Témoignages

Bonjour,

Cette page est pour vous.

Vous pouvez témoigner anonymement via le formulaire en bas de page, en utilisant un pseudo ou pas. Votre e-mail n’apparaîtra pas sur le site, il sert juste à éviter que « n’importe qui poste n’importe quoi ».

Si vous le souhaitez, vous pouvez indiquer votre sexe, votre âge et votre pays.

En vous remerciant par avance,

L’équipe de Relais VIH Aveyron

 


59 Commentaires

  1. Max
    Posted 4 juin 2021 at 6 h 50 min | Permalink | Reply

    ‘Ttsapoursa’, mon test est négatif pour VIH et tout le reste des IST mais après 4 semaine. C’est fiable ou je dois refaire des tests merci.

  2. BEN
    Posted 5 juin 2021 at 15 h 48 min | Permalink | Reply

    Bonjour,
    Aidez-moi svp
    J’ai eu un rapport protégé le 7 Avril 2021 mais le préservatif a craqué et je me suis retiré immédiatement, j’ai mis l’autre et j’ai continué. Deux semaines après j’ai commencé à ressentir des signes dits de primo infection VIH dont: mal de gorge, douleurs musculaires et articulaires, ganglions, maux de tête, amaigrissement et une légère fièvre.

    Selon les différents avis des internautes, le délai de fiabilité se diffère selon le type de test réalisé.

    Voici mes questions svp.
    1. Le stress peut vraiment créer tous les symptômes ici car bien avant que je consulte le net je n’avais pas tous ces symptômes ?
    2. Un test rapide DÉTERMINE HIV 1/2, UNIGOLD réalisés deux mois après la date de la prise de risque dont les résultats sont négatifs peut être déjà un bon résultat ?
    3. En cas de contamination, est-ce que le test rapide ne peut pas détecté le virus étant donné que les anticorps apparaissent à partir de troisième semaine ?
    Aidez moi stp

  3. Comme jamais vécu
    Posted 6 juin 2021 at 6 h 43 min | Permalink | Reply

    Bonjour,
    Tout comme la publication du ‘jamais vécu’, moi aussi je vois les mêmes symptômes depuis février 2020, plus une perte de poids. Je me suis fait dépister à plusieurs reprises dans l’espace d’une année après le risque.
    Il y’a peut-être une autre maladie que jusque là n’est pas encore découverte, puisque les symptômes persistent et ce n’est pas facile de vivre comme ça.
    Aidez-moi svp

  4. Heléne
    Posted 8 juin 2021 at 20 h 48 min | Permalink | Reply

    Bonjour à tous!
    Un de mes amis a récemment passé un test de dépistage de l’hépatite D et il s’est avéré qu’il était malade. Il s’agit d’un type d’hépatite très rare mais dangereux que peu de gens connaissent. J’espère que le traitement aidera.
    Si vous avez des doutes ou pensez que vous êtes à risque, faites-vous tester pour l’hépatite D (vous pouvez consulter ce site hdv-life.com) et soyez en bonne santé!

    • Posted 9 juin 2021 at 14 h 11 min | Permalink | Reply

      Je vous remercie beaucoup pour ce message et ce rappel.
      Effectivement, on ne parle pas beaucoup de l’hépatite D en général. D’autant plus que le virus de l’hépatite D (VHD) a besoin du VHB pour se répliquer. Il ne peut pas y avoir d’infection par hépatite D en l’absence du virus de l’hépatite B.

  5. désespoir
    Posted 9 juin 2021 at 13 h 14 min | Permalink | Reply

    Bonjour?
    J’ai eu un rapport le 18/04 dernier, au cours duquel la fille a tout fait pour que préservatif glissé et s’enlève. Je l’ai automatiquement changé.
    J’ai passé mon temps à chercher les symptômes sur internet je suis devenu fou, d’autant plus que la fille à éteint son portable depuis lors.
    J’ai la langue blanche chargée depuis près de 4 semaines malgré des bains de bouche au chlorexydrine et au bicarbonate.
    Je pense que d’ici le lundi prochain je vais me suicider.
    Le cœur lourd j’avais vraiment besoin de m’exprimer avant de quitter ce monde.
    Quel gâchis à 24 ans, j’étais parti pour un avenir radieux .

    • Internet
      Posted 9 juin 2021 at 21 h 04 min | Permalink | Reply

      La langue blanche est un symptôme d’énorme stresse que tu est en train de vivre et pas du VIH, j’ai eu tout comme toi la langue blanche et en plus de la fièvre, des sueurs nocturnes, une angine mais tout ça est provoqué par le stresse.
      Prends l’air, fais du sport et arrête de stresser sinon tu va te ruiner la santé. Actuellement on est à plus de 6 semaines de ta prise de risque, va au laboratoire, fais le test et tu vas être dans tout les cas rassuré comme moi.
      J’ai perdu 6 semaines de ma vie, j’ai perdu 6 kilos, pour au final me rendre compte que je suis négatif sur toutes les IST. Le suicide ?
      Est ce que tu as regardé les vidéo des témoignages des gens qui vivent avec le VIH ? Avec la médecine moderne ils ont une vie normal comme nous tous donc tu as 0 symptômes de VIH, la fille ne répond pas, tu stresses, tu va te faire dépister et tu va avoir le résultat qui va te rassurer, tout comme moi, ta situation est identique à la mienne, ne t’inquiète pas tout ira bien.
      Peur de faire le test ? Pourquoi ? Tu préfères vivre 10 ans dans le stresse ou 1 journée ? Et oui, stp on est sur Internet, il y a trop d’avis et de témoignages étranges, quitte ce site, quitte tout et avec la tête vide, sans stresse va faire le test.

      • désespoir
        Posted 11 juin 2021 at 19 h 40 min | Permalink | Reply

        Merci .
        Ton message a eu un impact très fort .
        Je ferai le test le lundi si Allah le veut.
        Ooo la vie.

