé de sa « sécrétion » je pense que je suis infecté.
    J’ai eu les symptômes grippaux : fièvre, douleurs à la mâchoire, et je ne tousse quasiment pas alors que je suis sensé avoir la grippe, j’ai mal à la nuque aussi. J’ai pris le risque le 3 décembre soit un peu plus d’un mois déjà. J’angoisse comme un fou et je ne vis plus …

  10. rab
    Posted 16 janvier 2019 at 14 h 18 min | Permalink | Reply

    Bonjour
    J’ai eu une relation mais le préservatif a craqué alors je me suis lavé rapidement . Trois jours après, j’ai eu une grippe accompagnée d’une angine qui a duré trois jours. Sachant que j’ai pris des antibiotiques 7 jours, j’ai repris mes forces mais quatre jours après l’arrêt des antibiotique, je sens une fatigue musculaire et une faiblesse qui dure cinq jours
    j’ai consulté un médecin et il m’a dit que la fatigue est une réaction normale après une forte grippe, mais j’angoisse tellement qui peut me donner un conseil S’il vous plait. Merci

  11. Couli
    Posted 22 janvier 2019 at 8 h 41 min | Permalink | Reply

    Bonjour à vous, il y a environ 3 mois (22 octobre) j’ai eu une relation préalablement protégée avec une fille mais le préservatif a glissé,je me suis retiré aussitôt que je l’ai su. Environ 4 semaines après, j’ai ressenti comme un état de fatigue, puis j’ai consulté les symptômes du VIH sur internet. Dès ce jour, presque tous les symptômes se sont mis à apparaître(état grippal, légère angine, et à force de penser aux ganglions, ils se sont mis à gonfler au niveau de la mâchoire (2 jours) mais pas ailleurs. Puis le 21 novembre, j’ai fait un test(TROD) qui s’est avéré négatif . Le 27 décembre, j’ai eu un rapport non protégé avec ma copine du coup depuis hier elle a une forte angine au point de perdre l’usage de sa voix s’il vous plaît j’attends vos réactions qui pourront certainement m’être utiles.

    • Gera
      Posted 23 janvier 2019 at 19 h 50 min | Permalink | Reply

      La fille a-elle été hospitalisée à cause des symptômes du vih? Pour toi , est ce que le gland était toujours protégé ? Pour ta copine .. une angine en ce moment c’est la période.. Il faudra faire un test 3 mois après la prise de risque

  12. Seydou
    Posted 29 janvier 2019 at 9 h 20 min | Permalink | Reply

    Sènègalais, amoureux de la vie, je suis séropositif indétectable et en bonne santé. Je fais ce post que j’espère sera publié afin de sortir de mon isolement et de ma solitude. Je souhaite échanger et partager avec des séropositifs ou pas sur La vie, nos peurs et nos espoirs…. dialoguer en toute amitié. Et pourquoi pas se rencontrer…
    E-mail:beugdiamrek@gmail.com

  13. alfonso
    Posted 29 janvier 2019 at 12 h 19 min | Permalink | Reply

    je fais une fixation sur le vih . J ‘ai un enfant de 21 mois en très bonne santé. Y a-t-il même un pour cent de risque qu’il soit contaminé. Aidez moi s’il vous plait.

    • Posted 30 janvier 2019 at 14 h 07 min | Permalink | Reply

      Bonjour, comment voulez vous que votre enfant soit séropositif si sa mère est séronégative ?

  14. Al
    Posted 29 janvier 2019 at 13 h 09 min | Permalink | Reply

    Bonjour
    J’ai pris un gros risque avec une fille, le 1er octobre 2018. Comme j’étais ivre, j’avais pas mis le condom. Mais le 7 octobre, je vois apparaître des petits boutons rouges sur ma cuisse gauche, puis sur mon avant-bras gauche, un peu sur mon avant bras droit aussi. Au bout de 2 semaines, ils ont disparu. Puis j’ai commencé à sentir des douleurs musculaires aux genoux et dans le bras gauche, ça chauffait grave. Après la douleur du bras gauche est passée, j’ai ressenti la même chose dans le bras droit, juste pour une journée. A la fin du mois de novembre, j’ai vu des boutons réapparaître mais en faible quantité…. 4 sur la jambe gauche, et 5 sur chaque bras. Mais j’ai commencé à sentir de la fatigue accompagnée de malaise généralisé, puis des picotements sur la peau. En décembre, j’ai remarqué une perte de poids et une couche légèrement blanchâtre sur ma langue qui persiste jusqu’à aujourd’hui. Hier j ai vu 3 boutons rouges sur mon poignet gauche, et la fatigue est toujours présente,les picotements aussi mais un peu. j’ai peur car tout ça ressemble aux symptômes relatifs à la primo infection.

    • Dref
      Posted 4 février 2019 at 3 h 35 min | Permalink | Reply

      Bonjour,
      As-tu découvert d’autres symptômes?
      As tu fais des tests?
      Merci

      • Al
        Posted 7 février 2019 at 14 h 36 min | Permalink | Reply

        Bonjour Dref .
        Au fait, il n’ y a pas d’autre signe, les ganglions ne sont pas gonflés, je n’ai pas de fièvre, ni de maux de tête, je ne transpire pas la nuit, les boutons n’apparaissent plus. Mais je sens un malaise général. J’attends de voir un autre signe avant d’aller passer le test.

    • Roro
      Posted 5 juin 2019 at 0 h 31 min | Permalink | Reply

      Alors as tu fais les tests ? Qu’ont-ils donnés ?

  15. Gera
    Posted 5 février 2019 at 12 h 22 min | Permalink | Reply

    Bonjour à tous voilà j’ai parcouru toutes les pages du relai VIH et ai lu tous les témoignages.

    Je vois qu’on est plusieurs à présenter des symptômes persistants et des tests négatifs, que ça soit test négatif au trod ou au test ELISA de 4e génération.
    Pour mon histoire, j’ai eu une prise de risque il y a 6 mois et je présente des symptômes inexpliqués= 
    fièvre persistante, ganglions lymphatiques, sueurs nocturnes, langue blanche ,douleurs articulaires , ulcères buccaux, rougeurs sur la peau ,démangeaison
    , maux de ventre . J’aimerais être en contact avec des personnes qui subissent les mêmes symptômes que moi. Avez-vous trouvé l’origine de vos symptômes? J’ai quand même l’impression qu’au vu des tests négatifs,  il y a bien quelque chose
    Merci de m’avoir lu.

