Témoignages

Bonjour,

Cette page est pour vous.

Vous pouvez témoigner anonymement via le formulaire en bas de page, en utilisant un pseudo ou pas. Votre e-mail n’apparaîtra pas sur le site, il sert juste à éviter que « n’importe qui poste n’importe quoi ».

Si vous le souhaitez, vous pouvez indiquer votre sexe, votre âge et votre pays.

En vous remerciant par avance,

L’équipe de Relais VIH Aveyron

 


36 Commentaires

  1. Ange
    Posted 9 février 2024 at 21 h 14 min | Permalink | Reply

    Bonjour, ma dernière prise de TPE était le 1 janvier.
    J’ai eu une prise de risques le 5 janvier.
    Quand puis je faire une prise de sang fiable ?

    • Posted 12 février 2024 at 14 h 12 min | Permalink | Reply

      Bonjour,

      Pour un test par prise de sang ‘classique'(par prélèvement au laboratoire ou au Cegidd) il faut un mois et demi après la prise de risque – donc le 20 février. Pour un ‘test rapide de diagnostique’ (trod) (prélèvement sanguin au bout du doigt) le délais augmente à trois mois.

  2. Jean
    Posted 11 février 2024 at 9 h 47 min | Permalink | Reply

    Salut Relais,

    Svp aidez moi une bonne fois pour toutes.
    Après ma prise de risque il y a de cela 9 mois, j’avais développé des symptômes similaires au VIH, je dirais même à 90 pour-cent. Depuis, ma langue est toujours blanche, un ganglion sous la mandibule, une fièvre récurrente et une perte de poids importante ainsi qu’une diarrhée d’une semaine, des migraines etc… bref, comme signifié tantôt, plus de 90% de symptômes. Et chose bizarre, dans la même période, ma copine a développé ces symptômes aussi.

    J’ai été faire une analyse NFS 2 mois après la prise de risque qui a montré que mes lymphocytes et leucocytes avait augmenté. Et la j’étais persuadé d’avoir contracté le virus pour de bon avec tous ces symptômes et cette analyse NFS c’est clair. Mais, chose bizarre, j’ai été effectué un test rapide « alerte détermine » qui s’est avéré négatif 3 mois après la prise de risque. N’étant pas rassuré malgré ce résultat, j’ai effectué un autre test rapide « alerte détermine » 6 mois après le risque et c’était toujours négatif. Malgré ça, j’avais du mal à y croire donc j’ai attendus 9 mois pour effectuer un autre test mais cette fois-ci c’était un test salivaire « oraquick » qui, lui aussi, est revenu négatif donc au total trois tests rapides négatif malgré les symptômes et mon analyse NFS.

    Je sais plus quoi faire j’ai peur de me conformer à ces résultats et être surpris quelque années après au stade SIDA. C’est vrai que les tests rapides ont été effectué dans les délais y compris au sein d’un hôpital, mais je comprends plus rien. Situez-moi svp, concernant les tests rapides « oraquick » et « alerte détermine » est ce que je peux me fier vraiment à ces tests sans rien craindre en ce qui concerne le VIH ?

    • JéDeconné
      Posted 14 février 2024 at 2 h 04 min | Permalink | Reply

      Bonjour,

      J’ai 3 enfants, j’ai toujours été fidèle à ma femme depuis 16 ans.
      Mais j’ai du m’éloigner d’elle pour des raisons professionnelles pendant un certain temps.
      Je suis allé voir 3 putes et pour la dernière le préservatif a craqué à 1 ou 2 reprises. A chaque fois je m’en suis rendu compte immédiatement et me suis retiré.

      J’ai vraiment déconné, me conseillez-vous le traitement préventif (je ne sais même pas si il existe ni où le trouver dans le pays dans lequel je me trouve)

      Maintenant je sais qu’au minimum je dois éviter tout rapport non-protégé pendant 3 mois.

      Je n’ose pas le dire à ma femme, je l’aime et ne veut pas détruire notre couple et famille. Malheureusement je ne vois pas comment lui cacher sachant qu’elle a un stérilet.

      Vih/sida ou non, je crois bien que j’ai foutu ma vie en l’air .