  6. désespoir
    Posted 9 juin 2021 at 13 h 56 min | Permalink | Reply

    J’ai vraiment peur de faire le test.
    Quelqu’un à Dakar qui pourrait m’accompagner svp?
    Je déprime.

  7. Dwarte
    Posted 10 juin 2021 at 18 h 15 min | Permalink | Reply

    Bonjour très cher,
    Je suis à Dakar et je te comprends. J’ai vécu le même enfer que toi. Je suis disposé à t’accompagner si tu veux. Comment je peux faire pour te contacter?

    • désespoir
      Posted 15 juin 2021 at 19 h 09 min | Permalink | Reply

      diadieuf221@gmail.com mon mail Dwarte
      Merci.

      • Lorenzo
        Posted 2 juillet 2021 at 9 h 13 min | Permalink | Reply

        Je m’adresse à ‘reply’:
        Ta primo infection il y avait seulement de la fièvre de deux heures et les maux de gorge ?
        Il n’y avait pas eu d’autres symptômes ?

  8. Stress
    Posted 12 juin 2021 at 15 h 32 min | Permalink | Reply

    Bonjour à tous j’aimerais partager mon expérience avec vous.
    Je suis bi et j’ai eu quelques relations, hélas pas toutes protégés.
    Tout commence il y’a un mois.
    Avant cela je n’avais aucun symptôme et je ne pensais pas au VIH et d’un coup sans trop comprendre pourquoi, j’ai commencé à aller sur internet pour connaître les symptômes de la primo infection. J’ai eu une diarrhée persistante pendant 2 semaines – paf, 1er symptôme de la primo infection!
    Là, je commence à stresser grave et inexorablement le stress fait son vicieux travail. En effet je ne pensais plus qu’à ça, j’étais persuadé avoir de grandes chances d’avoir le SIDA. J’avais une sensation de ganglion gonflé, un amaigrissement – bim, 2 nouveaux symptômes, ça fait 3! Allez, j’sui mort! Je regarde mon corps à la loupe et la je vois deux pauvres boutons comme décrit sur les sites. La peur est tellement grande que je passe 3 semaines à côté de ma vie amoureuse professionnelle et sociale, 3 semaines ou je regarde peut être 10 fois par jour des symptômes du VIH sur les forums et autres.
    La peur est là, tous les jours, toutes les heures, toutes les minutes, je ne pense qu’à ça.
    Le 2 juin je prends mon courage à 2 mains et je file dans un CEGGIDD (centre de dépistage). L’attente dans la salle me semble interminable, je remets toute ma vie en cause comment expliquer ça à mes proches mes collègues de boulot etc… bref les minutes les plus longues de ma vie. Puis viens ce moment tant attendu, mais tant redouté un médecin annonce un chiffre qui me concerne bien évidemment et là c’est parti. Commence un entretien rapide où je lui explique tout. On sent qu’il a l’habitude il ne me dit pas grand chose et puis il me demande de quand date mon dernier rapport à risque. Je lui dis 2 mois et demi, il me dit « A ben déjà on va pouvoir faire le test TROD au moins on sera fixé de suite! » En un rien de temps il me pique le bout du doigt mélange quelques produits et le verdict tombe – « négatif ». Il me dit maintenant d’aller faire des prélèvements de toutes les IST, puis il me dit « Rdvz dans 1 semaine pour le résultat sanguin! » J’y retourne, tout est négatif.
    Tout ça pour vous dire attention le SIDA est toujours là il contamine 17 personnes par jour en France, mais attention surtout au stress car il peut accentuer grandement des symptômes bénins et vous pourrir la vie.
    Si vous avez pris des risque – allez dans les 48 h max prendre un traitement d’urgence très efficace! Ou si vous prenez souvent des risques n’hésitez pas à passer par la PREP ça sauve des vies.
    Honnêtement pour ma part les symptômes ont disparus dans l’heure qui a suivi les résultats.
    PROTEGEZ-VOUS! La vie est belle!

    • Posted 23 juin 2021 at 14 h 50 min | Permalink | Reply

      Bonjour,

      Merci beaucoup pour ce témoignage intense, ainsi que pour les encouragements, la réitération des messages de prévention.
      Merci pour votre souci de l’Autre.

  9. Xxxl
    Posted 13 juin 2021 at 17 h 54 min | Permalink | Reply

    Voici ma petite histoire.
    J’avais couché avec une x sans préservatif, je l’avais sucé aussi. Le même jour j’avais commencé à sentir mal au gland de mon pénis, deux jours après mon pénis était chaque fois en érection et il y avait écoulement de liquide pre-éjaculation sans que je n’éjacule.
    Ma partenaire m’avait appelé pour me dire qu’elle a des infections, elle ne sait pas d’où elles sont venues, elle avait pris les antibiotiques mais ça ne partait pas.
    Au bout de 30 jours, j’avais senti une fièvre, des maux de la gorge. Mais mon pénis présentait toujours le même problème, j’avais pris les antibiotiques de bonnes qualités et elles avaient calmé la toux, les maux de la gorge et le problème du pénis, je ne me sentais pas des fatigues.
    Ça peut être le VIH?
    Mon partenaire me rassure qu’elle vit en bon état.
    Je vous assure que je n’ai pas le courage d’aller me dépister.

    • désespoir
      Posted 15 juin 2021 at 19 h 11 min | Permalink | Reply

      Ca ressemble à l herpes plutôt qu’à autre chose.

      • Nickley
        Posted 30 juillet 2021 at 10 h 42 min | Permalink | Reply

        Bonjour,
        J’ai eu un rapport non protégé avec une fille. Après j’ai paniqué et je sens les symptômes du primo. J’ai peur de faire le test. Je suis à Pointe Noire, j’ai besoin de quelqu’un pour m’accompagner svp.