    • Replay
      Posted 14 février 2019 at 22 h 16 min | Permalink | Reply

      Salut : Moi aussi, j’ai eu la langue blanche, des candidoses buccales, des douleurs musculaires et même des douleurs neuropathiques .J’ai des ulcères buccaux aux même endroits depuis 5 mois. J’ai eu le traitement post exposition , mon dernier test est négatif à 16 semaines post tpe. Mon partenaire a fait son dernier test, 11 semaines après notre rapport et un test kit 20 semaines après ; il est négatif aussi.

      • Gera
        Posted 20 avril 2019 at 11 h 12 min | Permalink | Reply

        Merci Replay de ta contribution, tiens nous au courant si tu fais d’autres tests , tu es dans quel pays ?
        Que disent les médecins?

      • Pete
        Posted 15 mai 2019 at 19 h 17 min | Permalink | Reply

        J’aimerai savoir plus sur tes symptômes. J’ai eu un TPE aussi, exactement 2 mois après le risque soit un mois après le TPE , j’ai une grippe qui débute avec une grosse fatigue et une sensation de fièvre. J’ai fait un test à 4 semaines post TPE soit 8 semaines post risque qui est négatif. test rapide détermine vih 1-2 fait sur sérum, avec du sang prélevé dans les veines. Pour rappel: ma partenaire est séropositive et n’était pas sous traitement, elle ne le savait pas, le préservatif a craqué au cours du rapport, je l’ai vu à la fin, je ne sais donc pas combien de temps ça a duré sans le préservatif.

  16. leonardo
    Posted 18 février 2019 at 2 h 31 min | Permalink | Reply

    Bonsoir, je vais raconter un peu mon histoire: le 3 janvier dernier, je sortais avec une femme, on a fait l’amour, mais le préservatif a craqué. 15 jours plus tard, j’ai eu une diarrhée qui dura plus de 15 jours, et une semaine après ma langue était devenue blanche, je transpirais pendant 3 nuits, je ne sens jamais de fièvre, ni maux de tête, ni maux de gorge, j’ai seulement une mycose, pas d’éruption cutanée..
    Est ce que je risque d’être infecté? j’ai très peur.. Je laisse mon adresse mail: nadoleo917@gmail.com ; si vous pouvez me renseigner plus sur la primo infection .

  17. Michel
    Posted 18 février 2019 at 18 h 59 min | Permalink | Reply

    Bonjour Leonardo, le meilleur façon de savoir est de faire un dépistage. De plus tu as dépassé les 6 semaines du rapport à risque! Dans l’attente de tes résultats, bon courage!
    Mais ne te focalise pas sur tes symptômes, ils sont la plus part du temps dû au stress.

  18. Ricardo
    Posted 19 février 2019 at 1 h 30 min | Permalink | Reply

    Salut à tous. J’ai eu un rapport sexuel à risque (préservatif percé) avec une fille le 30 janvier 2019. Le lendemain j’ai commencé avec le Traitement Post Exposition que je suis actuellement en train de suivre. La fille en question refuse de faire son test et il semble que c’est elle qui a percé le préservatif. J’aimerais connaître le taux d’efficacité des TPE. Et aussi la qualification de l’acte si je veux mener les actions pénales à l’encontre de la fille. Merci. Je suis au Cameroun.

    • Posted 19 février 2019 at 10 h 11 min | Permalink | Reply

      Pour répondre à ta question : j’ai trouvé des infos sur une étude suisse entre 1998 et 2007, soit 1 233 patients qui ont été sous TPE sachant que 734 personnes venaient suite à une exposition sexuelle : dont 527 après un contact hétérosexuel. Dans 208 cas (23%), la personne source était signalée infectée par le VIH. plus de la moitié de ces patients n’étaient pas sous traitement ARV lors de l’exposition avec une charge virale détectable. ). Pour conclure : au cours du suivi, 2 séroconversions ont été rapportées, dont aucune n’a pu être attribuable à un échec de la PEP.
      Source: http://vih.org/20110217/dix-ans-prophylaxie-post-exposition/57575. Si cela peut te rassurer.
      Concernant la seconde question , nous sommes une association française et je ne connais pas les lois de ton pays. En France , contaminer un partenaire est un délit passible de 6 ans de prison .Pour cela il faut prouver être bien séronégatif avant ce rapport , et que ta partenaire se savait séropositive.

    • Pete
      Posted 15 mai 2019 at 19 h 25 min | Permalink | Reply

      Tu as eu quoi comme TPE? Qu’elles étaient donc les molécules qu’on t’avait prescrit? j’ai été sous TPE, dose unique TDF, 3TC, DTG à prendre une fois par jour. D’après ce qu’on m’a dit, la pilule contient 300 mg TDF, 300 mg 3TC et 60 mg DTG. J’ai un test rapide détermine vih fait sur sérum avec du sang pris dans les veines négatif à 4 semaines post TPE soit 8 semaines post risque. 2 jours après, soit aujourd’hui même, j’ai une grippe qui fait son apparition avec une fatigue et une sensation de fièvre et un manque de concentration au boulot. J’aimerai avoir les réponses de relais. Les molécules que j’ai reçues sont-elles efficaces? Est-ce possible que j’ai fait une primo et une séroconversion après 8 semaines du risque dont 4 semaines post TPE? Je flippe beaucoup.

  19. Akbarali
    Posted 22 février 2019 at 20 h 40 min | Permalink | Reply

    Bonjour
    J’ai eu un rapport non protégé il y a plus de 5 mois.
    Aujourd’hui, j’ai des boutons rouges sur le dos et le torse qui démangent, de la somnolence et un peu de fatigue, et un œil qui voit légèrement flou.
    Je n’ai ni ganglion, ni aucune douleur, ni maux de gorge, ni nausée et vomissement.
    Mais vu ce qui m’arrive, je stress beaucoup.
    Pensez vous que ça peut être des signes du vih svp?