  3. Tania
    Posted 12 février 2024 at 6 h 05 min | Permalink | Reply

    Bonjour Relais,

    J’ai quelques choses qui me panique.
    Je suis dans le domaine de la santé, j’étais en train de travailler sur une patiente séropositive. Il y avait un sérum en cours et un médicament par intraveineuse qui est annexé dans le raccord du sérum. En élevant l’aiguille du médicament qui était annexé au raccord du sérum, je me suis piquée au doigt. Douze heures après j’ai fait le traitement post exposition, un mois après j’ai fait le test c’était négatif. Je suis à 3 mois post exposition, j’ai vraiment peur de refaire le test.

  4. Anonyme
    Posted 16 février 2024 at 20 h 46 min | Permalink | Reply

    Bonjour,
    J’ai 25 ans et viens de rompre avec mon petit ami. Cependant ce dernier ne s’est jamais fait dépister et moi oui (je suis clean). Il nous est arrivés depuis fin octobre d’avoir des relations sexuelles non protégées pendant 2-3 minutes (sans éjaculation) suivi du port du préservatif, jusqu’au 9 décembre. J’ai fait un test le 22 décembre en labo qui est sorti négatif (à 13 jours donc du dernier rapport), sachant que le chiffre indiqué juste à côté du résultat était également très faible. (0,050).
    Il y a t-il un risque de contamination? Le test était-il fiable? Car de nos jours j’ai entendu dire que même après 2 semaines on pouvait détecter un début de contamination avec un Index HIV combo élevé. Je pense retourner faire un test au cas où tout de même. Mon ex, lui, ne se fera sûrement jamais dépister car en 5 mois de relation j’ai dû le tanner pour aller le faire et rien que prendre un rdv chez le médecin pour lui à l’air trop compliqué ahah.
    Merci

  5. Didier
    Posted 17 février 2024 at 12 h 26 min | Permalink | Reply

    Je suis un homme marié et père de 2 belles petites filles. Je suis allé à une clinique de la place après une prise de sang pour un test VHB d’où suis porteur du virus. J’ai constaté après que le monsieur n’a pas stérilisé outils pour la prise de sang. Deux semaines plus tard j’ai eu prés de 80% des symptômes de VIH/SIDA. J’ai fait un test, mais il s’est avéré négatif.
    Je ressens une peur en moi, depuis cette période!

    • Fiona
      Posted 24 février 2024 at 19 h 03 min | Permalink | Reply

      Bonjour, c’était dans une clinique à Paris ? J’ai vécu la même expérience

  6. Après 6 mois de peur
    Posted 20 février 2024 at 19 h 46 min | Permalink | Reply

    Salut la famille,

    Suis la pour exprimer mon témoignage aussi, après 6 mois de peur et d’angoisse. Mon témoignage va peut-être aider d’autres.
    J’ai pris des risques avec une femme dont je ne connaissais pas le statut sérologique. Deux mois plus tard j’ai eu de la fièvre pendant 3-4 jours, je me suis dit « Boom, la primo infection! » et j’ai toujours peur. J’avais perdu 3 ou 4kg. Je pensais au vih tous les jours, mais j’avais peur de faire le test.
    J’ai cherché sur internet, tous les symptômes angine, amaigrissement, stress, ganglions, des éruptions cutanée et un peu plus tard ganglions lymphatiques gonflés, jusqu’à aujourd’hui, avec des douleurs abdominales. Presque tous les symptômes de vih symptômes.
    Apres avoir lu presque tous vos témoignages, j’ai pris mon courage à deux mains, j’ai fait quelques prières et je suis allé dans un centre dépistage. C’est sorti négatif pour vih et syphilis et j’étais finalement soulagé!
    Excusez les fautes d’orthographe, je suis pas un élève, mais c’est ça que je voulais partager avec vous pour que les gens qui sont en dépression franchissent le pas de dépistage. Ce n’est pas la fin du monde, prenez votre courage à deux mains!
    Bonne chance à vous et à toutes les personnes séropositives, je suis de tous cœur avec vous! Sachez que le VIH n’est pas la fin du monde vous pouvez vivre comme nous, séronegatifs, avoir des partenaires et des enfants séronegatifs et les voir grandir.

  7. Après 6 mois de peur
    Posted 20 février 2024 at 19 h 52 min | Permalink | Reply

    Salut Relais,

    Six mois après le risque avec tous les symptômes est-ce qu’un résultat négatif c’est fiable ? Les centres de dépistage en Italie sont-ils fiables ? Pourquoi j’ai toujours mon ganglion de cou qui ne part pas ?

