Témoignages

Bonjour,

Cette page est pour vous.

Vous pouvez témoigner anonymement via le formulaire en bas de page, en utilisant un pseudo ou pas. Votre e-mail n’apparaîtra pas sur le site, il sert juste à éviter que « n’importe qui poste n’importe quoi ».

Si vous le souhaitez, vous pouvez indiquer votre sexe, votre âge et votre pays.

En vous remerciant par avance,

L’équipe de Relais VIH Aveyron

 


47 Commentaires

  1. alois
    Posted 13 décembre 2021 at 13 h 52 min | Permalink | Reply

    Bonjour

    J’ai participe a un bukkake organisé

    En fait la fille a sucé 10 secondes chaque participant TOUS AVEC PRESERVATIF

    Mais depuis je psychote, je me dis il etait mis mais suffisamment bien? est ce quil ny a pas un risque ???? jai mal au ventre etc..

    Merci de me dire ce quil est en est

    Alois

    • Rebeu inquiet
      Posted 16 février 2022 at 17 h 47 min | Permalink | Reply

      Bonjour à tous, je stresse comme un malade depuis aujourd’hui…
      J’ai eu un rapport avec un garçon qui m’a fait un anulingus et qui a éjaculé en haut de mes fesses. J’ai l’impression que ça a touché l’anus mais ça n’a pas entré. Il m’a dit qu’il était sous Prep et me parle toujours par messages, mais je stresse à mort.
      Svp, besoin d’aide!

      • Posted 17 février 2022 at 16 h 44 min | Permalink | Reply

        Bonjour Rebeu inquiet,

        Merci pour la question.
        L’anulingus en soi n’est pas une pratique à risque (sauf des plaies manifestes qui pourraient éventuellement servir de ‘portes d’entrée’ du virus).
        Le fait juste d’éjaculer plus ‘haut’, sur les fesses – non plus. Sauf si, entre les deux, il y a eu quand-même pénétration sans préservatif.
        Si de la sperme s’est ‘écoulée’ et a juste ‘touché’ l’anus comme vous décrivez la sensation, il ne me parait pas de s’être exposé à un risque. Le fait que votre partenaire soit sous Prep n’est qu’un grand ‘plus’ dans la situation, car cela voudrait dire qu’à priori il n’est pas séropositif.

        En revanche, pour enlever le stress, vous pouvez faire un test de dépistage et vous serez tranquille. Si le rapport date de plus de trois mois, un test rapide d’orientation (trod) est suffisant.

  2. Lyne
    Posted 28 décembre 2021 at 15 h 03 min | Permalink | Reply

    Bonjour à tous,

    Je vis en République Démocratique du Congo et je viens témoigner également de ce que j’ai traversé durant ces 3 derniers mois.
    J’ai fait face à un énorme stress permanent. En fait, j’ai eu une relation à risque avec un homme le 26 Septembre 2021, une personne que je venais de rencontrer a peine. J’ai une relation anale avec lui et le préservatif s’est déchire pendant le rapport.

    Quelques semaines plus tard, j’ai commencé ressentir des malaises dans mon corps :

    _ Céphalées
    _ Fièvres internes
    _ Otite
    _ Petits boutons rouges sur le bras et les cuisses
    _ Langue blanche
    _ Ventre qui gargouille
    _ Mal à la gorge
    _ Le nez qui coule
    _ Douleurs musculaires et articulaires

    Et une chose étrange, c’est que je ressentais une chose me traversait dans le corps, comme une masse qui se déplaçait dans les différents parties de mon corps.

    Depuis mi-octobre jusqu’à aujourd’hui, j’ai toujours mal à la gorge et le nez qui coule. J’étais vraiment très inquiet, un jour j’ai eu vraiment très mal à la tête et de la fièvre. Je me suis rendu à l’hôpital et j’étais testé positif au COVID et j’ai été mis sous traitement. J’ai refait le test pour le contrôle dix jours plus tard, il était négatif mais les symptômes continuent toujours – des douleurs musculaires et articulaires.
    Aujourd’hui, le 28 Décembre 2021, 93 jours après la prise de risque, je viens d’effectuer un test rapide pour le VIH et il est négatif.
    Je suis vraiment soulagé car j’étais trop perturbé, à présent je me suis résolu à me réserver et m’abstenir. Merci beaucoup à tous ceux qui prennent le temps de soutenir tous ceux qui traversent ce genre de situation. Beaucoup de courage pour ceux qui sont atteints, nous gardons toujours espoir que l’avenir sera meilleur.