  20. loudia
    Posted 27 février 2019 at 17 h 09 min | Permalink | Reply

    Bonsoir, j’aimerai avoir une réponse: il y a 6 semaines; j’ai eu un rapport protégé avec un homme et avant une longue pénétration qui a duré au moins 15 secondes le condom s’est écrasé de côté et immédiatement il a retiré et changer de préservatif . J’ai eu peur en lisant des trucs sur le net, j’ai eu des douleurs qui sont passées en prenant des antibiotiques . Il y a 3 jours, il m’est apparu une glande au niveau de la gorge et j’avais la langue blanche avant et une plaque rouge qui a disparue en ouvrant la bouche et maintenant j’ai le nez qui me brûle légèrement et qui coule un peu. Est ce que j’ai le vih ?

  21. Alex
    Posted 27 février 2019 at 17 h 30 min | Permalink | Reply

    Bonjour, j’ai eu un rapport le 15 février avec une fille dont je ne connaissais pas le statut sérologique. Après je lui ai demandé si elle n’était pas malade: elle m’a dit non. Mais j’étais angoissé, j’ai alors fait l’auto test après 3 jours négatif après 8 jours j’ai fait un test prise de sang détection p24 et anti hiv négatif aussi. Mais bon d’après les forums je vois 6 semaines. J’ai alors demandé à la fille de faire l’auto test si elle avait rien elle l’a fait devant moi le 25 févier et c’est négatif. Ma question est la suivante malgré tout ça est-ce que je pourrais être toujours dans le doute. J’ai un mal de gorge depuis 3 jours et ça m’inquiète. Si vous pouvez m’aider je vous en serai reconnaissant. Merci d’avance et bon courage à ceux qui sont dans le même cas que moi.

    • Anti stress
      Posted 2 mai 2019 at 22 h 51 min | Permalink | Reply

      Bonjour, Alex le délai est de 6 semaines mais de 4 à 5 semaine, la haute sécurité de santé et sis ont confirmé que les tests sont fiables . Les 2 semaines de plus sont une barrière de sécurité: en gros un test à 5 semaines et à 6 ne changera rien.

  22. Amir
    Posted 28 février 2019 at 3 h 16 min | Permalink | Reply

    Bonsoir tout le monde. Je voudrais commencer ce témoignage par rendre hommage aux séropositifs qui luttent quotidiennement contre ce virus. J’admire leur courage et je les respecte du fond du coeur. Il ya presque 6 mois maintenant, le 1er septembre 2018 j’ai pris de gros risques avec une femme dont le statut sérologique m’était inconnu. 2 semaines après le rapport sexuel je tombe malade, grosse fievre, enorme fatigue, langue blanche, maux de tête, diarrhée, nausées et pertes d’appétit. Tout cela pendant 10 jours, j’avais perdu à peu prés 5 KG. Pris de panique je vais à la capitale 30 jours après la prise de risque sachant que les symtpomes persistaient toujours, on a testé avec un test de 4 eme generation resultat après une semaine négatif. Le soulagement m’atteint mais pas pour longtemps. Les symptomes ne sont plus les même mais y’en avait de nouveaux, j’étais sujet à des sueurs nocturnes. A des douleurs articulaires, une sorte de neuropathie, langue toujours blanche et aussi des rougeurs sur le dos et la poitrine, toujours pas satisfait des résultats je retourne vers la capitale pour refaire le test a 47 jours après exposition soit en 18 octobre, résultat toujours négatif. Apres ce résultat je me suis senti léger et sans soucis ni stresse mais ça na pas longtemps duré, car y’avais une voix dans ma tête qui me chantait la même chose et les même doutes. Je devais attendre les trois mois. Trois mois passés. J’etais coincé dans le désert a cause de mon travail, j’avais les même symptômes sauf qu’au moment je sentais une douleur au niveau des ganglions comme si quelque chose me poignardait. J’ai du être patient jusqu’au 22 janvier soit 4 mois et 21 jours. J’ai refais le test qui s’est avéré négatif. J’ai donc decidé d’arrêter de stresser et de faire confiance en la science, depuis je me sens mieux. J’ai toujours la langue blanche, des vertiges tout le temps, je compte consulter un médecin et mettre fin a cette histoire qui m’a changé à tout jamais. Pour conclure, je compte dire à toutes ces personnes qui stressent pour rien que le VIH ne peut être diagnostiqué à travers les symptômes. Soyez prudent et merci pour le soutien moral. Je souhaite à ceux qui n’ont pas eu ma chance du courage et de la volonté je crois en vous.

    • Pierre
      Posted 2 mars 2019 at 20 h 45 min | Permalink | Reply

      j’ai les même symptômes que vous, tenez moi au courant de vos avancées.

      • Gera
        Posted 20 avril 2019 at 11 h 14 min | Permalink | Reply

        Quels sont vos symptomes , vos tests sont négatifs?

  23. Kablan
    Posted 1 mars 2019 at 17 h 22 min | Permalink | Reply

    Bonjour, aidez moi ça fait depuis le mois de décembre, j’ai fait une perte de poids rapidement 7 kilos. J’ai une diarrhée et des sueurs nocturnes, j’ai des boutons qui viennent puis disparaissent. Aujourd’hui , nous sommes en mars, j’ai les même symptômes grippe mal de tête céphalées. Je crains que je sois séropositif j’ai fait mon test en janvier et en février aidez moi s’il vous plaît je crains que dans la 6eme semaine je sois positif.

  24. Eilena
    Posted 1 mars 2019 at 17 h 47 min | Permalink | Reply

    Bonsoir, c’est un soucis, depuis quelques temps je suis malade, j’ai eu la grippe auparavant, une toux sèche (bronchite), douleurs aux pieds, je voudrai savoir si ce sont les causes du vih/sida?