    • Posted 28 février 2024 at 11 h 01 min | Permalink | Reply

      Bonjour,

      Pour répondre à vos questions:
      Oui, les centres de dépistage en Italie et dans toute l’Union européenne sont fiables.
      Les ganglions démontrent une inflammation éventuelle. Il faudrait consulter un médecin pour qu’il puisse déceler la cause.

    • Grace
      Posted 14 mars 2024 at 0 h 20 min | Permalink | Reply

      Il y a presque trois mois que j’ai pris un risques avec une fille inconnue.
      Par la suite, j’ai senti une angine, des frissons, des nausées, des vomissements, de la fatigue, une perte d’appétit, mais pas des ganglions. Je suis allé un jour chercher la fille en question et je l’ai accusé de m’avoir contaminé le VIH. Nous sommes allés faire un dépistage ensemble, on était tous les deux seronégatifs. Malgré le résultat, je n’étais pas d’accord, après quelques temps un ami m’appelé dans une hôpital pour une intervention sanguine, on a fait le test – toujours négatif. Malgré cela je ne me fais toujours pas confiance, je refais de test et de résultat est toujours négatif. a
      Aidez-moi, qu’est ce que je dois faire maintenant ???

      • Moi meme
        Posted 15 mars 2024 at 6 h 18 min | Permalink | Reply

        Hello bonjour à tous. Ai il y’a une chose que je constate dans la majeure partie des commentaires, c’est l’angoisse et la peur, d’une part, qui font qu’on commence à developper et à ressentir des symptomes alors qu’il n’y a rien, et d’autre part, qui pousse à avoir peur d’aller dans un hopital ou dans un labo pour une prise de sang bien effective. Je tenais juste à nous encourager… le VIH/SIDA est un virus, qui croyez moi peut etre dormant jusqu’a 5ans apres contamination. Donc il ne sert à rien de paniquer 1semaine apres, alors qu’on develope une psychose en nous meme. Pour ceux qui peuvent ratraper dans les maximum 48 à 72H, apres un rapport non protegé à risque de contamination, il est possible de suivre un Traitement Post Exposition,(TPE), Ce sont de gros comprimés blues à prendre pendant 28jours, à raison de 1par jour. Mais je vous previens, les effets secondaires les premiers jours, sont semblables à ceux d’un etat gripal tres avancé. Mais ça vaut la peine si on est vraiment pas sur de la personne avec laquelle le rapport s’est passé. Pour ceux qui ont eu un rapport non protegé à risque, mais qui ont peur de leur statut des semaines apres… il ne faudrait pas paniquer… juste attendre generalement environ 3mois, pour aller effectuer une prise de sang dans un hopital ou un labo. Faire des test rapide c’est bien… mais ça ne sert à rien, si on en doute justement parce que ce ne sont que des tests rapides. Le resultat d’une prise de sang tranche l’affaire definitivement. Bon courage à tous. Rien n’est une fin. Que le Seigneur nous benisse.

  8. Anxigéne
    Posted 25 février 2024 at 0 h 30 min | Permalink | Reply

    Bonjour,

    J’ai eu un rapport a risque il y’a de cela 24 jrs, pour moi c’était ma première expérience sexuelle.
    Ma partenaire a effectué un test vih dans une clinique privée à J+9 de notre prise de risque et il est sorti positif avec un index vih faible (1,65). Son médecin de famille lui a dit que c’est faux et il l’a redirigé vers un hôpital pour refaire le test a J+14 , un test combiné antigène anticorps et cette fois-ci il est sorti négatif, est ce que je me fie au 2-eme test ou est ce que je dois faire le test moi aussi ? Je suis très anxieux par rapport a ça.
    Merci de votre attention.

  9. Mawaa
    Posted 25 février 2024 at 2 h 23 min | Permalink | Reply

    Bonjour,
    S’il vous plaît aidez-moi, j’ai pris un risque avec une fille le 25 janvier 2024.
    Cinq jours après – mal de ventre, diarrhée et frissons. Là maintenant, 3 semaines après, le risque de ganglion à l’aisne. On peut avoir des ganglions sans avoir la fièvre svp répondez-moi. Merci!

  10. Très triste et deprimé
    Posted 25 février 2024 at 10 h 16 min | Permalink | Reply

    Bonjour,

    Le test Elisa mixte murex ag/ab est de quelle génération, svp ?

  11. Bf tg gh
    Posted 25 février 2024 at 11 h 10 min | Permalink | Reply

    Bonjour,

    Le test Elisa mixte murex ag/ab est de quelle génération, svp ? Et quel est son délai?