    Joyeuses fêtes de fin d’année à tous.

  3. Dixita
    Posted 4 janvier 2022 at 14 h 21 min | Permalink | Reply

    Bonjour,
    Existe-t’-il des séroconversions tardifs avec une co-infection aux hépatites ? Certaines personnes disent que oui et d’autres disent que non. Il semblerait que ça n’influence que sur la durée du dépistage des hépatites.
    J’en doute car le foie étant un élément essentiel pour l’immunité celui-ci directement attaqué, il produira moins d’anticorps pour le dépistage du VIH.
    Quelqu’un peut me renseigner sur la question ?
    Merci Relais VIH

    • Stresse100%
      Posted 4 janvier 2022 at 19 h 12 min | Permalink | Reply

      Bonjour,

      0 question à se poser sur la qualité des résultats.
      Deux délais à mémoriser : 6 semaines après prise de risque pour le VIH, 3 mois pour les hépatites.

      • Dixita
        Posted 5 janvier 2022 at 12 h 52 min | Permalink | Reply

        Êtes-vous sur ? Car il y’a des écrits là-dessus … et je m’interroge.

        • Stresse100%
          Posted 13 janvier 2022 at 22 h 33 min | Permalink | Reply

          Absolument, j’ai été comme vous, j’ai fait la prise de sang 3 fois. Le stress nous rend hypocondriaque, sur Internet tu peux même lire aussi que le vih n’existe pas…
          On ne doit pas lire les commentaires des gens, mais les vrais sites où il y a des admins, comme ici, dans ce genre de forums, qui m’a beaucoup aidé.

  4. Diop
    Posted 10 janvier 2022 at 21 h 34 min | Permalink | Reply

    Bonjour je ne suis pas bien depuis 2 ans et 4 mois. J’ai fait beaucoup de tests hiv qui sont négatifs, mais je me sens toujours malade. J’ai la candidose buccale et une grosse fatigue je demande es-ce que le test peut revenir positif d’ici 3 ou 4 ans?

  5. Pepe
    Posted 12 janvier 2022 at 10 h 23 min | Permalink | Reply

    Bonjour à tous,
    Svp besoin d’aide.

    Inquièt je suis après le risque que j’ai pris il y a aujourd’hui 3 semaines et 4 jours.
    J’ai eu un rapport non protégé avec un homme. Je le connaissais depuis 6 ans, mais j’avais jamais accepté d’aller plus loin avec lui. Un soir on a eu des rapports et je ne sais pas pourquoi j’ai laissé qu’il me pénétrer sans préso, et j’étais comme hypnotisé on dirait.
    Bref on a eu des rapports non protégés.
    Après j’ai commencé à culpabiliser après

    Voici mes symptômes 2 semaines après :

    – fièvre interne de 3 jrs
    – douleur aux cuisses pendant 3 jrs
    – picotements aux bout des doigts et dans le corps sur la langue aussi
    – l’oreille gauche qui se met à chauffer un soir et après qui fait mal
    – sifflement dans l’oreille gauche en continu
    – douleur au côtes et au dos
    – bouffées de chaleur pendant quelques jours à la tête, au cou et au dos surtout la nuit mais pas de sueurs nocturnes
    – maux de tête de temps en temps

    Je sais c’est tous les symptômes d’une primo infection, mais je supplie les personnes déjà déclarées séropositives de me dire s’ils ont également eu ça svp. Je flippe à l’idée d’aller faire un ‘trod’ je sais qu’il sera négatif vu que je suis à 3 semaines seulement.

    Svp dites moi un mot. Je ne dors plus, j’essaie d’imaginer la vie en ayant le VIH, comment ça va être, à qui je vais le dire et comment m’organiser… Bref j’ai peur et je sens que c’est fini pour moi, c’était ma bêtise. Et le pire – le type en question est devenu très distant. Vu qu’il est en voyage j’attends son retour également dans 1 mois pour lui faire faire un test. Mais entre temps je ne dors plus.

    Dois-je déjà me faire à l’idée ou je garde encore espoir encore ?

    • Ne t'inquiète pas
      Posted 13 janvier 2022 at 23 h 47 min | Permalink | Reply

      Bonjour,

      Ne t’inquiètes pas, il n’y à pas de ‘symptômes spécifiques au VIH’.
      Ce que tu décris n’évoque pas vraiment le VIH mais plus un stress évident.
      Et si tu regardes les symptômes sur Internet il est évident que tu te retrouveras dedans.