  25. Dja
    Posted 12 mars 2019 at 20 h 02 min | Permalink | Reply

    Bonjour, je voulais depuis pas mal de temps exposer mes craintes mais je me suis décidé à faire les tests.
    Je viens de recevoir mes tests je n’ai pas le VIH mais je me sens tellement coupable, oui coupable d’avoir eu un comportement à risque là et d’être sain, alors que d’autres, après un seul rapport sexuel ont attrapé cette foutue maladie. Aujourd’ hui je reviens vous dire que je suis là. J’ai envie de faire parti de vos vies, discuter avec vous rigoler échanger. Vous n’êtes pas seuls. ♥️♥️♥️

  26. Hussein
    Posted 17 mars 2019 at 19 h 25 min | Permalink | Reply

    Salut, j’ai le même problème que vous. J’ai connu une fille avec qui on s’aimait, après une rupture de 5 mois, nous nous sommes réconciliés. Alors, j’ai passé l’acte avec elle sans se protéger; c’étai le 14 janvier 2019 . A partir 18 février, j’ai commencé à avoir des symptômes jusqu’à aujourd’hui, j’ai fait la diarrhée, il y a eu des mycoses dans la bouche, la langue est devenue tout blanche, des gonflements de ganglions..
    Auparavant, j’ai cru que c’était une dent qui me dérangeait, je suis parti chez le dentiste, et on l’a extraite. mais les symptômes restent toujours là. j’ai même peur de me faire dépister. Que me conseillez vous chers ami(e)s?

  27. hussein
    Posted 23 mars 2019 at 19 h 41 min | Permalink | Reply

    Salut GERA, je suis de l’Afrique centrale. je fais les même symptômes depuis le 18 février, j’ai pris un risque depuis le 14 janvier 2019, un rapport sans se protéger…je même fais une consultation générale , ils n’ont rien trouvé, , ils m’ont conseillé de faire un test du VIH après 6 semaines, pour moi c’est déjà passé, le problème j’ai peur de faire le test.

    • Gera
      Posted 20 avril 2019 at 11 h 15 min | Permalink | Reply

      Bonjour Hussein, ce serait bien que tu fasses le test ça éviterait des angoisses qui ne sont pas bonnes pour la santé non plus .

  28. Gilles
    Posted 24 mars 2019 at 11 h 11 min | Permalink | Reply

    Bonjour,
    Merci, pour tous ces commentaires édifiants . Pour ma part, j’ai eu un rapport protégé le 12 juillet 2018 avec une demoiselle dont je ne connais pas le statut sérologique. Toutefois il y a eu fellation et surtout baisers avec échange de salive. Je voudrai m’arrêter sur ce dernier détail, parce que je me mordille souvent les peaux internes de la bouche, c’est un vieux tique. Ce qui, à la réflexion, pourrait fragiliser la zone buccale et la rendre perméable à toute intrusion virale. Dès le lendemain, j’ai commencé à ressentir comme des fourmillements qui partaient de mes joues, et plus le temps passait, plus cela semblait se déplacer à travers tout le visage. Et là commence la période d’anxiété où le moindre changement, la moindre douleur musculaire, le moindre bouton est épié et scruté de très près. Durant la nuit je ressentais comme des fièvres internes puisque je ne faisais pas de température et j’avais la gorge extrêmement sèche. J’ai commencé à ressentir comme des brûlures ou coupure de rasage au visage, sur la trajectoire de la barbe, sensation jamais ressentie auparavant. Quelques jours après, j’ai eu une forte douleur dans la cage thoracique comme ça de manière soudaine, notamment lorsque j’inspirais très fort. Elle était tellement forte que j’ai décidé d’aller voir un médecin, mais elle s’est estompée d’elle-même, comme elle était apparue, environ une heure après. Ensuite j’ai fait une crise hémorroidaire (j’avais déjà suivi des traitements à cet effet auparavant). J’ai donc dû consulter et là j’en ai profité pour échanger au sujet de mes angoisses avec le médecin, le 13 août 2018, soit un mois après le rapport. Je lui ai fait état des symptômes ressentis à la suite de ce rapport sexuel. Ainsi, outre le traitement pour les hémorroides, un prélèvement sanguin a été effectué pour examens: chimiques (magnésium, calcium, glucose), goutte épaisse, hépatites (B et C). Tous négatifs. Au terme de mon traitement hémorroidaire je suis allé revoir le médecin le 09 septembre 2018. Nouvelle prise de sang pour test VIH. Une semaine après, résultat négatif. C’était le soulagement et comme par enchantement, certains symptômes comme la sensation de fièvre interne a disparu.
    Toutefois le soulagement n’est pas total au vu de la persistance de l’apparition de certaines douleurs musculaires spontanées et cette sensation de brûlure ou de coupure aux alentours de la bouche. Le moindre bouton qui apparaît dans cette zone est d’une douleur brûlante jamais ressentie avant ce 12 juillet. Aussi je crains que le test réalisé deux mois après nécessite un second de confirmation, ce qui me plonge de nouveau dans l’angoisse.
    Quel peut-être l’origine de ces malaises?

    • Posted 1 avril 2019 at 10 h 32 min | Permalink | Reply

      Bonjour Gilles ; le vih ne se transmet pas par la salive même avec des écorchures dans ta bouche , il n’y a aucun risque. Concernant la fellation , le risque est faible pour la personne que l’a fait , il n’y a pas de risque pour celui qui la reçoit . Je ne peux pas de dire quelle serait l’origine de tes symptômes ; Refais un dépistage du vih pour te rassurer.

  29. Elvis nzeyimana
    Posted 25 mars 2019 at 16 h 04 min | Permalink | Reply

    J’étais dans un bar et j’ai couché avec une femme trouvée là bas.
    Au matin, on a fait un dépistage qui s’est avéré pour elle positif et moi négatif.
    Immédiatement le médecin m’a conseillé de prendre le traitement post exposition, je les prends pendant deux semaines.
    Mais alors que j’étais à une semaine, une copine a voulu faire l’amour avec moi ; j’ai utilisé le préservatif qui a craqué et je l’ai senti tôt ; je me suis retiré immédiatement de peur que je pourrai l’exposée .Est ce que quelqu’un du statut sérologie négatif qui a été exposé récemment pourrait il transmettre le VIH alors qu’il est sous TPE ???Merci

    • Posted 27 mars 2019 at 14 h 31 min | Permalink | Reply

      Bonjour, je ne suis pas médecin mais je pense que tu n’as rien à craindre avec le TPE ; Sais tu aussi si ta partenaire prend une trithérapie ?