  12. Jess
    Posted 2 mars 2024 at 14 h 56 min | Permalink | Reply

    Bonjour à tous,

    Voici mon histoire.

    J’ai eu une relation non-protégée avec un homme que je connaissais pas très bien, et dont je ne connaissais pas ses antécédents… J’ai développé des ganglions douloureux sous les aisselles. Après avoir consulté mon médecin, elle m’a fait faire la totale au niveau prise de sang, le VIH inclus.

    Alors là, j’ai vraiment flippée! J’ai mis 3 jours avant d’aller me faire dépister, par crainte du résultat, je ne dormais plus la nuit, perte d’appétit, sueurs nocturnes, douleurs musculaires, j’étais complètement anéanti, désemparée, je me voyais déjà séropositive… Mais voilà, j’ai fini par y aller car le doute est pire que tout, ça m’a vraiment mis au plus mal. Le pire a été le temps d’attente, j’en pouvais plus j’ai pleuré car c’est comme si quelque chose n’allait pas chez moi.

    Et puis les résultats sont tombés. Vih1 et 2 négatif … tout mes maux ont disparu. Le stress, l’anxiété nous jouent de vilains tours. On développe des symptômes par le stress. Le pire est de regarder tout les forums sur les symptômes etc… de chercher si nous avons contracté le virus… de guetter la moindre info, jusqu’à l’obsession. Les symptômes ça veut rien dire. Ça peut être du au stress, au doute qui plane.

    Le mieux est d’y aller et d’être sur de son état de santé et de se faire soigner. Oui je dis ça maintenant mais je me le suis dit à moi même et c’est pour ça que j’ai pris mon courage à deux mains. Bon courage à ceux qui traverse cette période et bon courage à ceux qui se battent pour vivre avec cette foutu maladie.

  13. Sobriquet
    Posted 3 mars 2024 at 17 h 56 min | Permalink | Reply

    Salut Relais,

    J’ai une préoccupation qui me dérange assez depuis un moment.
    En ce qui concerne le vih, j’ai comme l’impression que certains marqueurs, pour ne pas dire tous les marqueurs, ont parfois du mal à détecter le virus. Je prends l’exemple sur le témoignage d’une personne qui après avoir reçu trois résultats indéterminés au travers des tests rapides, se retrouve avec un test Elisa de 4ème génération négatif sur le même échantillon et dans les délais requis et conditions également.
    Cela m’inquiète également en ce qui concerne mon cas, car après 3 tests rapides négatifs, et une augmentation de mes lymphocytes, leucocytes et CRP qui indiquait clairement une infection et de surcroît l’augmentation des leucocytes et lymphocytes peut déjà déceler une infection liée au vih même sans avoir approfondi les tests. Sans compter mes symptômes 100% typiquement semblables au vih y compris c’elle de ma compagne, sans toutes fois oublié que tout ceci est apparue après une fellation reçue. Par une prostituée.
    En âme et conscience, est-ce que je peux me fier à ses résultats négatifs de mes tests rapides oraquick et determine, dont 3 tests effectué 6 mois,8 mois et 9 mois après la prise de risque ? Si je me fie à cela, est-ce qu’il ne peut pas y avoir des retombées quelque années plus tard de telle sorte que je me retrouve en stade sida, vu que l’infection évolue de manière progressive ? Je le dis parce que c’est la science qui nous dit qu’il n’y pas de symptômes spécifiques à vih, mais que s’il arrivait, il se semblerait à une grippe associé à des ganglions, une langue blanche et parfois des crises de paludisme, diarrhée, fatigue, nausées, vomissements etc… et j’ai eu tous ses symptômes, voir même plus, moi et ma compagne.
    La science nous démontre clairement que le virus se localise dans les lymphocytes B et en cas d’infection récente, les lymphocytes, les leucocytes augmentent. Ce qui est tout à fait mon cas, et cette même science dit que tous types de tests réalisés 3 mois après une prise de risque est totalement fiable. Cependant j’ai reçu 3 tests négatifs et malgré ça, mes symptômes persistent, que faire ? Sachant que je ne suis pas encore sous traitement.
    D’une part j’ai peur de me faire surprendre par la maladie, et d’une autre part, j’essaie de croire en la science, mais y’a trop de discordance dans cette histoire. Je dirais même que cette histoire du vih est un mystère. Comme si les marqueurs n’étaient pas conçus sur les mêmes bases que les marqueurs des autres maladies tels que le palu, fièvre typhoïde etc….