      Tu peux déjà aller faire un test, si ça peut te rassurer. Sur le papier ont dit 6 semaines, mais en vérité 4 semaines on sait déjà plus au moins.

      Ne te culpabilise pas!

  6. Panique
    Posted 12 janvier 2022 at 12 h 08 min | Permalink | Reply

    Svp dites moi quelque chose, je ne dors plus depuis, là je n’arrive plus à aller travailler, c’est terrible. J’angoisse énormément et je culpabilise.

    Svp je n’ai personne de sûr avec qui en parler, du coup je vis seul cet angoisse. Les personnes sero+ que je connais ne savent pas et j’ai pas envie de les mettre mal à l’aise. Du coup j’évite de leur parler de ça.
    Svp parlez avec moi, je suis mal…

  7. Grosse panique
    Posted 17 janvier 2022 at 19 h 12 min | Permalink | Reply

    Bonjour,

    J’ai eu une relation a risque (rupture préservatif en rapport vaginale avec une prostitué) le 27 juillet. Mis sous TPE le 28 juillet, TPE fini le 25 aout. Test négatif 8 semaine après la fin du TPE comme il devait être fait.
    Néanmoins 12 décembre j’ai eu une grosse fièvre (38,6) pendant 3 jours avec à peu près touts les symptômes d’un état grippale. J’ai fait un test le 18 décembre qui est ressorti négatif. Mais je voudrais savoir si il est possible que j’ai pu être en primo infection et que le test réalisé 6 jours après mes symptômes était quand même fiable ? Le TPE n’aurait donc pas fonctionné ?

  8. Pepe
    Posted 19 janvier 2022 at 7 h 07 min | Permalink | Reply

    Merci beaucoup « Ne t’inquiète pas », pour ta réponse. Tu dis ça n’évoque pas vraiment le VIH mais ça évoque quand même un peu le VIH!
    J’ai trop de symptômes pour penser à un simple stress !!! J’ai peur oui, mais ce que je ressens ne s’arrange pas. J’ai toujours les sifflements et aussi la douleur dans cet oreille. C’est inquiétant.
    Svp, c’est déjà ça ? Je dois déjà commencer à prendre les antirétroviraux ? Suis angoissée chaque jours…

  9. Jhon
    Posted 27 janvier 2022 at 9 h 57 min | Permalink | Reply

    Bonjour à tous
    J’aimerais savoir si on peut ressentir les effets d’une primo infection vih plus de 7 semaines (7 semaines et demi pour mon cas) après une prise de risque.

  10. Dada
    Posted 29 janvier 2022 at 21 h 51 min | Permalink | Reply

    Bonjour a tous,

    J’ai vraiment eu un grand souci, je crois que je vais devenir folle tellement j’ai paniquée.
    J’ai eu un rapport non-protégé le 31 décembre. Huit jours après ce fichu rapport j’ai vu quelques petits tâches rose sur mes bras et sur ma cuisse. Le dixième jour j’ai eu des douleurs articulaires et musculaires. Douze – treize jours après le rapport, j’ai eu des petits plaies blanches sur la langue et une perte vaginale qui a durée 10 à 12 jours. Je ressentais aussi une grosse faiblesse, je ne pouvais même pas me lever de mon lit. Je n’ai pas eu de fièvre ni de grippe.
    Après quelques jours les boutons sont disparus, mais ils sont ensuite réapparus en troisième semaine dans mon dos, dans les bras et sur le torse. A l’intérieur ma bouche était toute blanche.

    Svp, j’ai besoin de vos éclaircissements, je ne mange plus, je ne dors plus, j’ai vraiment mal aidez-moi svp!

    • Jean
      Posted 4 mai 2022 at 12 h 06 min | Permalink | Reply

      Bonjour,

      J’ai récemment eu une relation de deux mois et demi avec une femme assez particulière.
      Dans cette relation nous avons eu des cassures et pendant ces cassures je sais que cette femme a vu d’autres hommes, mais assure ne pas avoir eu de relations avec eux.

      Pendant que nous étions ensemble, nous avons commencé à avoir comme une sortie d allergie, a se gratter un peu partout sauf visage.
      C’était beaucoup localisé sur les jambes, bras, dos, bas du ventre …
      Nos relations étaient sans protection, elle portait un stérilet donc pas de risque …
      Je tiens à préciser également que je suis une personne circoncise, je préfère le dire, car apparemment cela diminue le risque de certaines infections et autres.