    • Posted 23 juin 2021 at 14 h 53 min | Permalink | Reply

      Bonjour,
      Et pourtant, vous faire dépister est le seul moyen sûr de connaitre votre statut sérologique.
      Donc trouvez quelqu’un qui peut peut-être vous accompagner, mais allez-y.

  10. Miraculé
    Posted 16 juin 2021 at 10 h 03 min | Permalink | Reply

    Bonjour,
    Je vous raconte mon histoire.
    En janvier, mars et avril j’ai eu plusieurs relations sexuelles sans protection. Le VIH, je m’en foutais, en tout cas pour moi j’en avait rien à carrer.
    Subitement un collègue qui connaît quelqu’un qui a le VIH me raconte le quotidien de son ami et c’est là le début de ma descente aux enfers. En moins d’un jour j’ai eu total des symptômes, boutons dans le dos, sur le bras, grosse fatigue…
    Le 16 avril j’ai été test positif au Covid donc du coup je me suis calmé.
    Seulement, ma copine commence à développer des symptômes plus graves ganglions enflés, urticaire, mal aux articulations, fièvre… bref elle avait tout. Je me décide donc de lui dire la vérité sur mes travers, je vous épargne les détails. On décide de se faire dépister, mais la peur nous envahit, mon état et le sien se dégradent au fur et a mesure. Vendredi dernier, le 11 juin, elle décide de faire une prise de sang.
    Lundi matin on se réveille, pas de résultat, il est 14h la pression monte. A 17h le médecin sonne tout est négatif jusqu’au IST. J’ai compris combien le stress peut détruire quelqu’un en moins d’un jour. Après le médecin je ne vous dis pas comme j’ai bouffé.
    J’avais eu plus d’une vingtaine de relations sexuelles non protégées, entre janvier et avril. J’espère ne plus recommencer.
    Faites-vous dépister et sortez de ce stress qui nous tue!

  11. sandra
    Posted 16 juin 2021 at 23 h 20 min | Permalink | Reply

    Plus la trouille, mais prudence.
    Je suis transexuelle. J’habitais Marseille, mais j’ai quitté mon ami avec qui je vivait depuis 20 ans pour venir à Paris.
    Premier problème: pas de logement – pas de travail. Une copine a pu m’héberger au début.
    Bien sûr la où je vais rencontrer du monde, donc je traîne à droite à gauche et la commencent d’autres problèmes.
    Une personne me demande d’avoir des rapports avec lui. En ce moment, c’est lui qui m’héberge, alors je n’oppose pas de résistance. Je veux simplement des rapports protégés. Je comprends que cela ne vas pouvoir durer.
    Au bout de 3 semaines j’ai un rapport non-protège, le seul problème c’est que ensuite cela arrive tous les jours. Donc je retourne chez ma copine.
    Et ce qui devais arriver, arrive j’ai des relations avec plusieurs hommes, bien sûr tantôt protégés, parfois non. Je ne réfléchis plus donc, très grand danger. Je trouve une association qui me guide vers un médecin, pour faire les tests et pour me sortir de là.
    Bref une année et demi en galère avec beaucoup de soucis, mais fin de compte je suis passée à travers du VIH. Maintenant je me protège toujours, faitez le aussi, je vous en supplie! Les semaines à attendre me rendaient d’ailleurs folle.

    • Posted 23 juin 2021 at 14 h 55 min | Permalink | Reply

      Bonjour Sandra,
      Merci beaucoup pour votre témoignage aussi émouvant que fort et plein d’humanité.

  12. AiderMoi
    Posted 20 juin 2021 at 3 h 53 min | Permalink | Reply

    Bonjour,
    Voilà, mon calvaire a commencé depuis vendredi. j
    J’ai commencé a penser au vih dans la nuit, j’ai était tellement angoissée que je me suis senti mal, le cœur qui bat vite, une envie de vomir, le corps lourd et dans ma tête j’ai peur de l’avoir et de en pas pouvoir en parler à mes parents.
    Mon dernier rapport date de jeudi et je sais pas comment faire pour les tests.

    • WWW
      Posted 3 juillet 2021 at 23 h 06 min | Permalink | Reply

      Bonjour,
      J’ai eu le rapport non protégé il y a maintenant trois mois, 4 jours après, j’ai commencé à sentir des troubles digestifs, une manque d’appétit, des brûlures dans le dos, des fièvres internes, des maux de gorge, des sensations de picotement dans tout le corps. Je remarque également des boutons rouges, j’ai maigri.
      J’ai tout de suite accusé ma partenaire de m’avoir contaminé au VIH. Elle l’a mal digéré et est allée tout de suite se faire dépister. Le lendemain matin, vers 14 heures, elle m’appelle me disant que le test était négatif, qu’on lui a filé un papier ou est mentionné test VIH (-) en plus de son groupe sanguin (O+).
      Je ne suis toujours pas rassuré, 4 fois que je me rends à la clinique, 4 fois on me prend le sang en seringue en plus des piqués aux doigts, résultat : pas de malaria, pas de typhoïde. Le mal est que j’ai toujours mes brûlures, des boutons rouges, parfois mal à la gorge, je maigris, j’ai des fièvres internes et toujours pas d’appétit ajouter à cela le goût métallique dans ma bouche.
      Je ne cesse de relire sur Google les symptômes du VIH, franchement ça me tue. Que dois-je faire de plus s’il-vous-plaît !

      • Malaise
        Posted 17 juillet 2021 at 14 h 17 min | Permalink | Reply

        Vas y te faire dépister.
        Ensuite assures-toi de ne pas avoir une autre maladie.
        Le stress, l’anxiété et la peur peuvent t’entraîner tous ces symptômes. Mais aussi, assures-toi de faire un examen de glycémie car le diabète peut entraîner des symptômes similaires au VIH.

      • Dépression
        Posted 18 juillet 2021 at 22 h 15 min | Permalink | Reply

        Moi aussi, j’ai des mêmes symptômes, une fois j’ai fait le test à 12 jours, le test était négatif.
        Là, j’attends 6 semaines j’ai tout les symptômes du vih – perte d’appétit, la grosse fatigue, chauffe du ventre, mal à la gorge.
        M’a vie devient l’enfer.