  14. Mawaa
    Posted 8 mars 2024 at 15 h 54 min | Permalink | Reply

    Bonjour,

    Recevoir une fellation nature est-ce qu’il y a un risque pour le VIH? Cela me fait peur parce que j’avais une blessure au gland qui était en train de cicatriser.
    Merci!

  15. Stress
    Posted 12 mars 2024 at 11 h 18 min | Permalink | Reply

    Svp, J’aimerais savoir si vous connaissiez les test rapides alerte détermine et les test ‘oraquick’ salivaires, réalisés en Afrique subsaharienne. J’aimerais connaître leurs fiabilité et sensibilité parce que jusque là, ce sont deux tests que j’ai réalisé après ma prise de risque.
    Cependant, mes ganglions prennent du volume de plus en plus et ma langue demeure toujours blanche, avec quelque symptômes aussi qui persistent.

  16. Anxietéparalysante
    Posted 12 mars 2024 at 23 h 30 min | Permalink | Reply

    Bonjour à tous..

    Je lis depuis des années ce forum, je me suis dis qu’un jour je posterai. Voilà le jour est venu, je souhaite vous partager mon histoire qui me bloque sur tous les aspects de ma vie.

    Il y a 7 ans, a tout juste 19 ans, je rencontre un garçon. On apprend à se connaître il me fait tomber amoureuse, ou du moins je le pensais à l’époque. Je le croyais, je ne voyais que par lui.
    Viens le jour où on passe à l’acte.. chez lui. Sans se concerter on fait l’amour, sans se protéger. Comme expliqué, j’avais confiance en lui.. Cependant j’aurai voulu qu’il me demande, on se serait protégé car c’était la première fois qu’on était si intime.

    Je vous le donne en mille, il m’a écarté de sa vie du jour au lendemain. Après la tristesse et l’incompréhension .. vient la lucidité. Ma pire ennemie.

    Au bout de quelques semaines je me pose des questions sur les IST, puis je tombe sur de nombreux forums parlant du VIH. C’est la descente aux enfers.
    Et si c’était moi? Et si j’étais contaminée ? Je n’ai que 19 ans, mais c’est de ma faute, culpabilité – ma deuxième meilleure ennemie, me rendra visite tous les jours désormais.
    Bien évidemment douleurs articulaires .. psychose ? Symptôme ? Je n’en sais rien. Je ne veux pas savoir..

    Paralysée par la peur, paralysée par la honte, je décide de tout oublier…

    Mais chaque année, la même crise d’angoisse me prend. Toutes les semaines, la journée, le soir, avec mon conjoint, ma famille .. l’anxiété me détruit, petit à petit.
    Chaque maladie tél qu’un rhume, ou une gastro d’hiver me fait replonger. « C’est le vih. Il se réveille. Il est là.»
    Une chanson de Queen passe à la radio « c’est un signe. Tu l’as, cherches pas ».

    Ça fait 7 ans. 7 ans que je vis avec cette angoisse. Cette anxiété. 7 ans que ma vie est mise entre parenthèse.
    J’ai 26 ans. Je n’ai jamais voulu refaire l’amour sans préservatif. Je suis dégoûtée des rapports je veux plus qu’on me touche. Je veux des enfants, mais là peur de me savoir séropositive l’emporte sur tous les aspects de ma vie.

    Si j’avais su que ma vie serait mise entre parenthèses à 19 ans.. si seulement je n’avais pas fais confiance.. si seulement j’étais simplement plus courageuse ? Si seulement on m’attachait de force à une table pour faire l’examen, ça serait la délivrance.

    Finalement, ma pire ennemie c’est.. moi.
    J’ai fais la faute.
    Je prends pas mes responsabilités.
    J’ai peur.
    Je m’enferme.
    Et je m’enfermerai jusqu’à ce qu’un jour.. le pire arrive.

    S’il vous plaît, faites attention à vous.
    Ne faites confiance à personne.
    Ne soyez pas aussi idiote que moi.
    Soyez forts, ne vous cachez pas derrière des « et si ».

    Je ne sais pas si je suis séropositive .. dans ma tête je le suis.. je me condamne.
    Mais une chose est sure…

    L’anxiété, la peur, l’ignorance me tuent a petit feu depuis 7 ans.
    Et un jour.. je pense qu’il est possible que j’en finisse moi-même.

    Merci de m’avoir lu.
    Prenez soin de vous.