    • Pete
      Posted 15 mai 2019 at 19 h 43 min | Permalink | Reply

      Où en es-tu avec ton TPE? je suis dans la même situation que toi, la différence est que mon rapport était protégé, il arrive que le préservatif craque, je ne l’ai vu qu’à la fin, après l’éjaculation. Pris de panique, j’ai emmené la fille faire un test, elle est positive au vih et à la syphilis. J’ai pris le TPE, débuté à 23h du risque. 3 molécules combinées dans une seule pilule. Je n’ai aucune idée sur son efficacité. Le risque a été pris le 16 mars, TPE débuté le 17 mars à 19:30, pris tous les soirs à 19:30. Dernier test en date fait le 13 mai, 4 semaines post TPE et 8 semaines post risque: négatif. Il me reste 4 semaines pour la dernière sentence, j’ai une grippe accompagnée d’une grande fatigue qui vient d’apparaître avec une sensation de fièvre. J’ai peur que ce soit une primo-infection ou une séroconversion.

  30. Fred 29
    Posted 28 mars 2019 at 10 h 46 min | Permalink | Reply

    Tout d’abord, je remercie tous les membres de ce forum pour leurs disponibilités .
    Ça fait 10 ans que j’ai eu une relation non protégée . 3 mois après cette relation : test négatif.
    Aujourd’hui, j’ai une cicatrice datée de 2 mois toujours ouverte . Mon médecin est en congés. j’ai été sur internet certains m’ont dit que c’est le VIH . Je flippe , j ai peur . Merci pour la réponse .

  31. Gilbert
    Posted 30 mars 2019 at 11 h 43 min | Permalink | Reply

    Salut à tous ! J’ai pris un risque : pénétration protégée mais avec une fellation non protégée et depuis je stresse. J’ai fait des dépistages rapides à 45 jours, 75 jours puis 12 semaines et 2 jours et tous les tests sont négatifs mais je stresse toujours: douleurs musculaires, mal de tête, raideur au niveau du coup et souvent la fièvre. Auparavant j’ai eu la fièvre typhoïde et des ulcères .

    • Gera
      Posted 20 avril 2019 at 11 h 20 min | Permalink | Reply

      Le test rapide est fiable à partir de 12 semaines. Peut-être devrais-tu voir un médecin concernant tes symptômes et voir si d’autres analyses peuvent être réalisées ? Donne nous des nouvelles

      • Gilbert
        Posted 4 mai 2019 at 13 h 47 min | Permalink | Reply

        Merci Gera pour votre réaction. Je me suis fait dépister récemment à 17 semaines 2 jours de ma prise de risque et le résultat est toujours le même :négatif. J’ai arrêté de trop stresser; mais, ce n’est pas facile, du simple fait de penser qu’on a pris un risque à un moment donné. Aussi, j’ai toujours eu des problèmes gastriques depuis mon jeune âge et il y a à peu près un mois lors d’une échographie abdominale, on m’a diagnostiqué un calcul de vésicule biliaire.

        • Gera
          Posted 25 mai 2019 at 10 h 45 min | Permalink | Reply

          Bonjour Gilbert , comment vas tu ? As-tu toujours de la fièvre ?
          Les raideurs pouvant être du au stress, les calculs c’est fréquents je crois..

  32. Roland
    Posted 1 avril 2019 at 20 h 31 min | Permalink | Reply

    Bonjour,

    Je pense que vous allez bien. J’aimerai demander des informations sur le cas du sida.

    Le 19 décembre 2018, J’ai rencontré une fille à Kinshasa, en république démocratique du Congo, on a fait le test du sida qui était négatif pour nous 2. Le test utilisé, était un test rapide de 3ième génération donc pas le test d’antigène P24, seulement un test d’anticorps.

    On a utilisé malgré tout le condom durant le sexe mais j’ai fait un cunnillungus sans condom à cette fille. Elle n’avait pas des menstruations.

    Cependant, vers le 30 Janvier 2019, j’ai fait une forte angine durant 2 semaines puis cela à disparu, puis j’ai commencé à avoir des démangeaisons au niveau de mes organes génitaux de temps en temps.

    Puis vers le 15 février 2019, J’ai commencé à avoir des douleurs intenses aux épaules, au dos, aux pieds. Pratiquement, partout dans le corps avec une intermittence et cela jusqu’à ce jour. Certains moments les douleurs se calment puis cela reprend. Personnellement, je n’ai jamais connu des problèmes des douleurs auparavant et je ne vois vraiment pas la raison de ces douleurs si peut être une infection.

    Je me dis que le test rapide effectué avec la fille étant de 3ieme génération, si la fille a été récemment contaminé donc le résultat de test ne pouvait qu’être négatif.
    Voici mes questions :
    1. Avec le cunnilungus fait à la femme, y a-t-il un risque de se faire contaminé si jamais la fille était en primo-infection?
    2. Peut on être en primo infection et n’avoir que des douleurs musculaires et articulaires intenses durant 2 mois sans fièvre et ganglions?

    • Gera
      Posted 20 avril 2019 at 11 h 23 min | Permalink | Reply

      Le cunnilingus n’est pas une pratique à risque, il ne constitue pas un risque pour le VIH. Toutefois un test est fiable à partir de 12 semaines si c’est un test rapide et 6 semaines si c’est un test de 4e génération .

  33. Ba
    Posted 2 avril 2019 at 23 h 01 min | Permalink | Reply

    Bonjour je me présente, je m’appelle Amina, j’ai 37 ans et je vous ai longtemps lu et en partageant secrètement vos peurs, vos soucis quotidiens et la solitude de certains. J’ai eu un comportement à risque; heureusement, je ne suis pas atteinte du vih. Chanceuse alors que pour certains il n’a suffit qu’une seule fois.
    Alors je veux vous connaître davantage: je crois très sincèrement que l’homme est le remède de l’homme.
    Vous pouvez m’écrire, échanger avec moi, j’ai envie d’être là pour chacun de vous si vous me le permettez.
    Vous êtes courageux et comme on dit: plus la bataille est dure plus la victoire est belle. Force à vous.
    camiclodel@yahoo.fr

  34. Frank
    Posted 3 avril 2019 at 18 h 33 min | Permalink | Reply

    Bonjour, j’ai eu un rapport protégé mais le préservatif a craqué et j’avais déjà éjacule le 25 décembre. Dans le mois de janvier, j’ai eu des boutons rouges sur les avant bras (4) puis plus rien jusqu ’au 10 mars . J’ai eu un gros ganglion ou bouton après mettre raser qui a poussé entre les cuisses et est resté 5 jours . Le 26 mars, j’ai aperçu ma langue qui était verte foncée voir marron un champignon ou une mycose. Je ne sais pas si ce sont des signes du vih ? Merci d’avance à ceux qui répondront. J’ai eu aussi une douleur à l’abdomen 5 jours après la prise de risque et c’est parti mais mon ventre gargouille beaucoup depuis .