  13. Aidermoi
    Posted 20 juin 2021 at 4 h 13 min | Permalink | Reply

    Bonjour,
    Je veux aussi savoir si on doit attendre trois moi aprés pour faire un test.

  14. Stress
    Posted 22 juin 2021 at 21 h 21 min | Permalink | Reply

    Aidez-moi, un test sanguin classique au bout d’un mois et demi, c’est sur a 100%?

    • reply
      Posted 23 juin 2021 at 17 h 23 min | Permalink | Reply

      Si, de 4eme génération

  15. Leo
    Posted 24 juin 2021 at 1 h 48 min | Permalink | Reply

    Bonjour à tous, j’espère que vous pourriez m’aider.
    J’ai eu un rapport avec un garçon (ni de pénétration et ni de fellation), mais il a frotté son pénis (son gland) sur mon anus et je voulais savoir s’il y a un risque vu que ce sont des muqueuses?
    Svp je stresse de malade.

    • Posted 24 juin 2021 at 8 h 48 min | Permalink | Reply

      Bonjour Léo,
      Merci pour votre message.
      Il peut éventuellement y en avoir du virus VIH dans le liquide pré-séminal. Cependant la concentration y est moindre.
      Et, surtout, de ce que vous décrivez, sans pénétration, il faudrait des plaies pour que le virus arrive à entrer d’une muqueuses à l’autre.
      Donc, pas la peine de « stresser comme un malade », cela peut être très nocif.
      Néanmoins, comme un stress intense peut venir également d’une appréhension psychologique, je vous suggère de voir, d’abord avec vous même, votre rapport au VIH et les autres IST. Et de réfléchir sur la panoplie de différents mesures de prévention qui existent aujourd’hui, du sur mesure. Vous pouvez demander conseil sur celles qui vous correspondront le plus, qui vous permettront d’avoir une vie sexuelle libre et en même temps, de vous éviter ce stress de ‘l’après’.
      Bonne continuation!

      • Kil
        Posted 24 juin 2021 at 12 h 14 min | Permalink | Reply

        Bjr forum,
        J’avais sucé une fille (cunnilingus) alors que durant cette période je prenais chaque matin du lait froid de yogourt. Je sentais comme une lésion sur mon cou. Est-ce que une lésion qui ne fait pas écouler du sang peut facilement transmettre du VIH en contact avec de liquide séminal de la fille ?
        Veuillez m’aider, chers frères!

  16. Leo
    Posted 24 juin 2021 at 22 h 17 min | Permalink | Reply

    Merci pour votre message, relaisvihprevention.
    Je stresse parce que le soir j’avais eu du sang dans les selles et je ne sais pas si c’est lié à ça, ou à ma maladie qui est le Crohn.
    Donc mon stresse est lié à ça.
    Mais merci pour votre message!

  17. Lorenzo
    Posted 27 juin 2021 at 18 h 19 min | Permalink | Reply

    La primo infection du VIH peut-elle amener une fièvre qui dure seulement 4h, qui prend fin sans médicament et on se réveille le matin avec un mal de gorge qui dure 4 jours, sans fièvre ?
    Au bout de cinq semaines après un rapport non protégé ?
    La réponse svp

    • reply
      Posted 29 juin 2021 at 23 h 39 min | Permalink | Reply

      Ma fièvre a duré 2 heures à peine et c’était bien une primo.
      Seul le test peut te soulager. Certains symptômes anodins sont pourtant des signes précurseurs, mais nous les banalisons à cause du déni.
      Fais ton test et puis c’est tout.

  18. Channy
    Posted 28 juin 2021 at 0 h 22 min | Permalink | Reply

    J’ai pris un risque le 9 janvier et dépuis je suis très inquiet. La fille avec qui j’ ai eu le rapport m’a écrit qu’elle était séropositive. Après elle m’a dit qu’elle blaguait juste.
    J’ai les ganglions palpables et de la tachycardie, j ai trop peur, aidez-moi!

  19. Leo
    Posted 29 juin 2021 at 22 h 44 min | Permalink | Reply

    Après un rapport avec une fille de joie, elle m’a retiré le préservatif avec un mouchoir et m’a essuyé la verge et le gland avec le même mouchoir.
    Y’a t’il un risque (à cause des sécrétions vaginales) ?
    Sachant que un risque 0 n’existe pas, merci et au plaisir de vous relire.

  20. glenn
    Posted 5 juillet 2021 at 18 h 08 min | Permalink | Reply

    Bonjour,
    J’ai eu un rapport à risque dans la nuit du 28 juin.
    Le préservatif à craqué sans que je me rends compte. C’est en retirant mon sexe après l’éjaculation que je l’ai remarqué. Je me suis rincé le sexe et j’ai commencé à stresser dans la nuit après avoir fait des recherches.
    Au lendemain j’ai trouvé des antibiotiques à la maison non-prescrits par le médecin. Je l’ai est pris. Le troisième jour, j’avais le dos qui chaud à chaque fois que je prenais ses antibiotiques. Le jour suivant j’ai eu moins d’une dizaine de boutons rouges sur le dos au ventre et trois sur la jambe. J’étais pris dans des crise de panique et je n’arrivais pas vraiment à dormir la nuit.
    Le 6eme jour j’ai eu de la constipation et pendant quelques jours j’ai mangé de la papaye. J’ai fais des diarrhées, j’avais des bouleversements, des gaz et encore constipé.
    J’avais le dos chaud quand je prenais les antibiotiques et pas de fièvre. Je suis allé voir un médecin et il m’a dit que l’antibiotique n’était pas le bon pour se genre de cas.
    Je stresse jusqu’au je suis à peine à 2 semaines besoins d’éclaircissement car je stresse tout les jours, j’ai peur d’une fin de vie à 22 ans et sans enfants.
    Aidez moi à en savoir plus s’il vous plaît.