    • Stress
      Posted 13 mars 2024 at 23 h 54 min | Permalink | Reply

      7ans ? Je pense que le moment pour vous est arrivé. Affronter la réalité, réaliser le test, une bonne fois pour toutes, enfin de vous libérer pour votre propre vie. Car à force de vous renfermer à cause de la peur d’effectuer le test, vous risquez de tout foutre en l’air, si c’est déjà le cas. Car il serait déjà trop tard.
      Mieux vaut prévenir que guérir vous saviez je pense que vous devriez affronter la réalité des choses et je vous assurer que vos tests seront négatifs comme la majorité ici.

      • Jormy Christ
        Posted 23 mars 2024 at 12 h 12 min | Permalink | Reply

        Salut je viens par ce message vous dégager les trucs qui me font penser aux choses négatives. Je ne sais pas si c’est la fin ou bien si c’est un rêve. J’ai fait l’amour, non protégé avec une fille. Jusqu’à aujourd’hui je ne suis pas à l’aise, j’ai mal à la gorge et cela me dérange tellement. S’il-vous-plaît j’ai besoin d’un conseil je n’arrive pas à dormir à cause de mon mal à la gorge.

  17. Liah
    Posted 18 mars 2024 at 15 h 52 min | Permalink | Reply

    Bonjour, je me permets de venir vers vous pour avoir des conseils.. tout d’abord je suis un peut hypocondriaque sur les bords..

    J’ai eu une relation la deuxième de ma vie le 3/03 (protégé) à part qu’il est rentré une première fois sans préservatif et il l’a mis toute suite après le lendemain mon partenaire me dit qu’il a des écoulements bizarre et une gêne quand il va au toilette je suis toute suite parti me faire testé pour les ist et vih tout est négatif il est parti aussi se faire testé négatif à tout mais j’ai tellement peur d’attraper le vih (il m’a dit que son dernier rapport date de 3 mois avant moi mais je le connais pas vraiment je ne sais pas si il ment) du coup je suis parti me refaire testé aujourd’hui j+15 Test 4ème génération combo v2 agP24 qui s’est révélé négatif. Pensez-vous que ce test est fiable ou dois-je me refaire tester à 6 semaines ? ( je sais que j’ai pas pris énormément de risque mais j’ai quand même très peur je suis un peu hypocondriaque je sais pas comment calmer mon anxiété par rapport à ça. Merci pour vos réponse

  18. Gueganno
    Posted 18 mars 2024 at 16 h 58 min | Permalink | Reply

    Bonjour,
    Je regarde en Replay l’émission « Quelle époque »
    Je suis outrée par cette mauvaise compréhension du VIH
    En 1987 et plus, en qualité de podologue, j’ai soigné des personnes infectées sans rapport avec la sexualité.
    Une seule transfusion sanguine non alors contrôlée par le ministere de la santé ont déclenché un nombre inconsidérable de séropositifs .J’ai vécu l’incompréhension de leurs proches et le rejet de la société.
    Je constate que cela n’a pas changé !
    Bon courage à tous !

  19. Andy33
    Posted 18 mars 2024 at 23 h 44 min | Permalink | Reply

    Bonjour
    Mon petit ami est séropositif sous Truvada et tivicay.
    Mais il est mexicain, en France avec un visa qui ne lui permet pas de bénéficier de la CPAM ni des autres (AME ou Puma), il travaille donc il cotise mais son visa vacances travail ne lui permet pas de bénéficier de prise en charge de la sécu.
    Savez vous s’il aurait un moyen d’avoir au moins le Tivicay sans payer les 600€ par mois de ce cachet.
    Merci

    • Posted 19 mars 2024 at 10 h 38 min | Permalink | Reply

      Bonjour,
      Je vous conseille d’aller voir la PASS (Parcours d’accès spécifique santé) souvent située à l’hôpital. Ils vous renseigneront sur les possibilités existantes. Si vous êtes sur l’Aveyron, elle se situe à Rodez à l’hôpital Jacques Puel. Le personnel est très à l’écoute.
      Bonne journée à vous