  35. VaWol
    Posted 7 avril 2019 at 9 h 42 min | Permalink | Reply

    Etude – Perception de la maladie, religion et observance thérapeutique

    Bonjour,

    Etudiante en Master 1 de Psychologie de la Santé à l’université Paris Descartes, l’objectif de mon mémoire est de tenter de mieux comprendre ce qui peut favoriser l’adhésion à la prise en charge des personnes atteintes du VIH. Parmi les différents déterminants existant je m’intéresse plus particulièrement au rôle des croyances religieuses et de la représentation que la personne se fait de sa maladie.

    Ainsi, je vous propose de participer à l’étude « Perception de la maladie, religion et observance thérapeutique ». L’étude consiste à remplir trois questionnaires et dure environ de 10 à 15 minutes.

    Si vous souhaitez participer à cette étude, il vous faut être majeur, avoir été diagnostiqué comme étant atteint du VIH et avoir une sensibilité – même relative – à Dieu.

    Les passations se font par le biais d’un questionnaire en ligne en suivant ce lien : http://shiva.univ-paris5.fr/index.php?sid=41635&lang=fr

    Toutes les réponses seront traitées de manière confidentielle et anonyme.
    Pour toute information/question vous pouvez m’envoyer un mail à l’adresse suivante : valentine.wolfrom@etu.parisdescartes.fr

    Merci d’avance de votre participation !

  36. Frank
    Posted 8 avril 2019 at 14 h 58 min | Permalink | Reply

    Re bonjour , c’est Frank j’aimerai avoir une réponse, je ne dors plus, je suis stressé au max , mon ventre gargouille toujours quand je m’allonge et ma langue persiste.

    • Posted 8 avril 2019 at 16 h 08 min | Permalink | Reply

      Bonjour, nous ne sommes pas médecin et ne pouvons vous dire si il s’agit du vih . Pour le savoir, il n’y a qu’un moyen : faire un dépistage .Bon courage.

  37. giresse
    Posted 9 avril 2019 at 5 h 06 min | Permalink | Reply

    J’avais aussi triché et cela sans protection, ça fait déjà environ 2 ans. Je continuais à faire des relations sexuelles non protégées avec ma femme pendant toutes ces années. Maintenant ma femme a fait le dépistage le résultat a été négatif. Maintenant puis je être séropositif ou pas?

    • Posted 9 avril 2019 at 10 h 41 min | Permalink | Reply

      Effectivement ce n’est pas parce que votre femme est négative que vous êtes négatif aussi . Le seul moyen de connaître votre statut est de vous faire aussi dépister , pour éviter de contaminer au cas où votre femme et vos partenaires . Ensuite protégez vous , ce n’est pas si difficile d’utiliser le préservatif.

    • Rayan
      Posted 14 avril 2019 at 20 h 44 min | Permalink | Reply

      Bonsoir à tous, je ne sais pas trop à qui en parler donc j’en parle ici: espérons avoir des réponses à mes questions. Le 12 octobre 2014, j’ai eu une relation à risque, j’ai reçu une fellation non protégée par une prostitué (sûrement un travesti je ne peux pas le certifier) je n’ai pas éjaculer ça a duré très peu de temps (genre 4-5 minutes) en rentrant chez moi en faisant ma douche j’ai vu comme du rouge sur mes parties intimes je ne saignais pas c’était plus comme des traces de rouge à lèvres ou de sang ? Je n’en sais rien aujourd’hui depuis ce jour je vis dans la peur à chaque symptôme je me sens faible récemment j’ai lu qu’on pouvait être amener à avoir des fourmillements dans les pieds et depuis que j’ai lu ça j’en ai j’ai aussi mal à la gorge assez souvent je ne perds pas de poids je n’ai pas de perte d’appétit mais j’angoisse fortement ce qui me rend très faible et souvent fatigué ce qui ne me rassure pas du tout . Je ne me suis jamais fais dépister depuis je n’ai eu aucun rapport non protégé mais j’angoisse Fortement

      • Posted 15 avril 2019 at 8 h 25 min | Permalink | Reply

        Bonjour, il n’y a aucun risque d’être contaminé par le vih lorsque l’on reçoit une fellation. Le risque est pour celui qui la donne. Donc je te conseille d’aller faire un dépistage .

        • Caro
          Posted 17 avril 2019 at 3 h 16 min | Permalink | Reply

          Bonjour à tous! J’ai eu un rapport non protégé le 15 mars 2019 avec un homme dont je ne connaissais pas le statut sérologique. J’ai tout de suite après regretté mon geste mais il m’a affirmé n’avoir rien, qu’il avait fait des tests il y a 6 mois et qu’il s’était toujours protégé depuis (j’ai des doutes). J’ai eu une mycose à la suite de ce rapport et depuis quelques jours, j’ai la langue blanche. Je suis très angoissée et je n’arrive pas à dormir. J’ai fait des tests au bout de 4 semaines. La personne que j’ai rencontrée (pas du tout agréable) m’a dit que ces résultats seraient confirmés pour toutes les ist sauf le vih et que je devais revenir pour refaire des tests au bout de 6 semaines pour avoir des résultats sûrs pour le vih. J’attends les résultats en ce moment, j’envisage tous les scénarios possibles et surtout les pires et j’ai vraiment peur. Je regrette vraiment de m’être laissée aller ce jour. là. En réfléchissant à tout ça, quelque soit le résultat, je souhaiterais m’engager dans une association pour faire de la prévention sur ces maladies notamment auprès des jeunes. Est ce que vous avez des tuyaux sur des associations en Ile de France pas forcément des grosses? Bon courage à vous tous et surtout aux personnes séropositives, je suis de tout coeur avec vous.