      J’ai toujours ces démangeaisons qui durent depuis un mois on va dire, où c’est plus prononcé par moments. J’ai également remarqué depuis trois jours une petite douleur a l’aine du côté droit, mais j’ai du mal à savoir si c’est un ganglion ou un nerfs, car si je touche pas je n’ai aucune douleur, peu importe ce que je fais, mais si je touche j’ai une légère douleur et je sens quelque chose qui bouge entre mes doigts.
      Je n’ai aucune perte d’appétit ni quoi quoi que ce soit d’autre, juste de la fatigue, mais il faut dire que j’ai un sommeil non-réparateur et très léger donc c’est quelque chose qui m’arrive assez souvent je dirais.

      Du coup suite à tout ça j’ai peur d’être infecté par le VIH et je ne sais pas si c’est donc possible ou non, c’est pour cela que je viens vers vous afin d’en savoir plus.
      Je reconnais être une personne un peu hypocondriaque également et que la moindre chose me fait faire des films dans la tête.

      Merci d’avance à vous!

  11. Le VIH existe
    Posted 4 février 2022 at 8 h 32 min | Permalink | Reply

    Bonjour,

    Je me rappelle d’avoir eu des relations non-protégées avec une fille dont j’avais fais connaissance juste cette nuit-là. Après l’acte, une grande culpabilité comme jamais m’a envahi et là je ne sais pas ai-je été contaminé…

    J’ai bien peur de me faire dépister car en risque d’être écarté de la société…

  12. Peur
    Posted 9 février 2022 at 23 h 25 min | Permalink | Reply

    Bonjour,
    Le bout de mon pénis a touché les sécrétions vaginales d’une séropositive pendant environ trois minutes, il n’y a pas eu de pénétration.
    Depuis environ trois semaines, je ne ressens aucun symptôme mais je suis angoissé à l’idée d’être contaminé. Est-ce possible ?

  13. Lingette partagée travailleuse de sexe
    Posted 17 février 2022 at 6 h 20 min | Permalink | Reply

    Bonjour, je vous écris suite à un rapport protège avec une escorte.
    Je me suis aperçu que la dame qui a fait sont hygiène avant l’acte (nettoyage des parties intimes) a utilisé la même lingette pour nettoyer mon sexe. Ensuite préservatif dans la bouche et me l’a déroulé sur le pénis.
    Ai-je pris des risque, le rapport à duré 3 minutes?

    Je n’ai ai pas fait de traitement post-exposition.

    Cela c’est passé avec une brésilienne au Portugal.

    Aidez-moi, merci de vos retours!

    • Posted 17 février 2022 at 16 h 51 min | Permalink | Reply

      Bonjour,

      De ce que vous décrivez, un traitement post exposition ne s’imposait pas.
      Le VIH peut être présent dans les secrétions, en revanche la concentration est moindre et il a besoin de ‘portes d’entrée’ dans l’organisme, par exemple de plaies…
      Mais pour votre tranquillité, vous pouvez faire un test de dépistage et ainsi être serein et mettre cette histoire derrière vous.

      • Lingette souillée
        Posted 21 février 2022 at 0 h 52 min | Permalink | Reply

        Bonjour et merci pour votre retour

        C’est qu’ au bout de 72h j ai choppé une grosse grippe avec toux infernale, céphalées….et lourdeurs de mon corps…

        Je psychote certainement, mais quand il y a un doute on imagine tout de suite le pire….
        Je vais attendre à 4 semaines pour avoir l’esprit tranquille.

        Ça donne a réfléchir…
        Je vais devoir éviter les prostituées….
        Vraiment

        • Posted 10 mars 2022 at 9 h 31 min | Permalink | Reply

          Vous avez pu faire un test Covid 19 depuis?
          Et puis, on est en février, même la grippe ‘classique’ est encore dans les parages.

          Quant aux travailleuses de sexe, ce n’est pas mon rôle de prendre position, en revanche, je ne peux que vous recommander d’être prudent avec vos partenaires de toutes façon, dans toutes les circonstances de la vie.

          Je vous souhaite le meilleur.

          • Soucieux
            Posted 9 avril 2022 at 21 h 58 min | Permalink

            Bonsoir les amis,

            Aidez-moi à comprendre une situation svp. Je flippe grave et je n’arrive pas à me concentrer au service.

            En fait, j’ai eu un rapport sexuel non protégé (oral et vaginal) avec une compagne du 25 au 26 février 2022. Après j’ai culpabilisé grave puisque je ne connais pas son état sérologique. Une semaine plus tard j’ai développé une angine et j’ai eu des plaies dans la bouche. J’ai paniqué et je ne savais pas quoi faire. J’ai traité ces deux maux et je suis allé faire un premier test VIH qui s’est avéré négatif. J’ai donc imposé à la fille un test VIH. Elle l’a fait 16 jours après notre prise de risque et c’était aussi négatif.