  20. Magnifique
    Posted 20 mars 2024 at 3 h 20 min | Permalink | Reply

    Je suis très inquiète.
    J’ai eu deux rapports protégés, mais le jour du deuxième rapport, lorsque le mec a voulu utiliser le même préservatif, j’ai refusé. Alors à la fin, il m’a dit « Qu’est-ce tu as fait?! »
    Après on rentrait dans la voiture et il m’a dit: « Tu dois prendre un antibiotique. » J’ai demandé pourquoi, il a rigolé fort pendant des minutes. J’ai été troublée, j’ai demandé « Pourquoi tu rigoles? » Il ne m’a rien dit, juste « Pour te faire peur, tu pries, non?! » J’ai dis « Oui » et après je suis rentrée chez moi.
    Cette parole reste dans ma tête depuis novembre. A présent je suis mal à l’aise, j’ai perdu du poids, j’ai perdu gout à la vie… Je lui écris comme toujours, monsieur fait genre il n’y a rien, mais ne dit jamais qu’il est séronégatif. Je ne sais plus quoi penser, mon entourage ne comprend pas ma perte de poids, je me demande si c’est le stress, mais je n’ai pas le courage de me faire dépister.
    Je suis au Congo Brazzaville dans la ville de Pointe Noire, aidez-moi svp.

  21. Alice
    Posted 23 mars 2024 at 22 h 36 min | Permalink | Reply

    Bonjour. Jai fait ma première fois il y a 4 jours. Le lendemain j’ai eu des brulures urinaires et j’ai des douleurs parfois au bas du ventre. Genre c’est tout dur. Je pense c’est une infection urinaire ce que j’ai. Je précise qu’il avait mit un préservatif. Normalement ça protège des maladies et de grossesse. Mais cette douleur est atroce et je voulais savoir si vous avez déjà eu ça. A quoi c’est du et comment faire pour soigner si vous le savez

  22. Arnaud Muriel
    Posted 23 mars 2024 at 23 h 22 min | Permalink | Reply

    Sero depuis 1992 j avais 24 ans. Aujourd’hui j en ai 55. Jusqu’à août 2022 ça pouvait aller et puis ça s’est dégradé vraiment en août 202. Mon spécialiste qui me suit depuis le début en 1992 était persuadé que ça n était en aucun cas en rapport avec mon traitement pour le vih. Malheureusement il s’est trompé et j’ai dû subir suite à ça une greffe du foie en urgence absolue mais à Paris et moi je suis d Aix en Provenc. Il a fallu que je parcours plus de 900 kms car apparemment dans le sud, les malades du sida même encore aujourd’hui, on est vus différemment. Et oui on est en 2024. À Paris je l ai ressenti quand même mais dans l’ensemble quand même je dois dire que si mon spécialiste m’a envoyé là bas, c’est qu’il savait

    • Marc
      Posted 3 avril 2024 at 19 h 14 min | Permalink | Reply

      Bonsoir à tous,
      J’ai eu un rapport non protégé avec une prostituée le 13/12/2023. Deux semaines plus tard j’ai eu une éruption cutanée avec démangeaisons sur l’épaule et les plis du genou et des bras sans fièvre, ni ganglions ou autre symptômes. Ensuite j’ai une diarrhée d’une semaine le 18/01/2024 qui est guéri après la prise de l’abendazole pendant 5 jours. Depuis lors je stresse, j’ai perdu l’appétit, je ne pense que VIH tout le temps et j’ai pas le courage de me faire dépister.
      À noter aussi une semaine avant ce rapport sexuel, j’étais malade du paludisme et j’avais pris des antipaludéens qui me donne des boutons sans démangeaisons.
      J’aimerais avoir votre aide et vos conseils. Je suis au Cameroun.

  23. Kaido
    Posted 25 mars 2024 at 11 h 22 min | Permalink | Reply

    Bonjour,

    Je suis marié depuis près de 10 ans.
    J’ai eu une relation extra conjugale avec une jeune fille de Juillet 2017 à février 2018 puis une reprise avec la même fille de avril 2020 à juillet de 2021. Pendant ces 2 périodes j’ai toujours utilisé le préservatif. Quelques fois il m’arrivait de pratiquer un frottement sexe contre sexe mais sans pénétration. En juillet 2020, j’ai pratiqué un doigté avec le doigt avec lequel je m’étais légèrement coupé 2 jours auparavant, mais je ne saignais plus et j’ai pratiqué un frottement sexe contre sexe.

    Trois semaines après j’ai développé les ganglions à l’aine avec fièvre et à cause de mon doigt qui avait une plaie encore ouverte, j’ai paniqué. La fièvre a duré 1 jour et les ganglions ont disparu au bout de 3 jours. J’ai consulté des sites expert/SIDA sur lequel on peut poser des questions en live. Sur plusieurs sites j’ai toujours eu la même réponse, « pratiquer un doigté même si on a une petite plaie ne constitue pas un risque d’infection au VIH », « Le frottement pénis/vagin ne constitue pas un risque d’infection au VIH, mais l’est pour une MST ».