          • Forest
            Posted 28 avril 2019 at 14 h 53 min | Permalink

            Bonjour Caro. Moi aussi, j’ai pris un risque avec une fille sans protection. j’ai cédé à mes pulsions. Et par la suite, j’ai eu des symptômes bizarres 3 semaines plus tard. J’ai paniqué et j’ai fait le lien avec ma relation non protégée. Ca m’a rendu malade, dépressif. j’ai fait 3 tests : 1 à environ 1 mois, le 2 ème à 2 mois, et le dernier à 3 mois et 6 jours. Ils sont tous revenus négatifs. Mais j’angoisse toujours au moindre signe physique en me disant que même après 4 mois et demi,j’ai peut être quand même le VIH. Pour te dire comment ça m’a traumatisé. Alors je comprends très bien tes angoisses, et je te souhaite de tout coeur que tu sois séronégative. On est humain, et des fois on ne résiste pas à la tentation, tu ne dois pas culpabiliser comme moi à te rendre malade, c’est mon cas, et j’en souffre.
            Je suis de ton coeur avec toi, et aussi pour tous ceux qui ont eux la malchance d’avoir étés contaminés.

          • Anti stress
            Posted 2 mai 2019 at 23 h 03 min | Permalink

            Bonjour

            Je viens mettre ce post pour rassurer les personnes qui consulteraient cette page.
            A 5 semaines et 2 jours, suite à une prise de risque, j’ai réalisé un dépistage 4ème génération . J’ai fait le test à la sortie d’une grosse angine (je n’ai jamais eu d’angine, celle ci a duré 2 semaines, ganglions énormes, douloureux et impossibilité de déglutir tellement j’avais mal). Tout négatif mais dépistée gonocoque (mst courante) Ces tests m’ont à 100% rassurée mais … Peu de temps après, j’ai eu réellement pleins de symptômes improbables et pas bien sympathiques : à savoir, 3 éruptions génitales (type condylomes, inflammation des lèvres, herpès) alors que je n’en avais jamais eu et elles ont enchaîné sur 2 semaines. J’ai également eu une éruption cutanée assez impressionnante sur la poitrine et le cou (rouges et brûlantes, comme des allergies ) et également des petits boutons sur le ventre , environ 10 en tout sur une semaine. A savoir que l’éruption sur la poitrine était impressionnante mais venait et repartait (je pense que dans le cas d’une éruption primo infection celle-ci apparaît et reste)
            Bref sans parler des autres symptômes car j’ai vraiment tout eu sauf des diarrhées et REELLES douleurs abdominales ou la toux.
            J’ai commencé à me demander si le test à 5 semaines était 100% fiable en me disant que peut être à ce moment là les antigènes p24 avaient trop diminué pour être détectables et les anticorps pas assez élevés pour être détectables ( ce qui est impossible car en descendant la courbe des antigène p24 croise celle des anticorps qui elle monte et, à ce croisement, on est largement au dessus du seuil de détection vih )
            Je suis donc allée refaire des tests à +12 semaines .. Tout négatif dont syphilis et vih…
            J’ai au fur et à mesure réussi à mettre des explications sur ces symptômes (dont le stress, je n’y croyais pas trop car le stress ne peut pas selon moi créer des mst et surtout après j’étais rassurée .
            Donc vraiment.
            Les délais indiqués par SIDA INFOS SERVICES sont 100% fiables et si votre test est négatif à 5 semaines il le sera à 6. Ne faites pas des tests tous les 7 jours, c’est inutile et très coûteux … Le mieux est à 6 semaines (délai officiel) puis à + 3 mois si vous voulez être définitivement sûrs.
            En conclusion, si vous suspectez des symptômes ne les relier pas au vih et attendez vraiment de faire des tests fiables qui eux seuls peuvent être déterminants. Les symptômes possibles (s’il y en a) lors d’une primo infection sont tellement larges qu’ils peuvent avoir de nombreuses causes diverses.

  38. Anna
    Posted 11 avril 2019 at 3 h 17 min | Permalink | Reply

    Bonjour
    Je suis Anne et je vis en Afrique centrale. Je me marie dans 1 mois, j’ai décidé de faire un bilan de santé, Je viens de faire mon test de dépistage et demain j’aurai mes résultats. J’avoue que je présente tous ces symptômes. Et si le test est positif, que faire? Juste me mettre au traitement. Actuellement je dialogue avec un jeune médecin africain qui aurait déjà trouvé un traitement naturel sur le sida. Je prendrai mes médicaments et laisserai la vie continuer à décider pour moi. La maladie c’est la maladie juste à nous de savoir comment vivre avec. Mais je crois qu’il y’a un Dieu et aussi les anges. Juste ne pas désespérer avoir un comportement sage.

  39. Ilarious
    Posted 12 avril 2019 at 12 h 57 min | Permalink | Reply

    Bonjour les amis.
    Ça ira. Ne vous inquiétez pas. Il y a un Dieu pour tout le monde. Un jour il mettra fin à cette épidémie.

  40. hussein
    Posted 14 avril 2019 at 11 h 48 min | Permalink | Reply

    Bonjour Anna, tu vis dans quel pays
    en Afrique centrale?

  41. Stressé++
    Posted 14 avril 2019 at 13 h 15 min | Permalink | Reply

    Salut à tou(te)s ici et mes plus grands respects!!!
    J’ai pris un gros risque le 6 janvier 2019 et après avoir fait les tests de dépistage le 9 avril dans deux centres de santé, résultat indéterminé dans le 1er centre et négatif sur  »khb » dans le 2è… Je n’y comprends rien du tout et je stresse grave.
    J’espère entendre quelque chose de vous.#Merci

    • Oeaf
      Posted 15 avril 2019 at 14 h 15 min | Permalink | Reply

      Indéterminée cad ?