            Depuis quatre jours les plaies et l’angine sont de retour. Hier ça faisait 6 semaines de la prise de risque et j’ai refait le test qui est toujours négatif. Depuis avant hier je sens des gargouillements dans le ventre et une diarrhée.

            Veuillez m’aider, j’ai peur et je n’arrive à parler à personne.
            SVP Dites-moi quelques chose!

  14. Ashbery
    Posted 25 mars 2022 at 3 h 26 min | Permalink | Reply

    Bonjour,

    Aidez-moi svp.

    J’ai eu une relation non-protégée avec une fille le 28 janvier 2022.
    20 jours plus tard j’ai vu apparaître des plaques rouges sur mon gland, j’ai fait un test le résultat est négatif. Ensuite j’ai senti des douleurs musculaires (cuisse et jambe), j’ai eu une grippe, avec toux grasse, une céphalée au bout de 6 semaines.
    J’ai fait un autre test qui est aussi négatif, malgré ces deux tests négatifs à 4 et à 6 semaines j’ai eu toujours peur parce que même si les maux de tête et la grippe ont cessé, les douleurs des jambes et cuisses ainsi que les lésions du gland persistent toujours.

  15. Nino
    Posted 26 mars 2022 at 18 h 48 min | Permalink | Reply

    Bonjour comment allez-vous?

    Svp, aidez-moi, je stress énormément.
    En effet, j’ai eu des rapports protégés avec une femme mais le préservatif s’est déchiré sans que je ne m’en rendre compte. Après avoir eu les rapports avec elle le 22 février dernier, j’ai ressenti un mal de tête le lendemain, ainsi que des maux de ventre et des maux dans les articulations.
    J’ai effectué trois tests – le 1-er deux semaines après, le 2-eme test 3 semaines après et le 3-ème test le 22 mars mais tout les test sont négatifs.
    Je ne dors plus et je ressent des maux de tête et des maux d’articulations. Mes tests à 4 semaines sont ils fiables ou pas ?
    Svp aidez-moi je vous en prie!

    • Posted 14 avril 2022 at 11 h 29 min | Permalink | Reply

      Bonjour,

      Dans le cas où le VIH arrive à contaminer quelqu’un, les symptômes (s’il y en a), n’arrivent pas « le lendemain », ni le surlendemain. D’ailleurs pour un traitement d’urgence il est conseillé d’aller à l’hôpital entre 4 et 48h. Sachez-le si un autre préservatif craque.

      Par ailleurs, vous ne précisez pas le type de test que vous avez effectué – test rapide de diagnostique, autotest ou prise de sang dans un laboratoire, pour pouvoir juger si un éventuel virus a pu se développer pour être détecté.
      Si je calcule bien, aujourd’hui on est à plus de six semaines de la prise de risque, alors vous pouvez faire un test au laboratoire et être assuré que le résultat sera absolument fiable.

      Bonne continuation!

  16. Eric
    Posted 28 mars 2022 at 9 h 53 min | Permalink | Reply

    Bonjour,

    Est-il possible d avoir le VIH depuis 19 ans après une prise de risque homosexuelle sans avoir développé le sida ?
    Merci à vous.
    Éric

    • Posted 13 avril 2022 at 9 h 42 min | Permalink | Reply

      Bonjour Eric,

      En moyenne entre 3 et 10 ans après une contamination, le système immunitaire montre des signes de faiblesse et, au bout d’un moment et commence à s’écrouler. Ceci inaugure le début de toute une série de problèmes de santé et finalement le SIDA.
      Il existent, cependant, ce qu’on appelle des ‘survivants à long terme’. Ils peuvent mettre une 15-aine d’années, voire plus, sans problèmes. Dans mon cas personnel, ce fut 15 ans. Ensuite, en revanche, le système immunitaire commence quand-même à faiblir.

      Ce que je vous conseille, c’est de faire un test de dépistage, car si jamais c’est votre cas, il est impératif de commencer à aider un tel système immunitaire performant, pour justement l’aider à rester vaillant.