    • Glenn
      Posted 28 juillet 2021 at 3 h 16 min | Permalink | Reply

      Bonsoir Glenn (homonyme),
      Gros hasard, dans la nuit du 27 juin à l’écart d’un jour, j’ai eu une relation à risque également… et depuis je stresse de malade à l’idée d’aller me faire dépister.
      L’as tu fais toi ?

  21. Rebeu
    Posted 7 juillet 2021 at 19 h 13 min | Permalink | Reply

    Bonjour,
    J’espère que vous pourriez m’aider car je suis inquiet!
    J’ai eu un rapport avec un homme il y a 2 semaines et 3 jours. Fellation de avec préservatif que j’ai fais, mais au début je lui l’avais mis à l’envers et il a remit à l’endroit 5 sec. après. Et ensuite on été sous la douche et il a collé son gland sur mon anus 2 fois comme si il voulait me pénétrer, sans que je lui demande, mais très brièvement, et je l’ai pas laissé faire, bien sûr.
    Le soir j’ai eu du sang au selles mais je pense que sa été dû à une maladie que j’ai. Mais actuellement je développe les symptômes d’une primo telle que fièvre légère 38 qui a duré une journée, un mal de gorge, de la diarrhée.
    Je stresse comme pas possible, j’espère au moins avoir un retour de votre part SVP ! Merci

  22. Mak
    Posted 19 juillet 2021 at 10 h 11 min | Permalink | Reply

    Bonjour à tous,
    En lisant toutes ces histoires, vous m’avez donné la force d’aller se faire dépister.
    J’ai appris que une fille avec laquelle j’avais couché sans se protéger serait séropositive.
    J’ai essayé de l’appeler pour qu’on en discute depuis lors, elle ne veut plus m’adresser la parole.
    Du coût je commence à me sentir faible, manque d’appétit, déshydratation, trop de stress. Mais aujourd’hui je me suis décidé de se faire dépister.
    Je vous en tiendrai au courant peut importe les résultats. Mais au-delà de tout j ai besoin de votre soutien.

  23. Carlos
    Posted 23 juillet 2021 at 11 h 25 min | Permalink | Reply

    Bien le bonjour.. je vis dans le stress depuis 2016, quand suite a un rapport non protégé je suis allé faire mon test de dépistage qui c’était avéré positif…
    Dans les jours qui ont suivi je suis reparti pour la confirmation, c’est sorti négatif, du coup j’ai eu peur d’aller refaire un autre test parce que mon entourage me disait « bah t’as perdu du poids » etc..
    Je n’avais aucun symptôme où quoi que ce soit.
    Aujourd’hui nous sommes en 2021 j’ai toujours des doutes.. Par moments ça va dans ma tête, par moments je suis en pleine dépression. Je fais 72 kg.. pour 31 ans!
    Et ce qui me fait flipper actuellement c’est que j’ai une grippe insistante.. depuis 3 semaines.. désolé d’avoir été long.. et merci de vos conseils.

    • Dwarte
      Posted 5 août 2021 at 11 h 55 min | Permalink | Reply

      Vas faire ton test, c’est la seule solution.

    • Posted 24 août 2021 at 14 h 39 min | Permalink | Reply

      Bonjour Carlos,
      Dites-vous bien que le stress de ces cinq dernières années peut s’arrêter. Il suffit juste de refaire le test.
      Des « faux-positifs » peuvent arriver, c’est bien pour cela qu’on vous a prescrit ce deuxième test.
      En général il faut confirmer tout ça par des tests au laboratoire.
      Et même si vous étés séropositif, eh bien, vous pourriez agir en fonction, vous faire suivre et prendre des médicaments. Ce que vous ne pouvez pas faire là, dans l’inconnu par rapport à votre état réel.
      Bon courage et à très bientôt, avec le résultat de votre troisième test, j’espère!

  24. Témoignage très courageux et réussi
    Posted 1 août 2021 at 18 h 42 min | Permalink | Reply

    Bonjour à toutes et à tous,

    Je suis intéressé par vos paroles, vos expériences, vos situations différentes.

    J’aimerais partager mon expérience avec vous à propos de ma situation, elle était très affreuse et désagréable.

    J’ai 35 ans maintenant et je suis sourd. J’ai eu un rapport sexuel avec une personne qui a fait une partouze le 31 octobre 2018. A l’époque j’avais 32 ans et j’étais étudiant en psychologie. Cette personne m’a beaucoup sucé sans préservatif. Deux heures plus tard, un autre mec l’a baisé sans préservatif et ensuite il m’a demandé de me sucer encore. Je lui ait dit non car il s’est considère comme une salope. Je suis parti tout de suite sans discuter avec lui.

    J’ai commence à être angoissé lorsque je suis rentré à la maison. Je n’arrivais pas à dormir. Je me demandais pourquoi j’avais fait ça. J’aurais dû de ne pas le faire. En plus ce n’est pas un jeu avec la santé, le danger du SIDA.

    Quelques jours plus tard, je dormais beaucoup en journée, j’étais de plus en plus fatigué. Le lendemain j’ai vu des écoulements blanchâtres au niveau du pénis, j’avais aussi des brûlures en urinant. Je n’ai pas osé demander à mes parents, à mon grand frère ou à mes amis car j’étais très honteux. Je croyais que mes parents allaient me tuer.

    J’ai essayé de regarder sur internet « chaude pisse ». Je me suis aperçu que c’est une gonorrhée en lien avec d’autres IST. J’ai commencé à être parano: « Si j’ai attrapé le SIDA! » Je n’ai pas eu envie d’aller voir mon médecin. J’ai gardé mon secret, je ne disais à personne parce que j’avais honte et je me suis dit que j’étais dans la m—e! J’ai été certain d’être séropositif.