  42. Kendra
    Posted 14 avril 2019 at 14 h 19 min | Permalink | Reply

    Salut,je suis Kendra, je suis stressée et perdue; je n’ai personne à qui parler; je veux avoir vos conseils. Voila, mon Copain vit loin et je suis allée passer un mois de vacances avec lui en ignorant des risques qu’il a pu prendre dans sa vie … on a fait sexe plusieurs fois sans protection. Et voila depuis après deux semaines de mon départ,j’ ai une grosse fatigue inexpliquée…fièvre légère et frisson qui passent avec l’acetaminophene, sensation de gêne dans la gorge et qui gratte, fortes douleurs à la nuque et au bras, ganglions douloureux. Il m’a dit qu’il n’est pas malade, je sais que je suis une fille maladive mais j’ai jamais eu ce genre de malaise, je suis très stressée, Croyez vous que je pourrais être contaminée par lui ? J’attends les 6 semaines pour passer le test. J’aimerai tellement échanger avec des personnes qui sont dans une pareille situation…Cordialement!

  43. Basile
    Posted 16 avril 2019 at 2 h 59 min | Permalink | Reply

    Bonjour à tous! Je viens vous expliquer ma situation très stressante. Au début du mois de décembre 2018,j’ai eu un rapport non protégé. 5 semaines après, voici les signes qui se sont présentés chez moi :
    -maux de tête persistantes, douleurs articulaires et musculaires, fièvre, sueurs nocturnes,perte de poids,perte d’appétit, sensation de brûlures partout sur la peau .
    Le 12 avril, j’ai fais un test rapide qui vient de donner un résultat négatif. Ma plus grande peur persiste mais tous les signes ont disparu. Ma question est de savoir si je peux avoir la chance d’avoir un résultat négatif à la fin des 6 mois conformément à la législation de mon pays ? s’il vous plait, j’ai besoin de votre appui, venez moi en aide!Merci pour toutes vos réponses.

    • Quentin
      Posted 5 mai 2019 at 7 h 58 min | Permalink | Reply

      Des nouvelles de ce que tu as Basile ?

  44. Stressé++
    Posted 16 avril 2019 at 11 h 07 min | Permalink | Reply

    à Oeaf, Indéterminé! c’est à dire que les tests rapides ont donné les résultats suivants: test positif sur Determine et négatif sur Oraquick et aussi sur KHB… 3 mois après la prise du risque bien-sûr

    • Oeaf
      Posted 20 avril 2019 at 23 h 18 min | Permalink | Reply

      Ok je comprends…

  45. Ismo
    Posted 18 avril 2019 at 13 h 58 min | Permalink | Reply

    Salut je me nomme ismo, je vais vous expliquer mon histoire : j’ai eu des rapports non protégés avec une fille que j’ai rencontré dans une boîte nuit, après un débit d’alcool. Depuis cette nuit, je suis toujours dans l’angoisse. c’était le 29 novembre et le 21 janvier, j’ai commencé à avoir de la fièvre, des maux de ventre, la fatigue. Je suis allé faire le test le 01 et c’était négatif. je ressens toujours de la fatigue de temps en temps. Aidez moi avec des conseils s’il vous plait

  46. Oeaf
    Posted 20 avril 2019 at 23 h 29 min | Permalink | Reply

    Questions aux séropositifs…, je sais que ça dépend des organismes et chacun vit sa primo mais il y a des symptômes communs à tous. C’est pourquoi j’aimerai savoir si vous avez ressenti les yeux qui brûlent ? Ou si certains ont eu leur primo sans fièvre mais présentant le reste des symptômes ?
    Je suis à 5 semaines de ma prise de risque; encore une semaine à supporter mais l’attente peut me rendre fou .
    J’ai besoin de soutien et surtout de réponses en attendant de faire mon test.

  47. Joe , Paris 40ans
    Posted 22 avril 2019 at 3 h 56 min | Permalink | Reply

    Bonjour à toutes et à tous,
    Suite à une fellation tarifiée avec condom, 4 jours plus tard, je me retrouve aux urgences pour une infection urinaire ,(echiriare.. coli) on me parle de MST .
    Depuis je ne dors plus, je flippe à mort ….L’angoisse, la peur sont devenues une source de stress quotidien. je dois me faire dépister dans 6 semaines. Mais c’est long, j’ai l’impression d’avoir gâcher ma vie.
    Crampe d’estomac, diarrhée, douleur aux testicules, maux de tête…douleur autour des yeux…..
    J’ai l’impression que le VIH se cache partout dans chacune de mes douleurs…
    Je ne le souhaite à personne…
    Pourtant le préservatif n’as pas craqué et j’ai bien fait attention en le retirant, peut être comme il a été ouvert par la personne avait elle les mains souillées? Courage à tout le monde….

  48. relaisvih
    Posted 23 avril 2019 at 14 h 29 min | Permalink | Reply

    Questionnaire réalisé par l’association Relais vih .
    Vous pourrez obtenir les réponses en faisant la demande par mail à l’adresse suivante : relaisvihprevention@gmail.com . Nous vous remercions pour votre participation
    https://docs.google.com/forms/d/1ZqxHz9jg7EmIoHVXEPPDGPcSm0r90crFwWurcWgwNRk/edit

  49. Drak
    Posted 26 avril 2019 at 19 h 38 min | Permalink | Reply

    Bonjour. Je suis un homme. J’ai récemment eu une relation avec un homme. Il n’y a eu aucune pénétration, pas de fellation. Le fait est qu’il m’a joui entre les jambes au niveau des fesses. Estimez-vous que j’ai pris un risque ?

  50. Kamal
    Posted 29 avril 2019 at 15 h 42 min | Permalink | Reply

    Bonjour à toutes et à tous,
    J’ai beaucoup d’estime pour les gens souffrant du VIH et j’espère qu’un jour les chercheurs trouveront un traitement curatif qui pourra éliminer définitivement cette épidémie. J’ai eu une relation non protégée, cela fait 10 mois avec une personne dont le statut sérologique est inconnu pour moi. Et depuis 7 mois, je souffre d’un urticaire chronique qui ne guérit pas malgré la prise d’anti-histaminique. Est-il possible de développer un rash cutané lié au VIH 3 mois après une infection ? Tout en sachant que je n’ai pas d’autre symptôme (fièvre, sueurs nocturnes, ..) Je psychote comme pas possible. Merci

Laisser un commentaire

*
*