  17. Relais vih
    Posted 20 avril 2022 at 12 h 00 min | Permalink | Reply

    Bonjour,
    J’ai eu un rapport sexuel non protégé le 15 septembre 2020. Puis le 04 octobre j’ai eu des symptômes comme des adénopathie cervicales, des douleurs à la gorge, de la fièvre, de l’asthénie.
    En févier 2021 j’ai fait le test VIH qui est revenu négatif. Mais mon état général ne fait que se détériorer et je ne fais que maigrir. Dois-je refaire le test ?

  18. Fokou
    Posted 4 mai 2022 at 9 h 30 min | Permalink | Reply

    13:48

    Bonjour,
    Je viens vers vous aujourd’hui dans une angoisse totale.
    J’ai rencontré une femme et au premier rendez-vous nous sommes passés à l’acte. Mais au moment où elle a essayé de me faire la pénétrer, le gland de mon pénis à touché son orifice, juste après les lèvres du vagin, donc comme une légère sensation de pénétration car j’ai senti ses sécrétions vaginales mouiller le gland de mon pénis (excusez-moi pour les détails, c’est pour bien faire comprendre là ou est mon problème et angoisse).

    Dés que j’ai senti cela, j’ai stoppé pour me protéger et nous avons continué le rapport. A la fin, la fille m’a dit ne pas aimer les préservatifs et c’est là que ma peur commence. Deux semaines après j’ai ressenti des sensations de brûlures au niveau de mon sexe. Dans un centre de santé à 12 jours de la prise de risque, on m’a prescrit du ‘cefixime’ et un auto test qui s’est avéré négatif. Déjà à un mois du risque cette sensation de brûlure continuait et je suis retourné à l’hôpital. Ils m’ont conseillé de boire beaucoup d’eau et si cela continue j’irai dans un hôpital pour examen approfondi.

    Mes questions sont les suivantes:
    1: Ai-je pris un risques au VIH?
    2: Depuis, hormis cette sensation de brûlure, j’ai des ganglions inexpliqués aux aisselles, est-ce que ce sont les signes d’une primo infection ?

    Le pire – comme on me demande d’attendre trois mois pour un test VIH, j’ai demandé à cette fille de faire son test et elle a catégoriquement refusé.
    Je crains qu’elle cache quelque chose…

  19. Mich
    Posted 27 mai 2022 at 17 h 21 min | Permalink | Reply

    Salut à tous, j’ai lu presque tous les posts du forum et je souhaiterais faire mon témoignage.

    J’ai eu une relation à risque le 15 octobre 2020 avec une prostitué. J’ai eu pas mal de symptômes mais il fallait attendre 90 jours afin de faire un test rapide. A cause du stress je n’ai pas pu atteindre et je l’ai fait à 81 jours (6 janvier 2021) du risque, test hiv qui est revenu négatif, ma copine a fait un test le 21 janvier 2021 qui était également négatif.

    N’étant pas sûr j’ai refais un autre test à 10 mois du risque le (29 juillet 2021) encore négatif. Mais bon près de 2 ans après je sais pas pourquoi je suis toujours dans le doute, du genre et si il y avait eu une erreur lors du rendu des résultats.

    Je suis au Cameroun

  20. Milap
    Posted 30 mai 2022 at 13 h 04 min | Permalink | Reply

    Bonjour,
    Je suis stressée
    J ai eu un rapport à risque le 10 novembre 2021, pénétration vaginale à peine deux minutes, sans éjaculation, c était trop sec et je me suis retiré.
    Le lendemain – langue blanche, bouton au fond de la langue qui persiste jusqu’au aujourd’hui.
    Le 27 décembre début angine, le 30 décembre je suis testé positif au Corona, la maladie fait 12 jours.
    J’ai eu mal à la tête pendant un jour, fièvre 39 de température 1 jour, fatigué 7 jours, et mal de gorge. Tous ces symptômes ont disparu mais actuellement je ressens toujours une gêne dans la gorge…un inconfort.
    Parfois il disparaît 20 minutes , et revient (bien que je n’ai plus mal quand j’avale) je ressens une fatigue musculaire au moindre effort. J’ai des taches rouges qui sont sorti sur mon bras, 6 plaques et ont disparu 3h après leur apparition.
    Je souhaite savoir s’il est possible de traîner les symptômes de la primo infection pendant 6 mois.

  21. Milap
    Posted 30 mai 2022 at 13 h 08 min | Permalink | Reply

    Bonjour,
    J’ai aussi du mucus dans la gorge, la glaire transparente… je suis toujours en train de racler la gorge, depuis sensiblement 6 mois.
    Est ce une manifestation du VIH?
    Je précise avoir fait un test contrôle Covid qui a été négatif après la prise de mon traitement

  22. Pouf
    Posted 7 juin 2022 at 20 h 16 min | Permalink | Reply

    Bonjour,

    J’ai eu un seul rapport non protégé (moi passif et lui actif) avec un partenaire sans éjaculation, il y à 5 semaines.