    Deux semaines plus tard, j’étais en souffrance à cause de mon pénis. Je n’en pouvais plus. J’ai rencontre mon médecin, je lui ai expliqué ma situation. Il avait une expression du visage très choquée. J’ai eu peur, j’étais angoissé, je pensais que c’était très grave. En plus il m’expliquait un peu car il ne connaissait pas la Langue des Signes Française (LSF). Il m’a dit qu’il fallait faire un test de dépistage d’autres IST. Je lui ai passé ma main pour dire au revoir, il m’a refusé car il a eu peur d’être contaminé. Je devenais de plus en plus fou.

    Le lendemain, je suis allé au laboratoire pour faire un test dépistage IST. Puis j’ai reçu mon SMS pour récupérer les résultats. Néanmoins, j’ai refuse d’aller les chercher, parce que j’avais trop peur de savoir.

    Je dormais mal, je dormais et me réveillais en sueur. Je pensais que j’étais déjà séropositif. J’étais très courageux car je suis allé à l’université même si je ne me sentais pas bien.

    Le 20 décembre 2018, j’étais en vacances pendant deux semaines. Ma mère est allée chercher cette lettre. Elle me l’a donné en passant. Elle ne savait pas, car je cachais tout. Le soir, j’ai hésité à ouvrir cette lettre. J’ai décide à ouvrir. J’ai été choqué, car j’ai lu « POSITIF IST », et je croyais que j’étais automatiquement séropositif.

    Je me suis renfermé de plus en plus lors de mes vacances, je dormais peu, je mangeais peu, je communiquais de moins en moins avec ma famille et mes amis. Je suis tombé en dépression. J’ai plusieurs fois tenté de me suicider mais je n’arrivais pas à faire. En janvier 2019 j’étais en arrêt maladie pendant 1 mois à cause de ma dépression.

    Le 4 février, mon frère m’a accompagné à l’hôpital pour mon rendez-vous chez l’urologue car j’avais mal aux testicules. Le médecin m’a dit que tout allait bien pour mes testicules. Il m’a prescrit une ordonnance afin de faire un test de dépistage du SIDA. Sincèrement, c’était la première fois que je l’ai effectué lorsque j’avais 33 ans. Avant jamais, même j’ai eu plusieurs relations sexuelles avec des personnes sans avoir fait un test de dépistage du SIDA. Il m’a demandé pourquoi je ne l’ai pas effectué en novembre 2018. Je l’ai dit que mon médecin traitant ne m’a pas proposé de faire un test de dépistage du SIDA. En plus je n’ai pas osé lui demander.

    Lendemain, je suis allé au laboratoire. Une semaine plus tard j’ai reçu mes résultats, j’avais TROP peur de lire cette lettre. Puis, j’ai demandé à mon frère qui a pu lire ma lettre. Il m’a dit si j’étais séropositif, ce n’est pas grave, je pourrais me soigner avec un traitement « antirétroviral »! Il a fini de lire, il m’a dit  » Tu es SERONEGATIF, rassures-toi ! Mais fais très attention !!! »

    le 24 février 2019, j’ai été obligé de venir à l’université pour le bilan avec mon professeur principal. Je me suis mal exprimé tandis que d’habitude je m’exprimais aisément, j’étais vif, sociable et dynamique. Il était très inquiet pour moi. Après avoir discuté avec lui, je suis allé chercher un produit dangereux pour me suicider à cote de l’université. Cependant, je n’arrivais pas à faire.

    Le mi-juillet en 2019, j’ai décidé de partir en Europe de l’Est (En Finlande, en Estonie, en Lettonie, en Lituanie et en Russie) pendant 1 mois et demi. En effet, je suis la preuve vivante que voyager peut être un antidote super efficace contre l’anxiété et la dépression.

    Après mon voyage, je me suis dit qu’il a fallu combattre afin de ma réussite pour pourvoir rédiger mon mémoire car on m’a imposé d’écrire les 100 pages.

    Le mois de juillet en 2020, j’ai eu mon diplôme avec la mention « BIEN ». Je n’arrivais pas à croire car j’étais en souffrance entre le mois de décembre en 2018 et le mois de mois de juillet 2019. J’étais en dépression pendant 6 mois. Je croyais que j’arrêtais mes études. Mais non, j’ai résisté. Cela veut dire j’ai pu réussir mon parcours lors de ma dépression.

    Voilà, ce que je vous raconte. J’espère que mon explication a été claire pour vous? Je sais que mon texte est plus long que d’autres…

    Le stress, l’angoisse, le paranoïa sont bien plus graves que tout ce que vous pouvez imaginer et je vous conseille fortement à toutes et à tous de faire le dépistage VIH/SIDA et IST/MST dès que vous avez le moindre de doute.
    La plupart d’entre vous, vous n’avez probablement pas le VIH ni IST mais il faut quand-même faire TRÈS ATTENTION !!!

    Bonne chances à toutes et à tous les personnes séropositives. 🙂

  25. Kablan
    Posted 2 août 2021 at 5 h 01 min | Permalink | Reply

    Bjr,
    J’ai couché avec une femme il y a deux semaines. Au début je n’avais rien, mais a partir de la troisième semaine mon voisin a eu une grippe je l’ai contracté aussi, c’était une grippe ordinaire. J’ai eu une perte de poids, j’ai vue des glandes dans mes selles… Je me demande si je dois faire un texte de VIH ?

    • Posted 24 août 2021 at 14 h 42 min | Permalink | Reply

      Bonjour Kablan,
      Il est toujours préférable de faire des tests VIH de temps en temps, en fonction de votre activité sexuelle.
      En l’occurrence, vous ne dites pas davantage sur les circonstances de votre rapport sexuel, alors je ne peux pas vous dire s’il y a eu des moments à haut risque de contamination ou pas.