    J’ai été rassuré, mais 1 mois après, ma femme développe une éruption cutanée sur tout le corps, excepté à la tête, c’était rouge partout, elle a eu de la fièvre pendant 2 jours et tout est en 5 jours revenu à la normale. J’ai encore paniqué quand j’ai lu que ce symptôme faisait partie de la primo infection et je suis revenu dans les forums. Ils m’ont dit que je dois pas m’inquiéter si j’ai utilisé le préservatif et que mes préoccupations sont infondées. Je tiens à noter que je n’ai pas fait de test pour vérifier.

    Donc voilà 3 ans se sont passés, j’ai eu 2 palus et quelques grippes, comme ça a toujours été le cas auparavant, donc sans inquiétude. Mais là, en mars 2024, j’ai aperçu cette fille. Elle paraissait vraiment très amaigri surtout au visage, j’ai compris qu’elle était sûrement tombée très malade et vu son état, elle ressemble à quelqu’un qui développe le SIDA, je ne sais pas si c’est autre chose. A l’époque elle me disait souffrir de l’estomac et quelques mois après notre séparation elle est tombée enceinte de quelqu’un d’autre pour accoucher fin 2022. Donc là je repanique, je la soupçonne d’avoir le VIH avant le début de notre relation et je repense à la période de juillet à Août 2020 où j’ai vraiment paniqué.

    J’ai pas encore fait de test, je stresse rien qu’à l’idée que si… Ça serait vraiment étonnant d’avoir été infecté alors que je me suis toujours protégé. Apparemment, elle a eu une relation non protégée après moi, puisqu’elle a eu un enfant. Alors, soit c’est cette personne qui l’aurait infecté, soit elle l’était déjà. Est-ce que une personne infectée par le VIH peut devenir aussi maigre seulement 2 ans après avoir été contaminée, surtout qu’elle est tombée enceinte par la suite?

  24. Putain
    Posted 26 mars 2024 at 19 h 31 min | Permalink | Reply

    Salut Relais,

    J’aimerais savoir quele autre infection, hormis le vih, peut faire augmenter les lymphocytes et CRP en un mot, les globules blancs. Car suite à une prise de risque avec une travailleuse du sexe, j’ai eu un rapport avec ma partenaire et elle aussi a développé un tas de symptômes semblables au miens et disons que ces symptômes étaient très semblables au vih je pourrais même dire à 95%.
    Nous avions eu dès fièvres à répétition, une perte de poids rapide, des migraines ainsi qu’une fatigue générale, sans parler des diarrhées, des vomissements et surtout de la langue blanche avec leucoplasie orale chevelue. Or selon mes recherches sur le net, ces symptômes sont plus liés au vih qu’aux autres ist. Certes, on dit le vih n’a pas de symptômes spécifiques, mais pour moi et madame, ça me fait réellement penser à ça.
    Donc j’aimerais savoir si une autre ist peut provoquer tous ces symptômes et ces augmentations des globules blanc. Car à vrai dire mes symptômes et ceux de ma femme ne sont pas du à une coïncidence, mais ils ont apparus après notre prise de risque.

  25. Xy
    Posted 28 mars 2024 at 10 h 01 min | Permalink | Reply

    Bonjour, j’ai la Chlamydia trachomatis depuis plusieurs années mais j’avais pas de symptômes. J’ai fait un traitement d’un gramme d’azithromycine et de ceftriaxone. Quelques mois plus tard je vois apparaître des symptômes sévères comme l’urine rouge, des brûlures et des plaies sur les parties intimes. le médecin m’a fait plusieurs traitements mais à chaque fois les traitements fonctionnent sur 1 semaine et après ça recommence. J’ai vu plusieurs médecins mais pareil je ne sais plus quoi faire. Est-ce que la Chlamydia est mortelle si oui elle cause la mort au bout de combien de temps? Merci de bien vouloir me répondre

    • Posted 28 mars 2024 at 10 h 38 min | Permalink | Reply

      Bonjour,
      Nous ne sommes pas médecins. Je vous laisse donc vous tourner vers eux pour une réponse sur la mortalité. A ma connaissance, cette infection peut entrainer des complications graves.
      Bonne journée à vous

Post a Reply to jules

*
*