    Au début je n’étais pas encore en train de penser aux symptômes du VIH jusqu’au moment où j’ai commencé à faire des recherches sur internet. Quelques jours plus tard que le stress a monté. De plus, j’ai eu l’apparition de deux furoncles au niveau de mon anus quelques jours après ce qui m’a convaincu que j’avais le VIH en paniquant. Depuis, j’en ai un qui a disparu et il n’en reste plus qu’un. A l’heure actuelle même, je suis toujours en train de stresser et je suis très anxieux.

    Je suis étudiant et je vis encore avec mes parents. Si j’ai le VIH, ils le sauront forcément au bout d’un moment, sur des papiers, peut-être sur autre chose. Enfin, c’est la question que je me pose (si j’ai le VIH):

    – Est-ce que mes parents sauront que je sois positif au VIH ou que je suis un traitement, sans que je leur dise? Toutes ces incertitudes m’angoissent encore plus.

    J’ai recontacté mon partenaire qui m’a informé être négatif suite à un test mais ça ne faisait pas encore 6 semaines, son test n’est certainement pas fiable à mon avis et il ne répond plus à mes messages sur des questions telles que « où a-t’il fait son test », « quand ». Même s’il est peut-être négatif, je sais que le passif a plus de chance d’attraper le VIH, ce qui ne me rassure pas. Je sais aussi qu’il peut me mentir car un message est facile à écrire et je ne le connais pas assez.

    Du coup, j’ai pris RDV pour un dépistage fin juin. Merci de vos réponses..

    • Posted 9 juin 2022 at 14 h 57 min | Permalink | Reply

      Bonjour,

      En réponse à votre question par rapport à vos parents – à partir du moment où vous avez votre propre numéro de sécurité sociale, non, ils n’ont pas à savoir du tout l’état de votre santé si vous ne souhaitez pas le leur communiquer.

      En ce qui concerne la description médicale – je ne suis pas médecin, mais avez-vous pensé que ce que vous décrivez (les furoncles) peut s’avérer la manifestation d’un syphilis? Si c’est le cas, rien de grave, un traitement par antibiotique va résoudre l’éventuelle infection.
      En revanche il faut qu’un médecin puisse vous voir, vous examiner et décider. Cela peut être un médecin par ex. dans le Centre de dépistage anonyme et gratuit (CeGIDD) le plus proche.

      Bonn continuation!

  23. Cabrel
    Posted 23 juin 2022 at 16 h 57 min | Permalink | Reply

    Bonjour,

    S’il vous plait, j’ai eu deux rapports sexuels non protégés le 30 mars et le 14 mai, avec la même fille. Après notre dernier rapport, j’ai immédiatement commencé à ressentir un picotement dans la gorge. Cinq jours après des petits boutons ont apparu au fond de la gorge, accompagnés d’un rhume. Une semaine après, les douleurs musculaires et articulaires ont commencer jusqu’à aujourd’hui, et en plus ces symptômes ne répondent pas au médicament.

    J’ai vraiment peur. Je suis allé à l’hôpital pour faire un test VIH, c’était négatif. Ils m’ont demandé de revenir dans trois mois pour un autre test. Je suis vraiment égaré, aidez-moi, s’il vous plaît!

  24. Kriss
    Posted 29 juin 2022 at 23 h 17 min | Permalink | Reply

    Bonjour,

    J’aimerais savoir si on peut choper une IST après avoir eu une fellation sans éjaculation buccale ? Bien sûr quelques secondes après je suis parti me laver le pénis après avoir uriné.
    J’ai éjaculé deux fois dans la bouche de mon partenaire il y a des années (pas dans la même année en tout cas), j’ai j’ai pas eu de symptômes et pas de tests effectués.

  25. Nono
    Posted 7 juillet 2022 at 19 h 24 min | Permalink | Reply

    Bonjour à tous,

    Voici ma situation.
    Je suis homme de 33 ans, j’ai pris un risque sexuel il y a le 4 avril 2022 et j’ai effectué mon autotest Mylan le 04 juillet. Résultat négatif.

    Depuis une semaine, j’ai la grippe et la fièvre chaque soir.

    Je souhaiterais savoir si les autotest sont fiables. Détectent-ils le virus vih ?