  26. LuluFR
    Posted 16 août 2021 at 13 h 10 min | Permalink | Reply

    Bonjour,
    J’ai eu un rapport protégé avec une personne séropositive, je lui ai fait un cunni non-protégé et j’ai reçu une fellation non-protégée.
    De plus lors du deuxième rapport je ne bandais pas bien et elle s’était mise sur moi. Lorsque je lui ai dit de se retirer, j’ai bien vu la capote qui était resté sur mon gland. Sachant que le risque d’avoir le VIH était très très faible, je ne suis pas allé prendre de TPE car je ne voulais pas ressentir les effets secondaires du traitement.
    Le lendemain, j’ai vu qu’une partie de mon pénis s’était décolorée. Il était trop tard pour que je prenne le TPE. Je suis allé voir un dermato et lui ai expliqué ma situation et il m’a dit que je n’avais pas pris de risque. Soulagé je continue de faire ma vie.
    Un mois plus tard, j’ai un abcès perianal et je suis pris de panique car j’ai eu un peu de fièvre. Je suis donc allé faire un test VIH sanguin et je vous jure que jusqu’à ce que j’ai eu mes résultats, j’étais terrifié et je pensais vraiment avoir le VIH.
    Mes résultats se sont avérés négatifs à toute IST.

    Voila donc tout ça pour dire que même si vous vous protégez faites très très attention à comment vous utilisez vos préservatifs mais également avec les femmes ou hommes avec qui vous faites l’amour.
    Dorénavant je vais toujours faire un geste pour la Sidaction car j’ai énormément de peine pour ceux qui ont cette maladie.
    Protégez vous je vous en prie les amis.

  27. Anthony
    Posted 17 août 2021 at 15 h 08 min | Permalink | Reply

    Bonjour à tous,

    Moi ça fait plus de 10 ans que j’ai pas eu de rapport sexuel car j’attendais de rencontrer l’âme sœur. Mais ce fût que des échecs.
    Comme je vivais une période de grande dépression, je sais pas ce qui m’a pris je suis allé voir une escorte il y a de cela 14 jours. J’ai aussi pris un stimulant sexuel pour pouvoir durer assez longtemps car je ne voulais pas payer plus de 100 € pour faire que 5 minutes (j’étais con). J’ai eu une relation sexuelle protégée avec elle. Et comme je voulais expérimenter la fellation elle m’a sucé sans protection. Je lui ai aussi un cunni (au clito) puis j’ai recraché car j’ai trouvé ça dégoûtant. Elle m’a beaucoup masturbé car j’arrivais pas à éjaculer à cause du produit dopant. Finalement j’ai décidé d’arrêter sans avoir éjaculé vu que ça devenait ennuyant et pas excitant.

    *****Le début des problèmes***********

    En rentrant chez moi j’ai eu une grosse culpabilité, anxiété, remord, manque d’appétit. J’ai commencé à me sentir mal. Le lendemain matin je le suis senti un peu fiévreux mais ma température était normale, je me suis dis que ça passera c’est sans doute les effets secondaires du produit dopant. Deux heures après je me sentais toujours légèrement fiévreux. Quand je me suis assit sur mon lit, soudainement je suis tombé en syncope (perte de connaissance) qui a duré quelques secondes. En panique j’ai appelé un ami médecin qui m’a prescrit des médocs pour mieux dormir ainsi que du Doliprane (mais je ne lui ai rien dit pour la prostituée).
    Les jours suivants j’ai toujours les mêmes symptômes (manque d’appétit, sensation de légère fièvre avec une température normale (35° ou 36° en journée), je dors plus beaucoup (5 ou 6 heures), alors que j’ai toujours été un grand dormeur). J’ai consulté un médecin en ligne qui m’a fait une ordonnance pour aller me faire dépister du Vih1/Vih2, hépatite, chlamydia, etc…
    Moi qui a toujours été en très bonne santé me voilà potentiellement avec le risque d’avoir chopé une m—e. J’attends le délai des 6 semaines avant de pouvoir le faire.

    *****Pour finir********

    Aujourd’hui je regrette de toute mes forces d’être allé voir cette prostituée sans avoir réfléchi aux mst. Pourtant plusieurs jours avant, je me souviens avoir écrit sur une feuille de papier sous forme de POUR et de CONTRE les risques les avantages que je risques, j avais noté dans les risques « mst, perte d’argent, etc », et pourtant quelques jours après j’ai été envoûté par je ne sais quel diable. Je pense à ma famille, ma mère va se suicider si elle apprenait que j’ai chopé une mst. J’ai toujours été un grand sage dans mon entourage, personne ne peut soupçonner une seule fois que j’ai pu coucher avec une pute (même moi j’y crois toujours pas). Si je savais je me serais renseigné sur Google pour voir si une fellation est risquée, que y a des capotes qui craquent, que le liquide séminale en contact avec le gland est dangereux, etc…

    ************************************

    Aujourd’hui ça fait 14 jours depuis la prise du risque, et les seuls symptômes que j’ai ce sont la perte d’appétit, je dors peu (parfois je me réveille avec des petites courbatures), sensation de fièvre alors que ma température est normale.

    ****************************************

    Tous vos messages de soutient sont le bienvenus car je suis encore plus dépressif que avant, je ne comprend pas pourquoi je n’arrive plus à manger alors que je n’ai pas de fièvre, quel rapport l’estomac a avec une ist, pourquoi je ne dors plus plus de 8 heures comme avant ? Qu’est-ce que ça peut bien-être ?

  28. Aristote Balou
    Posted 20 août 2021 at 7 h 20 min | Permalink | Reply

    Bonjour!
    J’suis Aristote et j’ai besoin de vos conseils.
    Il y a 6 mois je me suis coupé la lèvre en me rasant avec une lame utilisée. Et depuis lors je vis dans le stress. Je ne sais pas si la personne qui avait utilisé cette lame avait le vih ou c’était blessé avec. Donc je suis hyper stressé depuis des mois.
    Je ne sais pas comment faire puisque j’suis tout le temps malade, fièvres, maux de tête..
    Aidez moi svp ..

    • Posted 24 août 2021 at 14 h 49 min | Permalink | Reply

      Bonjour Aristote,
      Par rapport au virus VIH, ce que vous me décrivez n’est potentiellement pas dangereux. Ce virus ne survit à l’air libre que quelques minutes. Donc sauf si vous avez utilisé le rasoir dans les minutes qui suivent l’utilisation par l’autre homme, le danger ne me parait pas manifeste.
      En revanche, une contamination par l’hépatite B ou l’hépatite C n’est pas à exclure.
      Donc mon conseil – faites-vous tester pour les trois, ainsi vous sauriez et, si besoin, vous pourriez prendre les médicaments nécessaires.

  29. Ttsapoursa
    Posted 30 août 2021 at 21 h 55 min | Permalink | Reply

    Anthony ce message est pour toi
    Pourquoi tu stresses pour rien? Tu n’a pris aucun risque en rapport avec le VIH, mais vraiment aucun.
    Tu a reçu une fellation OK, mais pas de risque pour toi. Lécher le clito – aucun risque non plus.
    Et c’est tout. Donc aucun risque a 100%.
    Alors faut arrêter de stresser pour rien et laisser la place à ceux ou celle qui ont vraiment pris des risque et ont vraiment de vrais symptômes.
    No stresse.

    • Anthony
      Posted 5 septembre 2021 at 20 h 54 min | Permalink | Reply

      Merci.
      Il n’y a que le test qui va me tranquilliser. Je me pose des questions comme par exemple si y avait pas un petit trou dans le préservatif, et s’il y avait du liquide séminal sur ses mains quand elle me masturbait, etc.

      Je reviendrai vers vous avec mes résultats.

  30. Willio
    Posted 3 septembre 2021 at 21 h 13 min | Permalink | Reply

    J’ai un rapport mon protégé avec une fille en Espagne. Trois jours après le rapport j’ai commencé à avoir de la diarrhée, des maux de gorge, mon ventre qui gargouille et des tremblements.
    Ça fait plus de 5 mois que ça dure.
    Est-ce que j’ai attrapé le vih?

  31. Désespéré
    Posted 5 septembre 2021 at 9 h 52 min | Permalink | Reply

    Bonjour,
    Je suis une fille de 25 ans et je stresse énormément depuis une semaine, je ne sais pas quoi faire. Il y a de cela quatre semaines maintenant que j’ai eu un rapport non protégé avec un ami que je vois souvent. Un jour il est venu chez moi et on faisait les préliminaires. Je ne m’attendais pas à ce qu’il me pénètre sans préservatif, alors que d’habitude on se protège. Mais ce jour la il a décidé de me pénétrer sans préservatif, sans qu’ai une discussion là dessus sur le coup j’ai retiré son pénis.
    Trois semaines après j’ai commencé à ressentir de la fatigue, des maux de gorge, de tête et de ganglions sous les aisselles. Suite à cela, je lui ai demandé si tout était ok de son côté pas de mst. Il s’est énervé, en me disant qu’il n’avait rien et que je l’accuse d’être malade, alors que ça n’était pas le cas. Maintenant je dois encore attendre deux semaines pour faire un test je suis stressée et dans ma tête je me dis déjà que je suis malade.
    Aidez-moi, je suis vraiment désespérée.

    • Stresseinternet
      Posted 14 septembre 2021 at 14 h 22 min | Permalink | Reply

      Bonjour,
      Je suis un garçon et j’ai vécu le même stresse que toi. Il n’y a rien de plus long dans notre existence que ces 6 semaines après la prise de risque, MAIS les symptômes que tu décris peuvent être lié au stresse énorme que tu inflige à ton cerveau et à ton corps.
      J’ai eu TOUT les symptômes de vih avant de découvrir que je suis négatif et dès le lendemain tout à disparu. La meilleure chose a faire c’est de quitter même ce site et tout les autres, de ne pas lire les trucs sur les forums parce que c’est ça qui nous tue réellement. Avec tout ce stresse on est persuadé déjà de l’avoir, on imagine notre vie avec ça, on se voit tous l’annoncer à notre famille, les amies mais c’est juste parce que la population n’est pas au courent que en 21-eme siècle si tu as le vih c’est moins grave que d’avoir le diabète.
      Pas de stress, patience et tout va bien se terminer !!! la lecture des forums, qui réveille le stresse, qui réveille notre côté hypocondriaque, qui met notre cerveau dans la situation invivable… C’est un cas de figure qui est arrivé à tous sur ce site, mais lis tout les commentaires ? Est ce que tu vois un seul qui est positif au vih ? Il y a très peu de personnes qui le chopent et 1 000 000 000 000 fois plus d’hypocondriaques comme nous.

  32. Bonjour
    Posted 11 septembre 2021 at 22 h 18 min | Permalink | Reply

    Bonjour,
    Est-ce que une personne en période de séroconversion transmets le virus ou pas?
    Juste une simple question.

    • Posted 15 septembre 2021 at 12 h 54 min | Permalink | Reply

      Bonjour,

      Dès qu’une personne est contaminée par le HIV, elle peut à son tour le transmettre, avant même d’avoir produit ses propres anticorps. La transmission du HIV est donc possible pendant la période qui précède la séroconversion. Une personne contaminée, malade ou non, reste indéfiniment porteuse du virus et en situation de pouvoir le transmettre.

  33. Fall
    Posted 15 septembre 2021 at 17 h 25 min | Permalink | Reply

    Salut un résultat test hiv négatif après un risque de 2 ans peux revenir positif

    • Posted 16 septembre 2021 at 8 h 30 min | Permalink | Reply

      Bonjour,

      Je ne suis pas sûr de comprendre le sens de votre phrase.
      Pourriez-vous svp la peut-être reformuler?
      Merci d’avance

Post a Reply to relaisvihprevention

*
*