    Je suis inquiet

    Merci

  26. Lysa
    Posted 7 juillet 2022 at 21 h 28 min | Permalink | Reply

    Bonjour!
    Je suis une jeune fille, j’ai rencontré un homme il n’y a pas longtemps et nous avons couché ensemble le 29 mai mais sans pénétration (sans préservatif), sauf que j’avais senti le sperme sur moi.
    Au bout d’une semaine, le 05 juin, j’ai eu de la fièvre pendant 3 semaines, par intermittence, j’ai des sueurs nocturnes, de la toux et un rhume, mais ce dernier c’est parce que je suis entrain de pleurer tous les jours. J’ai aussi le ventre qui gargouille, je ne dors plus, je ne mange plus, je ne souris plus, je suis devenue comme une folle.
    S’il vous plait, dites-moi si ça peut être la primo-infection du VIH. J’ai trop peur je dis trop alors je suis toute petite. Je me suis déjà décidé de ne plus jamais écarter mes jambes toute ma vie avant le mariage. J’ai même peur d’aller faire le test car je risque de devenir folle si c’est positif. Aujourd’hui c’est le 7 juillet, plus d’un mois.

  27. Souf
    Posted 8 juillet 2022 at 4 h 44 min | Permalink | Reply

    Bonjour,
    Ça fait presque 3 jours que j’ai eu deux rapports sexuels non protégés avec une fille que je connaissais pas très bien, un le 4 juillet et le 2-eme le 5 juillet. Là je commence à avoir des ganglions enflés et je commence à stresser de plus en plus je sais plus quoi faire.
    Svp, aidez-moi!

  28. Ismaeli
    Posted 10 juillet 2022 at 12 h 27 min | Permalink | Reply

    Bonjour, que le seigneur vous aide!

  29. Peur
    Posted 10 juillet 2022 at 12 h 38 min | Permalink | Reply

    Bonjour,
    Ivre, j’ai eu un rapport sexuel non protégé avec une femme inconnue le 31 octobre 2021.
    Je vis avec une femme à la maison, avec qui nous avons déjà un enfant. Après cette prise de risque, j’ai commencé à culpabiliser et près de 9 mois déjà je stresse toujours pas mal car la mère de mon enfant avec qui je vis a eu en mars dernier une douleur à la gorge, des plaies dans la bouche et des maux de ventre vers le mois de mars. Ses menstruations sont devenues compliquées.
    Moi-même j’ai depuis une semaine mal au bas ventre du côté droit et parfois gauche. Quand je suis allé consulter, après l’échographie, on m’a dit qu’il s’agissait une inflammation de l’appendice et à gauche on m’a dit je dois prendre bcp d’eau. Mais je n’ai pas fait le test sanguin car j’ai peur de ma vie.
    Svp, aidez-moi à savoir ce qui ne va pas, ça fait 9 mois depuis la prise de risque.

    • Dwarte
      Posted 13 juillet 2022 at 1 h 17 min | Permalink | Reply

      Bonjour,
      j’ai vecu tout ce que tu vis actuellement. Tu es en plein stress chronique. Les douleurs au bas ventre peuvent en témoigner. Et crois moi, tu ne peux connaitre savoir si tu es atteint que par le test de dépistage. A 9 mois, c’est assez suffisant pour avoir des résultats fiables.
      Bon courage à toi!

      • Peur
        Posted 20 juillet 2022 at 10 h 19 min | Permalink | Reply

        Comme vous aviez vécu tous ces symptômes, quel était votre résultat de dépistage ?

        • Dwarte
          Posted 21 juillet 2022 at 20 h 59 min | Permalink | Reply

          J’ai été dans cet état pendant un an.
          J’ai eu toutes sortes de symptômes. Et tous les tests que j’ai fait étaient négatifs. Je dis bien tous (21 au total). Je te conseille d’aller faire ton test pour être vraiment tranquille!
          Bien à toi!

  30. Yacine
    Posted 14 juillet 2022 at 19 h 13 min | Permalink | Reply

    Bonjour j’ai 18 ans. Il y a 2 mois j’ai eu 2 rapports dans la même semaine avec 2 partenaires différents. Le premier m’a fait une fellation et nous nous sommes pénétrés (avec capote) et le 2-ème m’a fait un anulingus.
    Depuis ces 2 rapports j’ai eu plusieurs symptômes:
    – une pharyngite
    – des ganglions douloureux sous l’aisselle
    – des diarrhées
    J’angoisse.

Post a Reply to Malaise

*
*